11/06/2014

L'enfer, c'est la Suisse

 

Chronique publiée dans Lausanne Cités - Mercredi 11.06.14


 
Prenons un Milanais qui passe le Simplon, pour se rendre à Lyon. Ou un Allemand, qui descend en Provence, via notre pays. Pour ces deux voyageurs, l’enfer c’est la Suisse, En France, en Italie, les autoroutes sont magnifiques. Larges, spacieuses, avec des panneaux qui vous tiennent au courant de tout ce qui se passe, travaux annoncés vingt kilomètres à l’avance, déviations, et même conseils, toujours amicaux et respectueux, sur la nécessité de faire régulièrement des pauses, respecter les vitesses, etc.


 
Oui l’enfer, c’est la Suisse romande. En débouchant sur l’autoroute valaisanne, direction Vaud, notre Lombard fera l’apprentissage des bouchons, sans aucun accompagnement explicatif, il devra payer un franc (ou un euro) pour se soulager. Notre Germain, dès la jonction au-dessus de Vevey, à la fin du toboggan, découvrira, en même temps qu’un paysage de rêve, l’étroitesse des autoroutes des années soixante, la menace écrite et affichée de lui retirer son permis alors qu’il n’a pas encore vraiment roulé, la circulation en accordéon ne lui laissant guère le loisir de dépasser les limites.


 
En France, en Italie, on accueille le voyageur. On l’informe. On l’accompagne. On le traite en adulte. En Suisse, on le menace, avec ce ridicule panneau vaudois affichant le nombre de permis retirés. On l’infantilise. En ne lui offrant que des chaussées étroites et vieillottes. Triste image de notre pays, de sa capacité d’accueil, de son rapport à l’autre. A améliorer, d’urgence.


 
 
Pascal Décaillet

 

10:31 Publié dans Coups de Griffe Lausanne Cités | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Tout cela n'est que le résultat du manque de vision de nos dirigeants, de l'esprit par trop 'local' qui empêche la pensée globale. Eh oui, la suisse romande en particulier se trouve dans une situation de manque de place tant sur la route que sur les voies ferrées. Mais ce qui est le plus navrant c'est - comme vous le relevez avec pertinence - cette attitude répressive, cette envie de faire de l'argent facile sur le dos des automobilistes.
Oui manque d'anticipation, manque de courage politique, manque de vision globale. Encore heureux que les responsables de notre économie n'aient pas eu les mêmes réflexes et autres manquements. Merci de ce coup de g... bienvenu !

Écrit par : uranus2011 | 11/06/2014

Bravo !! enfin quelqu'un qui ose dire ouvertement ce que d'autres taisent. Effectivement c'est lamentable. Nous sommes vraiment des arriérés dans un tas de domaines. Petite question : mais que font nos autorités mis à part lécher les bottes des américains en signant FACTA. Nos édiles incompétents vendent notre pays.
Citoyens réveillez vous nom d'une pipe avant qu'il ne soit trop tard.

Écrit par : Helvète | 11/06/2014

Je vais souvent dans le N de l'Espagne, 1250 km. Le seul tronçon vraiment horrible, Genève - Chablais. mais tout est l'avenant. Ici il faut des permis hallucinants pour avoir un chien, mais des malades mentaux ont le droit de procréer et leurs enfants pourrissent dans la merde et l'abomination, alors que de chères psycho-trucs et socio-machins s'occupent de leurs parent s avec des salaires de ministres ukrainiens. Il n'y a que des cons qui veulent faire de la politique. Les tarés sont au pouvoir et ça, c'est bien notre faute à tous.

Écrit par : Géo | 11/06/2014

"...lécher les bottes des américains...."

Vous voulez dire d'Obama.... Mais là il y a confusion entre Berne et Genève!

Écrit par : Patoucha | 11/06/2014

Je vais peut-être vous l'apprendre, mais les autoroutes autrichiennes sont pires que celles de la Romandie.
Bien plus minces, moins d'aires de repos, avec un point positif pour la vignette, qui elle, est moins chère, parce que la période n'est pas seulement annuelle, comme chez nous, mais hebdomadaire, mensuelle et enfin annuelle.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/06/2014

Vous oubliez de mentionner les péages, en France et en Italie, sans parler bientôt de l'Allemagne.

http://www.lepoint.fr/auto-addict/actualites/allemagne-les-autoroutes-payantes-pour-les-etrangers-en-2016-10-04-2014-1811883_683.php

Un trajet de Suisse pour aller à Milan, c'est déjà 23 euro, sans compter le tunnel du Saint-Bernard.

