21/05/2014

Le bon Docteur et la République

 

Sur le vif - Mercredi 21.05.14 - 17.21h

 

J’entends ce matin, à la RSR, que le bon Docteur Buchs, chef du groupe PDC, envisage un « Front républicain » contre les vainqueurs du scrutin du 18 mai sur les P+R en France voisine. Entendez, contre l’UDC et le MCG. Au passage, égrenant les partis qui constitueraient ce Front, il recense le PDC, le PLR, le PS et les Verts. Que fait-il d’Ensemble à Gauche ? A la vérité, par ce lapsus, le Docteur nous révèle qu’il songe avant tout à la bonne vieille coagulation des pouvoirs qui tient Genève depuis si longtemps. Tiens, l’alliance d’intérêts du CEVA, par exemple. En réalité, le bon Docteur nous fait une belle démonstration d'exclusion des Marges. Sur la gauche, comme sur la droite.

 

Mais passons. Et revenons sur ce terme, qui fleure les Brigades internationales et la Bataille de l’Ebre : « Front républicain ». L’adjectif doit-il nous laisser entendre que le Docteur exclut sémantiquement du champ de la République deux partis, l’UDC et le MCG, qui réunissent ensemble 31 des 100 députés du Grand Conseil ? Deux partis qui, à ma connaissance, ont toujours joué le jeu des urnes, de la démocratie, qu’elle soit directe ou parlementaire. Je ne sache pas (mais peut-être suis-je mal informé) qu’aucun des deux ait tenté jusqu’ici la moindre faction contre la République. Au contraire ! Sollicitant régulièrement le peuple par des voies parfaitement prévues dans notre Constitution (initiative et référendum), ces deux partis donnent à la démocratie et à la République une vitalité qui les réveille, les stimule, et finalement aiguise la responsabilité citoyenne.

 

Que l’excellent Docteur envisage de créer un Front contre qui il veut, c’est totalement son droit. Mais le qualifier de « républicain » lorsqu’il est dirigé contre deux partis qui s’activent – comme les autres – à la vie de la République, il y a quelque chose, dans l’ordre de la terminologie, qui doit m’échapper.

 

Pascal Décaillet

 

17:21 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

M. Décaillet,

Vous êtes bien meilleur en histoire d'habitude.

Il est pourtant de notoriété publique que le mcg et l'udc n'ont absolument rien de REPUBLICAIN.

Il s'agit en fait de partis noirs-bruns.

Vous trouverez pléthores de documentaires et livres qui retracent fidèlement les agissements maléfiques de ces deux partis.

En 1933 ils finançaient à 90% l'arrivée au pouvoir d'Hitler.

En 1939, des cohortes mcg udc envahissaient le reste de l'Europe courant devant les chars allemands pour leur ouvrir le passage.

On dit même que le repas du mcg udc était d'un enfant par jour. Mangé crus et sans assaisonnement.

Ce sont des bêtes. Même après 2 heures de lavage au chlore ils sentent mauvais. Tant qu'ils n'ont pas eu leur 25 litres de sang par jour ils sont incontrôlables.

Ils a été récemment démontré qu'ils sont à l'origine de la peste noire au Moyen-Age et de la disparition des dinosaures (toujours ce besoin incontrôlable de sang frais).

Heureusement que cette bienveillante coalition de PS-VERTS-PDC-PLR arrive et les boutera hors d'Europe.

Écrit par : La censure gouverne la Suisse | 21/05/2014

Si vous me permettez une contradiction, vous trouverez sur ce blog un contre-exemple aussi flagrant que récent: http://pmutzenberg.blog.tdg.ch/archive/2014/05/21/theatre-de-carouge-le-mcg-meprise-nos-institutions-256167.html

Écrit par : Diego Esteban | 21/05/2014

"Républicain", c'est une idéologie, cela a été inventé en France.

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/05/2014

Bonjour,

Je vous confirme mon cher Pascal, nous travaillons, à appliquer les décisions que le souverain nous transmet certaines fois c'est plaisant et en accord avec notre vision des choses et d'autres fois non, mais dans les deux cas le travail doit être fait.

À force de contester les décisions du souverain on avance plus, pour rappel la fonction principale de cette législature est la mise en conformité des lois actuelles avec la nouvelle constitution ce travail nécessaire est au point mort, le peuple a dit non au P+R, il a dit non, proposer lui autre chose, alors peut être vous dira il oui ? Continuer de toujours revenir sur les mêmes sujets en lui expliquant qu'il s'est trompés et dans la prochaine législature nous verrons ce qu'il reste du PDC, ce n'est pas parce que vous truster les postes du CE que vous ne verrez pas la porte du GC se fermer.

Et vous ne m'empêcherez pas de trouver ce scénario détestable, au vu de notre excellente collaboration au parlement, ou l'art du consensus helvétique prime heureusement sur la rage post-votation.
Amities
Thomas

Écrit par : Thomas Bläsi | 22/05/2014

Quand Eric Stauffer se rend armé au Grand conseil par exemple?
http://archives.tdg.ch/geneve/actu/eric-stauffer-prie-sieger-arme-2009-05-28

Vous êtes peut être mal informé. A moins que ce soit à dessein que vous conserviez votre ire républicaine pour des parlementaires arborant des pancartes contre l’homophobie dans l’hémicycle.

http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2013/05/17/errances-libertaires-suite.html

Écrit par : Aimée Lecrot | 24/05/2014

Etrange discours de notre bon docteur. D'un côté les Elus, ceux qui savent et doivent mener pour le bien de tous les affaires d'une République à sauver, de l'autres les malfaisants injustement présents sur le front politique , quarteron d'illuminés incultes, des sous-hommes quoi.
Comme un relent de racisme dans le fond.

Écrit par : Leyvraz Eric | 25/05/2014

Thomas Bläsi, votre propos est confus. Je ne vois pas en quoi la mise en conformité des lois aurait été mis au point mort par le non au P+R!

Quant au PDC qui trusterait les postes au CE, laissé moi rire! Un bosse l'autre passe son temps sur facebook à se répandre. On a l'impression que c'est le journal de Bécassine.

Comme toujours, le vote pour ce monsieur était surtout un vote contre la dame qui le précédait qui était totalement nulle. Il a fait illusion pendant quelques semaines mais on se rend compte qu'on a affaire à un ventilateur. Il brasse beaucoup d'air et dépense beaucoup d'énergie mais ne produit aucun résultat.
De ce point de vue il est dans le droit fil de dame K et sieur C, les verts qui ont coulé les SIG.

C'est pas Barthassar, c'est bar-tabac, un gros écran de fumée!

Ne parlez donc pas de mise en oeuvre de la nouvelle constitution, ce brave semble ignorer ce qu'est une constitution.

Écrit par : Georges Dubouloz | 26/05/2014

Les commentaires sont fermés.