07/11/2013

Eric et Pierre : la mythologie des contraires

 

Publié dans GHI - 06.11.13


 
A première vue, Eric Stauffer et Pierre Maudet surgissent de deux univers totalement différents. Eric, des entrailles de la terre, plus noires que chez Jules Verne, avec l’imprévisible fusion des matières, le feu. Bref Vulcain. Pierre, céleste, aérien, l’aigle qui vole et qui se montre, Jupiter. Celui qui vient d’en bas, celui qui survole. Vulcain, Jupiter. Ou, si vous préférez, Héphaïstos et Zeus.

 

D’un côté, le mauvais garçon, mais qui a tant appris en roulant sa bosse, de l’autre l’élève modèle. Allez, disons Dany Wilde et Brett Sinclair : Tony Curtis et Roger Moore. Celui qui lance l’eau, celui qui demeure de glace. Celui qui porte le feu, celui qui répand les Lumières. Celui qui craque, celui qui se contrôle. Celui qui va à Lugano, négocier le prix du vent. Celui qui, d’ici, souffle le chaud et le froid.

 

Celui qui rêve de l’Olympe, celui qui entend y demeurer. Celui qui annonce la chute de Troie, celui qui joue de mille tours, tiens le Cheval par exemple, pour y parvenir. Celui qu’une seule flèche au talon peut détruire, et celui qui achèvera le Cyclope. Et si ces deux-là, malgré l’infini de leurs dissemblances, étaient faits pour s’entendre ?


 
Pascal Décaillet

 

10:44 Publié dans Commentaires GHI | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

les Laurel et Hardy genevois. C'est qui le gros, c'est qui le petit ? Mieux vaut en rire que d'en pleurer ! De longues fiançailles, avec un panier de la mariée bien garni d'air et d'eau. Un mariage fêté en grandes pompes ce dimanche 10 novembre à UNI Mail!

Longue vie aux mariés!

Écrit par : J-F Girardet | 07/11/2013

Dupont et Dupond.

Écrit par : Déblogueur | 07/11/2013

@J-F Girardet: Êtes-vous le député MCG de Meyrin? A vous lire on pourrait en douter. Mais il est vrai qu'à vous voir évoluer sur Léman Bleu peu de chose nous surprend de votre part. Si, que le parti vous ait gardé!

En fait on ne voit pas très bien ce que votre contribution apporte, si ce n'est un soupçon de zizanie. Tiens, ça me rappelle un titre d'Astérix! ça vous va assez bien, la BD étant une forme de caricature.

@Déblogueur: La différence est que, comme le relève Pascal Décaillet, l'un est le contraire de l'autre. Ce n'est pas le cas des Dupon(t)d. Mais cette finesse d'analyse vous aura peut-être échappé.

@Pascal Décaillet: Si la politique est l'art de rendre possible ce qui semble, de premier abord, impossible, alors ces deux personnages sont faits pour s'entendre.
Les chemins sont différends mais la détermination est commune. Comme en physique, c'est la poussée de forces contraires qui assurent l'équilibre.

La démonstration nous est offerte par le gouvernement sortant. Majoritairement composé de mous ou d'indécis, il a constamment été en déséquilibre et à force de tanguer il a sombré.

Tout au contraire, la perspective de collaboration entre des personnalités fortes, comme celles qui se profilent dans cette élection est plutôt de très bon augure.
Imaginez un peu un gouvernement composé de Maudet/Stauffer/Dal Busco/Longchamp/Amaudruz/Poggia/Emery-Torracinta!

Aucun doute que nous aurions-là un Exécutif décidé, varié à souhait mais surtout cohérent.

Nul doute non plus que le duo Maudet/Stauffer aura un effet locomotive qui permettra au train de la République d'être plus direct que le tortillard du CEVA.

Écrit par : SIMON DURANT | 07/11/2013

Et si ces deux-là, malgré l’infini de leurs dissemblances, étaient faits pour s’entendre ?

En politique tout est possible. Mais est-ce que tout est souhaitable ?

Écrit par : Michel Sommer | 08/11/2013

@Michel Sommer: Vous avez parfaitement raison, il n'est notamment pas souhaitable que Mme Rochat reste au Gouvernement ni que M. Hodgers y rentre!

L'une parce qu'elle nous a montré l'étendue infinie de son incompétence à gouverner Genève et l'autre parce qu'il nous a prouvé sa capacité à mettre la ville sans dessus dessous!

Nous ne voulons plus de cacades, nous voulons des personnes qui vont de l'avant.

De ce point de vue Maudet/Stauffer est un duo-pack qui est très séduisant et tant mieux si Mess. Dal Busco, Poggia et Longchamp font partie du voyage. Pour les femmes Amaudruz et Emery-Torracinta est un autre duo intéressant.

Écrit par : SIMON DURANT | 08/11/2013

@SIMON DURANT: J'abonde dans votre démonstration au sujet du gouvernement sortant. Majoritairement composé de mous ou d'indécis, il a constamment été en déséquilibre et à force de tanguer il a sombré.
Par contre, votre imagination d'un nouveau gouvernement composé de Maudet/Stauffer/Dal Busco/Longchamp/Amaudruz/Poggia/Emery-Torracinta, ne me paraît pas souhaitable, car Monsieur Stauffer est un homme qui à mon point de vue, n'est pas du tout fait pour être Conseiller d'Etat, où il faut savoir cohabiter collégialement. Il est un député qui n'a pas peur de dénoncer certaines vérités et c'est tant mieux. Par contre, sa façon de dire les choses est inacceptable. Pour le reste, je trouve votre composition de l'éventuel futur Conseil d'Etat intéressante, en y remplaçant Monsieur Stauffer par Monsieur Apothéloz, puisque il en faut sept.

Écrit par : jacques joray | 09/11/2013

@Jacques Joray: Vox populi, vox Dei!
Dans son immense sagesse le Souverain n'a ni écouté mon pronostic ni le vôtre!

Je vous concède volontiers que M. Stauffer est trop clivant pour gouverner Genève et qu'avec un parlement de cette nature, il vaut mieux avoir un Poggia. Merci au Peuple de ne pas avoir élu M. Apotéhloz qui, à sa manière est du même type que Stauffer. Il est peut-être bien à sa place là où il est. Comme Mme Rochat nous l'a montré, un bon conseiller administratif ne fait pas nécessairement un bon conseiller d'Etat.

Une fois encore, le Peuple s'est exprimé à ceux qui ont été élus de veiller à ne pas répéter les errements du collège précédent.

Pas question de bloquer la mobilité par des mesures aussi débiles que celles proposées et plus question de laisser la sécurité en jachère.

Cette équipe semble bonne avec 7 personnalités compatibles entre elles et suffisamment déterminées pour accomplir la tâche.

Maintenant LAISSONS-LES BOSSER!

Les yakas et les Ifoke ont deux ans de répit, qu'ils se TAISENT!

Écrit par : SIMON DURANT | 11/11/2013

Les commentaires sont fermés.