25/11/2013

Théologien ou géomètre ?

 
Sur le vif - Lundi 25.11.13 - 09.32h
 
 
Comme il fallait s'y attendre, Pierre Ruetschi se fend d'un édito pour nous dire à que point le corps électoral de la Ville (dont il n'est, à ma connaissance, pas membre, mais passons, chacun a bien le droit de se prononcer) a eu tort de voter l'initiative "Sauvons nos parcs au bord du lac".


Toujours la même rhétorique: le texte était mal ficelé, le titre trompeur; le citoyen, par nature idiot, n'y aurait vu que du vent, aurait été berné; d'ailleurs toute la classe politique était contre; etc, etc, etc.


Le prototype même de l'édito du mauvais perdant. Celui qui est toujours d'accord avec la majorité de la "classe politique", et, au lieu d'essayer de comprendre les signaux donnés par le peuple, cherche mille raisons de nous prouver à quel point, fondamentalement, le souverain s'est trompé. Parce qu'il serait détenteur, lui, au centre du triangle, oui au point de rencontre des médiatrices, d'une vérité incarnée ne dépendant pas du peuple. Mais du Bien.


Pierre Ruetschi aurait dû être géomètre. Ou théologien. Pour nous expliquer en trois point le dogme de la Trinité, il eût été parfait.
 
 
Pascal Décaillet
 
 

09:32 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.