23/10/2012

Cour des Comptes: des députés si tranquilles...

 

Sur le vif - Mardi 23.10.12 - 12.49h

 

Cour des Comptes: les citoyens de ce canton sont en droit d'espérer du Grand Conseil qu'il accomplisse dans les plus brefs délais son devoir de surveillance de la Cour des Comptes. Au besoin, en accélérant son calendrier de sénateurs. Nous sommes à douze jours d'un renouvellement de cette Cour, les affaires (notamment le rapport sur la FLPC, Fondation pour la protection du logement bon marché et de l'habitat coopératif, que nous avons dévoilé hier matin) puent la protection politique.

 

La précipitation du Parquet à tomber, ce matin, sur le juge Devaud, laisse perplexe. Il y a quelque chose, dans tout cela, qui suinte la barbichette par laquelle les partis au pouvoir se tiennent. Ce fameux Bureau du Grand Conseil, lui qui adore prendre de grands airs pour sanctionner tel lanceur d'eau, voudra-t-il bien se réunir en urgence, ou laissera-il pourrir les choses ? Surtout pas de vagues, hein, avant l'élection du 4 novembre.

 

Pascal Décaillet

 

12:49 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ce qui me dérange dans cette histoire, c'est aussi ce qu'elle dit du journalisme aujourd'hui : la majorité des médias sont incapables d'enquêter en profondeur sur cette affaire qui court depuis des semaines et dont on parle partout ; par contre, consacrer régulièrement aux ministres des pleines pages qui fonctionnent comme des évaluations (mais avec des critères qui n'en sont pas!), ça ils savent faire.

Écrit par : abruzzese | 23/10/2012

Tout à fait d'accord. Le MCG avait demandé et soutenu la mise en œuvre d'une commission d'enquête. Non pas pour savoir si le jet d'eau (!) méritait une sanction, mais parce que le problème est certainement plus profond. Vous connaissez le résultat. Au point qu'un magistrat a peut- être été poussé à la violation du secret de fonction. Et c'est lui seul qui est la cible de toutes les actions? Il est plus facile de désigner les coupables que de les chercher...

Écrit par : mauro poggia | 23/10/2012

D'accord avec vous. Mon intention de voter pour M. Zuin, que j'estimais, s'étiole et même temps que grandit ma consternation face à cette situation abracadabrante... Trop de personnalisation de l'affaire: pourquoi le magistrat agresseur n'a-t-il reçu aucune sanction? Pourquoi le rapport en question ne sort-il pas, histoire d'établir les faits?

Écrit par : Amélie Roche | 24/10/2012

Il y a la race des nobles et celles des insectes.

Au vu de comment Stauffer avait été implacablement sanctionné pour son minuscule verre d'eau alors que la vidéo montrait parfaitement un député PLR pousser violemment et sans raison plusieurs autres députés et ces histoires récurrentes de violences à la cour des comptes, on déduit sans peine qui fait partie des êtres supérieurs et ceux qui ne sont bons que pour servir d'engrais dans notre fausse société démocratique.

Écrit par : La censure règne en Suisse | 24/10/2012

Les commentaires sont fermés.