12/04/2014

Christophe brisé, Christophe martyrisé, mais Christophe libéré !

 

Sur le vif - Samedi 12.04.14 - 18.20h

 

"Christophe Darbellay mouché par son parti", premiers mots de Forum ce soir, "Christophe Darbellay giflé", la jouissance avec laquelle le meneur de la tranche 18h-19h se délecte du revers du président du PDC face à son Assemblée des délégués, sur l'initiative de la Marche blanche, en dit beaucoup plus long sur l'idéologie du présentateur que sur le réel.



J'en parle d'autant plus volontiers que, sur ce point, je suis en désaccord avec Darbellay. Donc, en accord avec la majorité de son parti. J'y reviendrai, c'est un autre propos.



Mais enfin, ce langage de violence et d'humiliation, pas loin de la terminologie sado-maso, juste parce que le président du PDC suisse a été, sur un point précis (et pas sur les autres), minorisé de peu par les délégués, ce qu'il a d'ailleurs très sportivement accepté, oui cette insistance est pénible.



D'autant que le Valaisan, s'il est aujourd'hui en minorité face à son parti, pourrait bien, le dimanche du vote, se retrouver dans le camp des vainqueurs. La RSR dira-t-elle, ce jour-là, que la minorité aura été "humiliée" ?

 

Pascal Décaillet

 

18:20 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.