28/04/2014

CEVA et SIG : séance du Grand Conseil justifiée

 

Sur le vif - Lundi 28.04.14 - 12.54h

 

Annoncée ce matin par la RTS et décidée par le Bureau du Grand Conseil (MCG et UDC ont réuni les 30 signatures nécessaires), la séance spéciale du Parlement cantonal, le samedi 17 mai prochain, sur le CEVA et les SIG, est parfaitement justifiée.


Il est totalement normal que le peuple, à travers ses élus législatifs, demande au Conseil d'Etat toute la lumière sur le retard dans le chantier du CEVA, et surtout la manière dont a été, l'automne dernier, reportée la communication sur ce retard. Pour des raisons politiques et électorales, à l'évidence. Raisons qui sont d'ailleurs libellées comme telles dans le PV du Comité de pilotage CEVA du 18 octobre 2013, 14.15h, que bon nombre de journalistes (dont votre serviteur) possèdent.


De même, les investissements hasardeux des SIG dans l'éolien, mais aussi (on l'a appris ce week-end) dans la fibre optique, doivent faire l'objet d'investigations de responsabilités en profondeur et en précision. C'est précisément la tâche du Grand Conseil de contrôler l'activité du gouvernement, de l'administration et des régies.

 
Les MCG et l'UDC étaient pleinement habilités à exiger cette séance spéciale. Qu'ils aient été les seuls à la demander est plutôt inquiétant, et en dit long sur la seule vraie fonction du CEVA: permettre la survie des réseaux politiques qui se sont partagés postes et prébendes, à Genève, depuis des décennies.

 

Pascal Décaillet

 

12:53 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

A ma connaissance (celles de Pascal Décaillet m'étant bien supérieures en ces matières), une prébende est un bénéfice ecclésiastique . Pourquoi ne pas simplement parler de salaire ou de rémunération pour une fonction, un poste et les responsabilités qui lui sont attachées ? si ce n'est pour s'essayer au ton polémique.

Quand au rôle de contrôle du Grand Conseil , je m'en félicite !

Alain Peyrot

Écrit par : Peyrot Alain | 28/04/2014

Exactement!

Si le MCG ou l'UDC avaient fait le quert du cinquième du vingtième de ce que font les PS-Verts-PDC-PLR ils seraient déjà exécutés en place publique avec leurs familles de 0 à 110 ans.

Écrit par : La censure pulule en Suisse | 28/04/2014

prébende
nom féminin
(bas latin praebenda, du latin classique praebere, offrir)
- Part de biens prélevée sur les revenus d'une église et attribuée à un clerc pour sa subsistance et en compensation du ministère accompli ; titre auquel est attachée une prébende. (Les prébendes disparurent en France à la Révolution.)
- Littéraire. Poste honorifique, sinécure lucrative, obtenus par faveur

Écrit par : Géo | 28/04/2014

@ Alain Peyrot.
Vous êtes plus fort en français qu'en calcul. Sauf qu'aux S.I.G. il vaut mieux savoir compter que bien parler.

Écrit par : norbertmaendly | 28/04/2014

MCG et UDC Des parlementaires dans le sens propre du terme.

Que font les autres en dehors du siège?
Et pendant les séances? Que négocient-ils dans les travées de l'hémicycle?

Si on ne peut qualifier de prébendes les avantages sonnants et trébuchants, alors disons prévarications:
malversation, concussion, exaction, corruption, forfaiture, atteintes à l'administration publique, manquements aux devoirs de la charge (selon de dico de la langue française).
On dira tout cela pour ne pas dire tromperie et fraude.

Voilà une peinture plus fidèle de l'élu Genevois (Suisse aussi parfois).

Écrit par : Beatrix | 29/04/2014

Il est plus que temps de parler de gouvernance et cesser l'amateurisme en matière de gestion.

Cependant, aussi hasardeux soient-ils, les investissements consentis par SIG ont été fait durant une période de bonne conjoncture avec une vision qui fût en son temps partagé par de nombreux administrateurs (Représentant des collectivités, des partis politiques, etc..)
Quand au CEVA, les enjeux liés à son retard et à des dépassements font largement penser à une gestion de la communication d'un autre temps !

Les dégâts en matière de crédibilité sont déjà assez important sans en rajouter des couches inutiles. (Je ne parle même pas des dégâts à l'image déjà bien écornée)

Que le grand conseil souhaite exercer son rôle est une bonne chose, mais de grâce qu'il prenne aussi le temps de se faire éclairer avant de prendre une position ou l'autre !
(La séance planifiée me semble être un peu courte)

Écrit par : tempsetlulu | 29/04/2014

La vie du rail :des temps anciens aux temps modernes De l'ordre nouveau aux Forces Nouvelles terminus provisoire, La Nouvelle Force.

Écrit par : briand | 29/04/2014

Les commentaires sont fermés.