03/10/2013

La Cour des Comptes déménage en catimini - INFO DECAPROD

 

INFO DECAPROD - Jeudi 03.10.13 - 12.26h

Contre l’avis du Conseil d’Etat, et sans en référer à personne, la Cour des Comptes a déménagé de son propre chef, en catimini, de ses locaux du la rue du XXXI-Décembre, pour se rendre rue du Rhône, où elle paiera un loyer deux fois et demi supérieur !

Loyer payé jusqu’à maintenant, rue du XXXI-Décembre : 138'395,40 CHF.

Nouveau loyer, rue du Rhône : environ 350'000 CHF.

Le Conseil d’Etat a écrit hier, mercredi 2 octobre 2013, au président de la Commission des Finances, le PLR Frédéric Hohl, pour l’informer de cette situation. Il précise que l’Office des bâtiments avait proposé à la Cour des Comptes d’excellents locaux dans un immeuble appartenant à l’Etat, au 54, route de Chêne. La Cour a refusé ces locaux.

 

12:46 Publié dans NEWS AGENCE DECAPROD | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La Cour prend ses aises et nous offre une caricature d'un Etat fat (vaniteux et gras) qui doit contrôler ses contrôleurs.

Écrit par : Pierre Jenni | 03/10/2013

On oublie de rappeler que les locaux actuels avaient un problème d'humidité.

Écrit par : Raphaël Baeriswyl | 03/10/2013

En agissant au dessus des lois la cour des comptes nous apporte la preuve que nul pouvoir ne saurait rester sans contre pouvoir.

La solution de cette très sérieuse entorse aux règles républicaines élémentaires est prendre la différence dans le salaire versé à celles et ceux qui se cru au-dessus des lois.

Petit question, comment est-il possible qu'un organe aussi important de l'Etat puisse agir seul?

Il est inadmissible que ce gens aient pu refuser des locaux qui étaient proposés à l'Institution à la Route de Chêne. Emplacement parfaitement placé proche des TPG.

Cette situation est une crise des Institutions particulièrement mal venue de la part de magistrats supposés montrer l'exemple.

Écrit par : Patrick Dimier | 04/10/2013

@Sénateur Dimier,
C'est pour cela que nous espérons vous voir au Gd Conseil, mettre de l'ordre dans ce ch'ni! Je ne sais pas si on peut compter sur le reste du MCG qui nous propose un peu n'importe quoi sur une liste qui, en plus, semble curieusement établie.

Il n'est pas du tout sûr que le MCG, ou du moins certains dans la clique qui le dirige, soit une garantie contre les magouilles.

Le duo Stauffer/Medeiros sent méchamment la morue, le tatoué ressemble plus à Javert qu'à Jean Valjean.

On a l'impression, vu de l'extérieur, que le MCG c'est une peu faites ce que je dis mais pas ce que je fais!

D'ailleurs je n'ai pas encore lu de réaction de ce parti hormis la vôtre. Mais êtes vous un MCG "classique"? C'est une vraie question et la poser c'est déjà y répondre un peu non?

Pour le reste votre position est totalement juste et il serait intéressant de connaître l'étendue des pouvoirs de la bande à Zuin. La présence de Péchère dans ce perchoir, lui qui nous était garanti pur sucre dans l'élection contre Zapelli, est elle aussi une belle démonstration de la prudence qu'il faut avoir à l'égard des personnalités de pouvoir!

Imaginez une seconde que Salerno accède au conseil d'Etat, ce serait juste l'enfer. Ce bonnefemme est un vrai caméléon. Face à un public populaire elle vient dépenaillée et face à un parterre proche de son nouveau compagnon promoteur immobilier, elle saura afficher sa Rolex, son sac Prada et ses pompes Todds!

Qui paie tout ça la classe moyenne, vous et moi qui n'avons droit à rien mis à part payer et encore payer! Pour nous le compte est toujours bon, pas besoin de Cour ni de Palais, on est toujours à court!

Écrit par : Géopolis | 04/10/2013

Les commentaires sont fermés.