19/11/2013

DIP : attention à l'erreur de casting !

 

Sur le vif - Mardi 19.11.13 - 10.04h

 

A moins de s'engager dans une phénoménale erreur de casting, qui serait le péché originel de la nouvelle législature, le Conseil d'Etat doit placer à la tête de l'Instruction publique genevoise un magistrat ayant, par son vécu, la puissance de ses aspirations personnelles, une équation personnelle au monde du savoir et de la connaissance. Jamais je n'oublierai l'immense bibliothèque personnelle d'André Chavanne, des centaines de livres sur l'Histoire des sciences, lorsqu'en 1987 il m'avait reçu chez lui, boulevard de la Cluse. Ces murs tapissés d'ouvrages, c'était son équation personnelle, à lui.


Il y faut aussi un esprit profondément républicain. Quelqu'un qui ait la culture de la République, d'où elle vient, ce qu'elle est. Un simple animateur sympathique ne fera pas l'affaire. L'école s'inscrit dans un contexte, avec des racines et des capacités de projection sur l'avenir. Elle est au coeur de notre aventure commune. Nous ne pouvons en confier le destin à un amateur.


La répartition des Départements est une affaire interne au Conseil d'Etat. Elle est de leur compétence, et non de celle des citoyens que nous sommes. Ils sont donc libres de leur choix. Libres, mais responsables. Une affectation hasardeuse serait lourde de conséquences pour la République. Le jour venu, à l'heure du bilan, voire avant, le miroir de cette responsabilité leur sera tendu.

 

Pascal Décaillet

 

10:04 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Merci de rappeler combien ce département de l’instruction publique est déterminant pour l’avenir de notre République !

Je suis toujours sidérée de constater qu’en politique, l’école passe souvent la dernière.

Quant à Chavanne, vous avez raison. Il était la Culture incarnée et un homme qui dévorait la vie à pleine dent. Pas sûr qu’aujourd’hui, dans notre monde puritain, un homme de cette trempe puisse même parvenir à être élu conseiller municipal…

Écrit par : Michèle Roullet | 19/11/2013

Pas certain que ce soit, étant donnée la configuration, une des priorités de l'entente. Resteraient alors 3 personnes.
Mauro Poggia ? Il a fait ses études au collège Rousseau, c'est toujours ça de pris sur l'inculture...

Écrit par : Jean Romain | 19/11/2013

Monsieur Décaillet, peut-on demander à qui vous pensez?
Parce que, moi, à la lecture du commentaire de Jean Romain, je crains fort l'erreur de casting!

Écrit par : Duval | 19/11/2013

Pascal Décaillet pense à la même personne que moi, mais avec 5 sièges de l'Entente, le PLR avait une option sur le DIP. On s'est ingénié, et PaD en tête, à déguiller Mme Rochat. Bon, mais alors la probabilité qu'un PLR républicain succède à Ch. Beer diminue.

A. Hodgers aussi a passé, comme M. Poggia, sa maturité à Rousseau.

Écrit par : Jean Romain | 19/11/2013

Et pourtant, le DIP est la priorité des priorités! Le Département qui représente un véritable challenge, ça devrait titiller certain!
Sinon,ce serait peut-être bénéfique...un retour au bon sens de la terre!
Ouais... rien de nouveau sous le brouillard.

Écrit par : Duval | 19/11/2013

je pense que cela sera Hodgers ! Dal Busco aux finances et Barthassat à la mobilité , Emery-Torracinta reprenant le dpt de Rochat et Poggia celui de Hunger.

Écrit par : uranus2011 | 19/11/2013

Chavanne ? Un livre est sur le point d'être publié en hommage à sa mémoire. L'auteur ? Jean-Pierre Gavillet

En attendant cette parution très attendue, voici quelques souvenirs au sujet du père des Cycles d'orientation (CO) de Genève:

http://tinyurl.com/aqqv4tl

Écrit par : jaw | 19/11/2013

Après la tempête (dans un verre d'eau) du 6 octobre, voici que vous nous parlez du bilan potentiel d'un conseil d'état qui n'a pas même commencé à travailler...

Réfrénez vos ardeurs, je vous en conjure!

Écrit par : Déblogueur | 19/11/2013

"Une équation personnelle au monde du savoir et de la connaissance." Admettons que je comprenne. Mais pour "amateur", vous pensez à qui ?

Écrit par : Chavanne André | 19/11/2013

Les commentaires sont fermés.