23/12/2012

Ciao, Mario !

 

Sur le vif - Dimanche 23.12.12 - 11.31h

 

Mario Monti hésite à se porter candidat aux législatives (hier soir). Mario Monti peu enclin à être candidat (ce matin). Mario Monti se tâte. Mario Monti doute. Mario Monti pèse le pour et le contre. Mario Monti a longtemps hésité à annoncer sa démission. Puis Mario Monti a prononcé un discours pour prévenir qu'il allait bientôt, tout en hésitant encore, faire un autre discours pour annoncer sa démission.



Les peuples - et notamment l'Italie - n'ont pas besoin d'intellectuels torturés à leur tête. Mais de vrais capitaines, capables de s'engager, risquer, décider.



Mais vous comprenez, Mario Monti, dans la tête et la plume de nos beaux esprits et éditorialistes, ne peut être qu'un type très bien, puisqu'il a succédé à Berlusconi. Ah, ce monsieur si bien, si sérieux, si gris, si austère, qui nous venait de la technocratie européenne la plus inodore, et qui allait sauver la Péninsule.



La sauver de quoi ? D'elle-même ? De ses rêves ? De ses désirs ? La délier de son attachement à des hommes forts, qui réussissent ? Au-revoir, Monsieur Monti. Surtout, n'hésitez pas à revenir. Mais tâtez-vous encore un peu. Ca n'est pas très moteur. Mais ça fait du bien.

 

Pascal Décaillet

 

11:31 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La différence selon gelata al Léman calda. Monti se tâte et Berlusconi se fait tâter.

Écrit par : briand | 23/12/2012

" Mais tâtez-vous encore un peu."

En vérité je vous le dis, M. Mario qui dispose déjà des apôtres ne s'essaie plus qu'au barefoot.

Écrit par : Giona | 23/12/2012

Monti est surtout un ancien commissaire européen qui, comme Lagarde DSK et tous ceux qui les ont précédés à ces postes prestigieux, un homme de Goldman-Sachs.

Autrement dit la maffia para-financière anglo-américaine. L'Italie le beau Monti il s'en temponne comme dame Lagarde de l'Europe.

La seule et unique chose qui intéresse ces gens et leurs commanditaires c'est de s'assurer que ces entités pourront continuer à payer des intérêts à la coalition anglo-américaine dont le chef de file est aussi peu visible qu'un bombardier furtif de l'US AIR FORCE mais qui possède la même puissance de feu!

C'est contre ces monstres que prétendent lutter nos 7 nains de jardin qui, équipés d'une pelle en plastique et d'un sceau à fleurs, disent défendre notre industrie financière alors qu'ils tombent dans tous les pièges qui leur sont tendus avec une ingénuité à faire pâlir.

Si Monti hésite, tergiverse c'est qu'il attend les ordres des darkwador de la finance mondiale. Avec un peu de chance, il offrira ses bons services sans aller mouiller sa chemise, trop basse besogne pour lui.

Ce qu'il faut d'urgence c'est une résurrection du sentiment de l'honneur d'appartenir à l'une des plus belles civilisations méditerranéennes, Rome!
Ni Monti ni Berlusconi

Écrit par : Skull&Bones | 23/12/2012

Les commentaires sont fermés.