11/04/2014

CEVA : qui a menti aux citoyens ?

 

Sur le vif - Vendredi 11.04.14 - 17.07h

 

La présidence du Conseil d'Etat va évidemment entreprendre toutes choses pour étouffer l'affaire des 21 mois de retard du CEVA. Le Temps nous apprend aujourd'hui que la communication sur ce retard, dûment connu l'an dernier déjà, a été sciemment "reportée", pour cause d'élections en octobre et novembre 2013.



Ainsi donc, en 2013 comme en 2009, le CEVA, bien plus qu'un RER, se révèle comme la tentative de mise en survie de la coalition des partis au pouvoir à cette époque-là. Depuis des années, ici, nous le disons. Depuis 2009, nous le décryptons politiquement dans ce sens. Dans l'Hebdo du 26 novembre 2009, trois jours avant la votation, nous l'établissions clairement.



Qui a donné les ordres, juste avant les élections de 2013, pour qu'on "reporte" la communication sur les 21 mois de retard ? Quelle est la responsabilité du Conseil d'Etat ? Quelle est celle de l'actuel président du gouvernement genevois ?



Ces choses-là, impérativement, doivent être établies.

 

Pascal Décaillet

 

17:07 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

bonjour,

je ne vois pas comment on pourrait imaginer la réalisation d'un projet urbanistique aussi audacieux que le CEVA sans l'implication voire la complicité du politique.Il en sera de même avec le PAV!!!
Mais peut-être vous ai-je mal compris?

Vous soulevez par ailleurs une question de fond: celle de la communication ou de la transparence du pouvoir exécutif. Tout est-il bon à dire et à n'importe quel moment? Je pars du principe que le citoyen ne saura jamais tout des arcanes du pouvoir, quand bien-même il pourrait en avoir l'illusion par des communiqués tapageurs. Je constate aussi que beaucoup des communications sont tronquées, interprétées, jugées très rapidement via la presse et sans toujours grande pertinence.

Écrit par : le guennec | 11/04/2014

La question est : QUI a donné l'ordre, l'automne dernier, de "reporter" la communication sur les 21 mois de retard du CEVA, pour cause d'élections les 6 octobre et 10 novembre 2013 ? Dans mon texte, je pose cette question-là, et nulle autre.

Il est totalement évident qu'une telle information, si elle avait été livrée au public AVANT les élections, aurait encore affaibli la coalition gouvernementale sortante, exactement la même que la coalition pro-CEVA du 29 novembre 2009, et donné des ailes, encore plus, au MCG et à l'UDC.

Avec une telle information, le MCG faisait peut-être 23 sièges, au lieu de 20.

QUI a donné les ordres de silence ?

Écrit par : Pascal Décaillet | 11/04/2014

La sordide manipulation de l'information des partis PS-Verts-PDC-PLR.

Mais bien sûr, le diable c'est les gueux du MCG et de l'UDC.

Écrit par : La censure pululue en Suisse | 11/04/2014

Je partage entièrement votre interrogation Pascal.

Écrit par : jacques joray | 11/04/2014

Qui a donné les ordres de silence, qui a manipulé l'opinion? A priori, nous ne l'apprendrons jamais. En revanche, à trop insister, dénoncer... qui finirait par se faire taper sur les doigts, voire, de façon exemplaire, "dissuasive"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/04/2014

Qui ment tout le temps et sur tous les sujets ?

Ceux qui nous gouvernent, Monsieur. Et tous ceux qu'ils emploient par voie de conséquence.

Écrit par : Jmemêledetout | 11/04/2014

Il existe une bonne méthode pour vendre une voiture pourrie : mettre de la sciure dans la boîte de vitesses : ça trompe l'acheteur, ça lui fait croire que la machine est docile et fonctionne bien.

Mais c'est juste pour l'achat. A l'usure, le pigeon découvrira forcément que la mariée n'était pas si belle et que son fric a été mal investi.

Et le CEVA, combien de temps cela prendra pour que les acheteurs-payeurs réalisent qu'ils se sont fait empapaouter?

Écrit par : Keren Dispa | 11/04/2014

Passionnément pro-CEVA, je comprends tout à fait votre question, teintée de courroux. Puisse la présidence du Conseil d'Etat apparaître sur votre plateau et venir s'en expliquer...

Écrit par : JDJ | 11/04/2014

Encore plus haute sera la chute..."patience"

Écrit par : norbertmaendly | 12/04/2014

Les commentaires sont fermés.