15/02/2014

Gauchebdo : le courage et la classe

 

Sur le vif - Samedi 15.0214 - 17.41h

 

Une fois de plus, au milieu de nos journaux romands du week-end (je dis bien romands, car rien n'égale le Cahier littéraire de la NZZ), c'est l'hebdomadaire Gauchebdo qui, en qualité, en audace de sujets et d'angles, en originalité, fait la différence.


Tous les samedis en début d'après-midi, je lis Gauchebdo, successeur de la Voix Ouvrière, fondée en 1944. L'exemplaire no 7, daté d'aujourd'hui, est tellement bon que je l'ai lu intégralement. J'en retiens deux articles.



D'abord, le papier de une: "Une coupable béatitude de la gauche". "En portant des valeurs d'ouverture sans leur donner de réel contenu social, la gauche a conduit à ce qu'une partie des couches les plus exposées aux effets de la mondialisation marchande cherche une réponse chez les xénophobes". Une terminologie que je ne partage certes pas, vous le savez pour me lire depuis longtemps, mais sur le fond, l'analyse est exacte, et rejoint ce que j'ai pu écrire, ici, de la gauche bobo face à la gauche réaliste. La rédaction de Gauchebdo fait manifestement partie de la seconde catégorie. Iront-ils, eux, enquêter du côté des Avanchets ou de Châtelaine, ce que nul n'a encore fait ?



Et puis surtout, en page 5, ne pas manquer le papier d'Anthony Crézégut, intitulé "L'islamisme bosnien, de la collaboration nazie au néolibéralisme". L'Histoire, enfin établie en français, du SDA. le parti au pouvoir, qui se confond avec celle de son fondateur, un homme que l'Occident a aidé et admiré pendant les années 1990: Alija Izetbegovic.



La vraie Histoire d'Izetbegovic, vous la connaissez ? Pour ma part, j'avais la chance de la connaître il y a vingt ans déjà, me passionnant pour les guerres balkaniques, et cherchant à les comprendre par un autre prisme que celui de la morale forgée par l'OTAN et les bonnes consciences parisiennes en chemise blanche. Sait-on ce que fut le rôle des Jeunes Musulmans bosniaques, en lien avec les Oustachis croates d'Ante Pavelic, dès 1941, pour chasser les partisans yougoslaves ? Nous rappelait-on beaucoup, il y a vingt ans, qu'Izetbegovic avait été condamné à trois ans de prison pour Collaboration à la Libération ? Tout cela, le papier de Gauchebdo le rappelle. Si l'Histoire des Balkans vous intéresse, au-delà de la superficie et des incroyables manipulations médiatiques et idéologiques des années 1990, il faut lire cet article.


Et j'ajoute: si vous aimez les plumes libres, il faut lire Gauchebdo. Le journal, ils le font debout, fiers, raides, droits dans leurs bottes. Ils sont l'antithèse des bobos aimables. Ils sont anglés, positionnés, audacieux, transgressifs. Moi qui ne suis absolument pas de leur bord, je les reconnais comme des frères dans l'ordre de l'écriture et du journalisme.

 

 

Pascal Décaillet

 

 

17:41 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Un Herkules C-130 par semaine ex-USA pour livrer des armes et des munitions aux terroristes que les Américains avaient amenés en Bosnie pour combattre leurs ennemis héréditaires slaves, selon une source travaillant pour une célèbre organisation internationale basée à Genève et spécialisée dans le droit des conflits...

Écrit par : Géo | 15/02/2014

Merci pour cet article, avec des journées pourries comme aujourd'hui, ton blog m'a bien occupé :-)

Écrit par : comparateur assurance voiture | 16/02/2014

Un article qui ne mâche pas ses mots:

http://www.thenewamerican.com/world-news/europe/item/17605-eu-terrorizes-swi

Écrit par : Charles | 16/02/2014

Sur le Pif" en direct de Genève à CHUG, sévices d'Oncologie" concernant la manif contre le Oui :
"Le cancer, malheureusement, se développe dans nos corps et dans la société.

Dans nos corps, les progrès de la médecine tentent de le juguler.

Paradoxalement, en politique, certains offrent aux "métastases" les moyens de se développer..." de Parick Lussi député ,un habitué de votre salle de traitement.
J'imagine une suite chirurgicale concernant l'ablation de la tumeur déjà détectée par l'UDC Valais au sujet des homosexuels. Je fais le pronostic que l'UDC présentera dans un avenir plus ou moins proche une initiative pour la réintroduction de la peine de mort.
P.A. Briand: moi j'attaque le Pancréas .

Écrit par : briand | 16/02/2014

J'oublie de citer ma source"Pitoyable manifestation contre la démocratie à Genève, by François Baertschi in TDG Blog.
Je ne doute pas un instant que ce commentaire va être publié, vous êtes trop attaché à la liberté ,bien qu'au François je lui trouve une mine d'Edgar Hoover.

Écrit par : briand | 16/02/2014

@ Charles

Vous en avez de bonnes lectures... "The New American" ? Un magazine de la "John Birch Society", une organisation américaine ultra-conservatrice qui se caractérise par son extrême paranoïa (et, à l’époque de sa création, en 1958, par sa ferveur anti-communiste : Bob Dylan s’en moque dans une chanson, "Talkin' John Birch Paranoid Blues"). Des gens qui croient, aujourd’hui encore, à la thèse d’un complot satanique (sic) international pour prendre possession de la planète, et dont les instruments auraient été, selon les périodes, les défenseurs des droits civiques, les mouvements de libération de la femme, les mouvements pour la paix, les organismes de protection de l’environnement, les medias, l’ONU, le Congrès, le Conseil des Relations Etrangères, tous les présidents des Etats-Unis (sauf un ou deux) et les Rockefellers…

Une organisation qui s’est opposée aux mouvements de défense des droits civiques aux Etats-Unis dans les années 60, sous prétexte que ceux-ci auraient été manipulés par Moscou qui voulait créer une "Soviet Negro Republic" dans les états du Sud. Et dont l’obsession aujourd’hui est de limiter le gouvernement, fermer les frontières, et lutter contre le vaste complot qui cherche à fusionner le Canada, les Etats-Unis et le Mexique...

Non, l’immigration, l’ouverture des frontières, c’est pas vraiment leur truc, à ces gens-là. Eux, ce sont le genre d’Américains qui sont debout, fiers, raides, droits dans leurs bottes, anglés et positionnés, le drapeau dans une main et la Bible dans l’autre. L'antithèse des bobos aimables.

Talkin' John Birch Paranoid Blues:
http://www.youtube.com/watch?v=AylFqdxRMwE&feature=kp

Écrit par : PascaleT | 17/02/2014

«...une organisation américaine ultra-conservatrice qui se caractérise par son extrême paranoïa...»

De la paranoïa comme-ça qui expose les faits avec une telle précision... on en redemande.

Écrit par : petard | 17/02/2014

Les commentaires sont fermés.