06/06/2014

Thomas Bläsi, émergence d'un homme libre

 

Sur le vif - Vendredi 06.06.14 - 09.55h

 

Au Parlement, ne craignant ni solitude, ni adversité, défendant ses valeurs et ses convictions profondes, émerge Thomas Bläsi. Comme Cyril Aellen (et quelques autres), un homme qui existe par lui-même. Et non par la simple appartenance, oh cette éternelle impasse grégaire, au groupe. Ni la docile obédience à un magistrat. Ces deux-là, et donc quelques autres, par leur fibre et leur indépendance, font vivre le législatif dans sa vocation de contrôle et de premier pouvoir.

 

Hélas, face à eux, combien de tifosi de leurs ministres, combien de pom pom boys, ou girls, de leur écurie, de leur chapelle. Prêts à tout pour éviter la transparence, si par malheur cette dernière devait s'appliquer à leur conseiller d'Etat. Leur vraie loi, à eux, n'est pas la République, mais l'appartenance. Ce sont des claniques. Des féodaux. Des vassaux fantômes.

 

Trop d'hommes aujourd'hui, tous domaines confondus, manquent cruellement d'indépendance et de puissance de solitude. Auraient-ils peur d'eux-mêmes ? A se fondre dans la masse, ils croient trouver la survie. Ils n'y rencontreront que la dissolution. Pour ma part, en littérature comme en politique, en musique comme en poésie, et même dans l'itinérance recommencée, j'aime le profil qui se cisèle. Seul, face à la totalité opaque de la masse.

 

Pascal Décaillet

 

09:55 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Thomas est un héro du parlement, merci de lui avoir rendu hommage.

Écrit par : norbertmaendly | 06/06/2014

Très juste.

Écrit par : Grégoire Barbey | 06/06/2014

N'est-ce pas une vision romantique d'un homme qui sait surtout fort bien cacher son jeu et son allégeance au clan du parrain genevois de l'UDC, Amaudruz?

Comme vous je l'observe depuis qu'il est apparu sur le scène cantonale à la Constituante. Il m'est plus apparu comme un tartuffe que comme un Cyrano!

Votre billet me fera redoubler d'attention à son endroit et mieux percevoir son envers.

Écrit par : geopolis | 06/06/2014

Comme UDC, Thomas Bläsi est à condamner.
Bien entendu, ce n'est pas le seul, d'ailleurs tous les membres "xénophobes", "racistes", "homophobes" et "islamophobes" de l'UDC, sont à la même enseigne.
Au lieu de débattre et contrer les idées, on insulte et on accuse à tort.
Monsieur Bläsi est un grand.
Je me rappelle de lui, quand il tenait boutique aux Avanchets.
Un excellent pharmacien !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 06/06/2014

Je suis heureux d'avoir comme collègue Thomas qui partage avec moi le souci du vrai avant les combines partisanes

Écrit par : Leyvraz Eric | 06/06/2014

Les commentaires sont fermés.