16/03/2014

Etats 2015 : la petite phrase de Robert Cramer

 

Sur le vif - Dimanche 16.03.14 - 09.57h

 

Dans le Matin dimanche, Robert Cramer lance la campagne des Etats d'octobre 2015, en annonçant son intention de se représenter avec sa collègue Liliane Maury Pasquier.



Voilà donc la gauche, 19 mois avant, en ordre de bataille.



Face à ce duo, auront-ils comme d'habitude la droite la plus bête du monde ? Celle qui n'est pas capable d'anticiper, en effet à un an et demi, une échéance de cette importance ? Celle qui désigne ses candidats au dernier moment, une fois épuisées les solutions de fortune ou de hasard. Celle qui part sans stratégie, sans modèle de communication, sans réelle volonté de vaincre.



Le duo des Etats, c'est aujourd'hui qu'il se décide. M. Cramer n'est pas tombé de la dernière pluie. Dans la gentille rubrique du Matin dimanche "Ma semaine à moi", il glisse cette candidature comme en passant. A la manière du peintre qui se représente lui-même, dans le détail du tableau. Ou Hitchcock, qui apparaît furtivement sur un quai de gare.



Pour tous ceux qui estiment que Genève mérite un autre duo, le combat commence maintenant. Il passe par une stratégie de droite unie. Donc, concertation dans l'ensemble de la droite élargie, en respectant les nouveaux venus de cette constellation, et non conciliabule dans un cocktail de l'Entente.



La victoire de la droite passera aussi, en octobre 2015, par de nouveaux visages. Le Conseil des Etats, Chambre capitale dont j'ai suivi les travaux, sur place, pendant des années, n'a pas à être le lieu de recyclage de carrières largement achevées sur le plan cantonal. Il n'a pas pour vocation d'assurer une énième rente supplémentaire à de vieux briscards qui les collectionnent déjà.



Non, les Etats, c'est la Chambre des Cantons. Il y faut du sang neuf, vigoureux, impétueux. A l'image d'un Alain Berset ou d'un Carlo Schmid qui y sont arrivés à l'âge de trente ans. Il y faut des combattants, à Berne, pour les intérêts supérieurs de Genève. Mais en même temps, c'est une Chambre fédérale, et il y faut des élus avec vision nationale, réseau national, connaissance impeccable de l'allemand, vif intérêt pour la Suisse italienne, maîtrise de notre Histoire et de toute la savoureuse complexité de notre pays.



Si la droite genevoise ne s'y prend pas dès maintenant, le duo Cramer - Maury Pasquier sera reconduit. Ce sera tant mieux pour ces deux personnes, et pour la gauche. Et tant pis pour tous ceux qui aimeraient tellement une autre représentation dans cette Chambre si importante pour notre canton, et pour le pays.

 

 

Pascal Décaillet

 

09:57 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Rien que de songer à qui Genève et Vaud envoie au Conseil des Etats, il me vient des bouffées de honte. Le PLR : des vendus au fric; le PDC : des inutiles. L'UDC, des incapables. Le MCG n'existe pas. Les Verts libéraux, des goujats qui ont voyouté une idée très juste.
Tout va très bien, Mme la marquise.
Allez tiens, on va se la réapprendre :

"Allô, allô, James, quelles nouvelles
Absente depuis quinze jours,
Au bout du fil je vous appelle
Que trouverai- je à mon retour ?
Tout va très bien, madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien
Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien
Un incident, une bêtise,
La mort de votre jument grise
Mais à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien !
Allô, allô, Martin, quelles nouvelles
Ma jument grise, morte aujourd'hui ?
Expliquez moi, cocher fidèle,
Comment cela s'est- il produit ?

Cela n'est rien, madame la Marquise
Cela n'est rien, tout va très,
Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien
Elle a périt dans l'incendie
Qui détruisit vos écuries
Mais à part ça, madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien !

Allô, allô, Pascal, quelles nouvelles
Mes écuries ont donc brûlé ?
Expliquez moi, mon chef modèle
Comment cela s'est- il passé
Cela n'est rien, madame la Marquise,
Cela n'est rien, tout va très bien !
Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien
Si l'écurie brûla madame,
C'est qu'le château était en flamme,
Mais à part ça, madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien !

Allô, allô, Lucas, quelles nouvelles
Notre château est donc détruit ?
Expliquez moi car je chancelle !
Comment cela s'est- il produit ?
Eh! bien voilà, madame la Marquise
Apprenant qu'il était ruiné
A peine fut- il rev'nu de sa surprise
Qu' Monsieur l'Marquis s'est suicidé
Et c'est en ramassant la pelle
Qu'il renversa toutes les chandelles
Mettant le feu à tout l'château
Qui s'consuma de bas en haut
Le vent souflant sur l'incendie,
Le propageant sur l'écurie
Et c'est ainsi qu'en un moment
On vit périr votre jument
Mais à part ça, madame la Marquise
Tout va très bien,tout va très bien !"

Le futur hymne national suisse ? Madame Helvétie dans le rôle de la marquise, Les divers présidents de parti se partageant les rôles des autres...

Écrit par : Géo | 16/03/2014

Derniers sondages : non au Gripen, oui au salaire minimum. Adieu la Suisse !
Dans moins de vingt ans, dissoute dans la connerie européenne.

Écrit par : Géo | 16/03/2014

Je me demande si Pascal Décaillet n'est pas en train de nous dire qu'il y a d'excellents candidats au PLR et au sein de sa députation qui répondent parfaitement à sa définition du profil idéal d' un conseiller aux Etats genevois. C'est en effet maintenant qu'il faut le profiler. Et c'est maintenant qu'il faut fixer le tandem avec nos alliés.

