18/12/2013

Les arcanes parfumées du pouvoir

 

Sur le vif - Mercredi 18.12.13 - 10.48h

 

Tribune de Genève: toujours, toujours, toujours la même manière de procéder. Métronomique. Prévisible. Une initiative (avec laquelle je ne suis pas du tout sûr d'être d'accord) est annoncée, concernant l'éducation sexuelle à l'école. Immédiatement, dans l'édito, on la démolit.



La TG pulvérise d'office à peu près TOUTES les initiatives. Ce qui vient d'en bas la gêne, la dérange. Par cette systématique, elle se positionne comme journal de pouvoir, au service des institutions en place. Si le peuple lance des initiatives, c'est justement, pourtant, pour corriger ce qui, de son point de vue, n'a pas été réglé par les élus en place. Lancer une initiative n'a rien d'un comportement d'intrus, ni d'une humeur de rue: c'est un acte parfaitement légitime, un ORGANE de notre démocratie suisse.



Le Temps et la RSR usent de la même pratique, tout aussi systématique. Il manque, en Suisse romande, un quotidien capable de relayer, avec un haut niveau de plume et d'engagement, une authentique puissance de solitude des auteurs, les sentiments profonds de la population, leurs colères parfois, leurs insatisfactions, leurs aspirations à de vrais changements dans notre organisation sociale. Avec un ton beaucoup plus direct, un style aussi, qui ne suinte pas immédiatement le besoin de se faire reconnaître dans les arcanes parfumées du pouvoir.

 

Pascal Décaillet

 

10:48 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Oui, un tel journal manque, même s'il n'est qu'en version internet avec ouverture de blogs uniquement dédiés aux citoyens lambda et dont les politiques seraient exclus, ceux-là ont une large place ici. Additionné d'une radio en ligne, avec itv, débats, ce serait bien.

Pourquoi ne les créez-vous pas ? Vous avez l'expérience nécessaire, la capacité, les sous suivront probablement. Les citoyens aussi, même s'ils doivent payer un petit abonnement.

J'ai déjà posé cette question à un autre journaliste présent sur les blogs TG.

Qui s'y colle ?

Écrit par : Jmemêledetout | 18/12/2013

Bien dit. Un tel journal ne verra pourtant pas le jour. Le public des impertinents, caustiques et autres gouailleurs n'est pas assez conséquent pour faire vivre un quotidien. Mais vous faites ça très bien, à votre manière.

Écrit par : Pierre Jenni | 18/12/2013

Les commentaires sont fermés.