Pour moi qui prend d'habitude le train, je ne vois aucun inconvénient que l'on mette des péages sur les autoroutes suisses. Car ce n'est pas avec les 40 frs de vignette par année que les suisses auront des autoroutes de luxe. Et comme les suisses ont récemment majoritairement voté contre la vignette à 100.-, ce n'est pas pour demain qu'il va il y avoir des améliorations et j'en suis ravi, assez d'argent jeté par les fenêtres.

Il ne faut pas oublier ce que les routiers coûtent par année en coûts externes. 8,5 milliards pour les voitures contre 500 million pour les trains.

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/11/02/blank/01/01.html

Écrit par : Lucignolo | 11/06/2014

Cher Monsieur,

Vous écriviez "En France, en Italie, on accueille le voyageur. On l’informe. On l’accompagne. On le traite en adulte. En Suisse, on le menace, avec ce ridicule panneau vaudois affichant le nombre de permis retirés. On l’infantilise. En ne lui offrant que des chaussées étroites et vieillottes."

Pouvez-vous ajouter, à titre d'information, que "à Genève, tout est fait pour ralentir, freiner, décourager, embouteiller, réduire, immobiliser le trafic, alors que les solutions existent. Par contre, aux USA, même dans les plus grandes mégapoles, au contraire tout sera fait pour fluidifier, accélerer, faciliter, encourager (le covoiturage avec les "fast lanes"), bref : même nos amis américains sont stupéfaits en découvrant l'enfer qu'est la Suisse, surtout "le" suisse au volant.

Bonne soirée
K.D.

Écrit par : Keren Dispa | 11/06/2014

Le touriste arrivant à Genève sera surement très surpris par les annonces de bouchons et les limitations de vitesse. Il pourra admirer (tous les jours vers 18h), dans l'ordre: un 80 km/h dans le virage à la hauteur du Vengeron. Suivit d'un 100 km/h. Puis un clignotant affichant bouchon et une limitation à 80 km/h (hors le traffic est fluide), il passera sous Palexpo, puis retrouvera une limitation à 100 km/h juste avant le virage "sortie Meyrin", et juste 100 m plus loin ou même dans le virage, les voitures sont stoppées. Il sera bloqué jusqu'à l'entrée du tunnel de Vernier et c'est à cet endroit qu'un feu clignotant lui annonce le bouchon (il l'aura déjà remarqué depuis 10 minutes). Si il a de la chance, il pourra même avoir à gauche de la route un panneau lui indiquant 100 km/h et au même endroit, à droite de la route un panneau 80 km/h.
Autre expérience, au milieu de la nuit, le tunnel de Vernier à 60 km/h avec tous les feux orange clignotant ... et absolument rien, pas de travaux, pas de bouchon, pas de danger.
A se demander si les personnes qui à distance s'occupent de la mise en place des signaux, ne se mélangent pas les pinceaux ou s'endorment sur leur clavier.

Écrit par : Pierre-Alain Oberson | 13/06/2014

L'enfer c'est la Suisse selon vous : lorsque vous avez prévu un voyage de longue date en France et que l'on vous annonce que ... vous mettrez ??? heures pour arriver à destination pour autant que ledit train ne soit pas purement et simplement supprimé, est-ce vraiment ici l'enfer ?

Je n'en suis pas si sûre ...

Écrit par : Marie | 13/06/2014

Je partage en partie votre avis, tout en notant que pour avoir payé des milliers d'Euros (oui, des milliers!) sur les autoroutes italiennes, françaises, espagnoles, elles peuvent bien être belles, les leurs.

Mais par contre j'aimerais rajouter qu'ici les fléchages, présélections et indications sont en général dans un état... Quand vous arrivez de Lausanne sur l'autoroute par exemple, vous avez certes "France" - "Aéroport" et d'autres indications sur le panneau de droite. Une chance, car sur le panneau de gauche, vous avez "Genève-Lac" et Evian. Génial comme indication non? C'est pour ceux qui cherchent de l'eau sur leur trajet sans doute.
Pâquis, Eaux-Vives? Gare Cornavin? Rien.

Et j'en aurais d'autres, des exemples comme ça...

Écrit par : JDJ | 16/06/2014

Les commentaires sont fermés.