Écrit par : Alain Peyrot | 16/03/2014

«...il me vient des bouffées de honte. Le PLR : des vendus au fric; le PDC : des inutiles. L'UDC, des incapables. Le MCG n'existe pas. Les Verts libéraux, des goujats qui ont voyouté une idée très juste...»

«Adieu la Suisse ! Dans moins de vingt ans, dissoute dans la connerie européenne.»

@Géo,
Nom de Dieu ! ça me fout la chair de poule. C'est vraiment ça, b. de m. ! Ça donne même plus envie d'espérer...

Écrit par : petard | 16/03/2014

"Derniers sondages : non au Gripen, oui au salaire minimum. Adieu la Suisse !"

Qui croit encore aux sondages?
Mais si cela devait se confirmer, excellent!
Pas si cons les Suisses finalement. Enfin ils comprendraient où sont leurs intérêts qui ne sont pas ceux de la nomenklatura, des ploutocrates et autres oligarques.

Car il ne faut pas croire que nous sommes si différents des autres, à part la démocratie directe qui heureusement nous rend plus libres et responsables.

Écrit par : Johann | 16/03/2014

Johann@ mais l'avion des ploutocrates, c'est le rafale ! Comment ne le voyez-vous pas ? Quant au reste, pas de Gripen = pas d'armée. Il est vrai que les suisses devraient aussi se demander QUI fait de l'armée en Suisse. Quelle est la proportion de jeunes Suisses ? A mon avis, l'armée ressemble de plus en plus à l'équipe de foot : 100% kosovare...

Écrit par : Géo | 16/03/2014

2015 doit remettre de l'ordre! Il n'est plus acceptable que des minorités, parce qu'elles ont la presse à leurs bottes se placent sur des sièges "directoires"; soit aux Etats soit au Parlement Fédéral!

Pour ma part, et après les votations sur le renvoi des criminels étrangers toujours en attente, celle contre l'immigration de masse et le scandale des propos tenus par des parlementaires suisses, on se rend compte que se sont toujours des "segundos" qui font partie de cette minorité, et qui -parlent à la télé-.
Comme ce soir celsa amarelle pour nous dire encore une fois que nos initiatives sont inapplicables.
Ca suffit!!! Il faut éjecter ces parlementaires qui n'ont rien compris à nos valeurs suisses "imprimées" dans nos 723 ans d'histoire patriotique. Ces gens-là sont encore pétris de leurs pays d'origine et ne veulent qu'imposer à la Suisse les mêmes régimes anti-démocratiques qu'ils ont pourtant quittés mais sans se défaire de leurs passeports d'origines, bien sûr!

Il semble que cela se généralise sur le continent européen. Rien qu'à voir ce qui se passe en crimée avec le référedum et l'ingérence des amerloques et de l'UE contre la décision populaire évidente! Il est impossible de laisser des minorités s'imposer sous des prétextes fallacieux sinon tout cela se terminera dans un bain de sang!
Tout les peuples ont le droit de se positionner face à leurs autorités et c'est dans le sens de cette démocratie-là que nous devons, tous, converger!

De fait et pour nous, l'élection des parlementaires en 2015 sera des plus importantes, dans un seul but; la sauvegarde et le respect des droits démocratiques du peuple suisse.

Écrit par : Corélande | 16/03/2014

Laissez-moi rire, ces soi-disant écolos-socialos, apôtres de l'ouverture et du changement, qui s'accrochent désespérément à leurs sièges à Berne, après toutes ces législatures où leur apport, pour le canton du bout du lac, est plus que discutable...
Cramer, l'ex cumulard, inutile à GE (hahaha la renaturation des cours d'eau !!), chantre du Grand-Genève, a laissé le champ libre à Mme Künzler pour torpiller ce qui restait de mobilité dans ce canton.
Sur un plan plus personnel, je ne vais pas ici entrer dans des détails connus de tous.
La gentille Mme Maury-Pasquier, sage-femme de son état (ce qui ne veut -hélas- pas dire femme sage), depuis bientôt 20 ans à Berne... Bonne au point de médiatiser largement sa promesse de céder un rein à sa petite-fille en 2007, avant de se raviser une fois élue...
Non, ces deux éléphants sont pathétiques dans leur besoin maladif de conserver leur mandat ! Ils ne pensent qu'à eux avant de s'intéresser aux intérêts des Genevois !
En barrant ainsi la route (encore faut-il qu'ils soient confirmés par leurs partis respectifs) à d'autres candidats de valeur dans leurs partis, ils ne se rendent pas compte qu'ils démotivent et donnent un très mauvais exemple aux jeunes générations !
En bref ils passent le message suivant : faites comme nos partis le disent, mais nous faisons comme nous le voulons en ce qui nous concerne !
Leur seule chance, c'est qu'en face rares sont les candidats crédibles et affûtés...
Conclusion : la députation genevoise risque de rester à son niveau actuel, c'est-à-dire terriblement faible comme le sont les résultats PISA du canton en comparaison nationale !!

Écrit par : A. Piller | 16/03/2014

Moi, ce qui m'a fait marrer dans le Matin-Dimanche c'est que Bob l'Eponge prétend boire du thé ! Du thé d'octobre c'est certain mais peut-être aussi du thé Vert !! Il devrait faire attention à sa santé car c'est dangereux de boire du thé quand on a pas l'habitude ! Santé !

Écrit par : Mickey Lange | 17/03/2014

Vous qui avez de l'admiration pour Maurice Ruben Hayoun : comment ne pas avoir honte pour lui pour son dernier billet ?

Écrit par : Géo | 17/03/2014

«Vous qui avez de l'admiration pour Maurice Ruben Hayoun»

@Géo
Je viens de le lire. En effet, c'est consternant... pour une "autorité morale".

Écrit par : petard | 18/03/2014

Les commentaires sont fermés.