08/11/2012

Prosternés devant l'icône

 

Sur le vif - Jeudi 08.11.12 - 10.06h

 

L'incroyable pommade passée à Obama, ce matin, par une grande partie des éditorialistes de Suisse romande, donne le sentiment d'une presse suisse totalement au service de l'idéologie des démocrates américains. On nous refait, comme une piqûre de rappel, le coup d'il y a quatre ans. Même ceux, parmi ces éditorialistes, qui s'étaient montrés, à très juste titre, désenchantés face au mandat d'Obama, retombent dans les mêmes transes. Jusqu'à ce titre ignoble du Temps, jugeant le Parti Républicain "trop blanc, trop vieux, trop masculin". Ignominie, oui, d'un racisme à l'envers, d'un rejet des anciens, et d'une mise à l'écart de l'un des deux sexes.

 

Tout cela n'est qu'effet de mode. Justement l'effet voulu par la propagande géniale pro-Obama: la création d'une icône. Le mythe du progrès et du changement. Les quatre années qui viennent de s'écouler ont exactement prouvé le contraire. Mais se remonter un immense bateau, comme on replonge dans une vieille drogue, ça fallait tellement de bien.

 
 
Pascal Décaillet
 

10:06 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Pourquoi le titre serait ignoble?
C'est une part non négligeable des républicains qui le disent eux-mêmes.
Il ne suffit plus de convaincre les blancs, âgés et protestants pour gagner, et qu'ils vont devoir se renouveler.
Il faut être réaliste, les hispaniques et les noirs sont majoritaires dans le pays. Si un des partis ne parvient pas à les convaincre, alors il perd.
C'est simple.
Par contre, il est clair que leur système d'élection est particuliers. Pourquoi ne pas le faire au scrutin universel? Pourquoi ce système avec grands électeurs que l'on remporte en totalité si l'on gagne un état?
Quelles en sont les raisons historiques?

Écrit par : lefredo | 08/11/2012

Les commentaires sont fermés.