18/11/2013

"Grand Genève" : pédale douce, SVP !

 

Sur le vif - Lundi 18.11.13 - 13.10h

 

Ils ne vont quand même pas, après le signal donné par le peuple le 6 octobre, continuer de nous bassiner avec la même désinvolture avec le "Grand Genève" ? Comme si rien ne s'était passé. Comme si les partis qui soutiennent le plus frénétiquement cette nébuleuse n'avaient pas perdu des voix (-7 pour le PLR, -7 pour les Verts). Comme si ceux qui la combattent n'en avaient pas gagnées (+3 pour le MCG, + 2 pour l'UDC, sans compter le retour d'Ensemble à Gauche).



Non que les opposants à la nébuleuse constituent une majorité. Mais pour le moins, ils progressent. Là où les partisans régressent. Cela constitue ce qu'on appelle un signal.



Si l'Entente, surreprésentée au Conseil d'Etat par rapport à son poids parlementaire, a l'intention de poursuivre exactement la même politique que lors des deux législatures précédentes, alors nous assisterons d'ici mars 2018 à une augmentation, encore, des forces d'opposition. Il y a des moments où il faut savoir écouter le peuple. Hélas, ces temps, l'Entente est sourde.

 

Pascal Décaillet

 

13:10 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Sauf votre respect, il faut écrire "Grande Genève", car Genève est du genre féminin, comme dans LA Genève internationale.

Écrit par : Graindesel | 18/11/2013

Il y a longtemps qu'elle est sourde! Est-ce guérissable docteur? "Hélas, irréversible... on pensait que c'était de l'autisme...avec une possible guérison, mais pour l'Entente, c'est foutu... vous pouvez la rebaptiser la Sourde quand vous voulez !"

Bien évidemment que cela va faire les choux gras de la Nouvelle Force. Tant mieux!

Écrit par : J-F Girardet | 18/11/2013

Monsieur,

Vous qui êtes un grand défenseur de la démocratie, je suis surpris de votre volonté de ne pas respecter un vote du Grand Conseil (contre lequel personne n'a lancé de référendum du reste) par la loi A 1 13.0 qui approuve ce Grand Genève.

La question a été tranchée et en démocratie on n'annule pas une loi parce qu'une "nouvelle force" détient quelque 31% des suffrages (ou 40% avec EàG, mais sont-ils réellement opposés ?)

D'autant que lors des débats sur cette loi, le MCG a laissé la liberté de vote, ce qui montre bien qu'ils n'étaient pas tous opposés au Grand Genève. (voir mémorial de la session 570302 séance n°7 PL 10848-A).

Après libre au Grand Conseil d'annuler cette loi et le Grand Genève, mais tant qu'il ne le fait pas, personne n'a la légitimité d'exiger la "pédale douce" sur cette question, car oui, rien ne s'est passé le 6 octobre pour le Grand Genève.

Le 6 octobre, le corps électoral genevois à 69% n'a pas voté "nouvelle force".

Écrit par : Philippe C. | 18/11/2013

@ décaillet

Intéressant, peut-être comprenons-nous maintenant pourquoi Hodgers a pu être élu au conseil d'Etat avec les voix de l'entente et du PLR... pourquoi, alors qu'il a clairment attaqué le secret bancaire, c'est-à-dire toute l'industrie bancaire et financière genevoise, ces gentils messieurs et dames de l'entente et du PLR on tout fait pour qu'il soit élu...

[hodgers a reçu près de 6'000 voix du PLR-PDC !!! http://www.tdg.ch/news/standard/majorite-absolue-maudet-rochat-biffee-stauffer-mal-aime/story/18614208?dossier_id=1942 ]


Il valait mieux un altermondialiste péri-marxiste mais en faveur de l'agglo plutôt qu'un mcg ou pire une udc au gouvernement... même si cela équivalait a reconduire dans le temps les problèmes de mobilité de genève...

Il faut le voir pour le croire, c'est tout simplement ignoble et ne dépasse pas le niveau de l'épicerie... (c'est tout simplement catastrophique pour Genève...)


@ Phillippe C. Vous allez un peu vite en besogne... Le projet de loi que vous précitez n'institue en rien la mise en place d'un "grand genève" au sens d'une réalité politique et juridique autonome. Le texte que vous citez prévoit la mise sur pied d'une plate-forme de coopération, ce n'est pas tout à fait la même chose...

Il n'existe pour l'instant qu'un "groupement local de coopération transfrontalière" et si c'est bien un des premiers pas que l'on peut supposer dans la mise sur pied d'un grand genève, d'un point de vue juridique le grand genève n'a encore aucune existence réelle et est loin d'en avoir une... ( le reste ne sont que les fantasmes de la tribune de genève et de quelques uns de ses hommes de mains...).

http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10848A.pdf

Écrit par : quidam | 19/11/2013

Le blog de l'ATE (association transport et environnement)se met à faire du prosélytisme pour le "Grand Genève", ici :

http://alainrouiller.blog.tdg.ch/archive/2013/11/19/appel-a-signer-nous-sommes-tous-des-trans-frontaliers-249991.html


Et la question est alors, est-il normal que cette association dont le but est de défendre la mobilité douce et qui à ce titre touche des subventions de l'Etat, 835'000 francs en 2012, p. 4, compte d'exploitation, contribution de tiers, secteur public, ici :
http://www.ate.ch/fileadmin/user_upload/Deutsch/VCS-Jahresrechnung_2012_f.pdf

fasse du lobying en faveur du Grand Genève avec notre argent ?

Est-ce normal ?

Franchement je crois que l'on se moque ici des citoyens !

Écrit par : quidam | 20/11/2013

Les commentaires sont fermés.