11/06/2014

Le Parlement rejette Ecopop - Et alors ?

 

Sur le vif - Mercredi 11.06.14 - 11.34h

 

Comme il fallait s'y attendre, les journaux tartinent à mort sur le sort réservé à Ecopop par les Chambres fédérales, alors que l'avis du Parlement sur une initiative populaire, dûment munie des signatures requises, n'a qu'une importance mineure.


Une initiative - je le répéterai chaque fois, autant qu'il le faudra - n'est pas une affaire du Parlement, du moins pas prioritairement. Elle est une affaire du peuple avec le peuple. Le défi lancé à l'ensemble du corps électoral par un petit groupe, au début, d'hommes et de femmes, les inititiants, qui va s'élargissant jusqu'à, un beau dimanche, peut-être s'imposer, et modifier notre Constitution.


Et c'est précisément là où les parlementaires ont démérité, pas fait leur boulot, pas senti les préoccupations profondes de la population, que des initiatives sont lancées. Alors, bien sûr, elles désavouent les parlementaires. Alors, bien sûr, les parlementaires entreprennent toutes choses, à commencer par cette odieuse comédie de l'invalidation, pour tenter de les discréditer.



Il ne faut pas se laisser faire par les parlementaires. Une initiative, ce sont le peuple et les cantons qui doivent la trancher. Et les journalistes affidés au pouvoir en font beaucoup trop sur l'avis du Conseil fédéral, l'avis du Parlement, l'avis des experts, le "droit international supérieur".


De grâce, laissons le peuple de ce pays lancer des initiatives. Le corps électoral tout entier, près de quatre millions de personnes, est largement assez mûr pour juger s'il faut les accepter ou les refuser. Cessons de multiplier les gesticulations des corps intermédiaires pour tenter de les entraver.

 

L'initiative Ecopop, qui soulève des questions passionnantes, doit être tranchée par le peuple et les cantons. Un beau dimanche. Loin du Parlement. Loin du Conseil fédéral. Loin de Berne et de sa molasse. Le peuple et les cantons diront oui. Ou diront non. Ce sera leur décision, souveraine. Pour ma part, quelle qu'elle soit, je l'accepterai.

 

Pascal Décaillet

11:34 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Pour moi ce sera OUI à Ecopop comme cela a été OUI le 9 février pour limiter l'invasion de masse.

Écrit par : La censure a vaincu en Suisse | 11/06/2014

Il faudrait insister à mon avis sur la situation en Chine, où il existe une politique de la natalité, "l'enfant unique".

Il faut le marteler, les gens doivent en prendre connaissance.
Pourquoi laisser les chinois être les seuls à prendre une telle mesure ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/06/2014

Vous avez raison sur le fond, il n'appartient pas au législatif et encore moins à l'exécutif, une fois les signatures réunies et l'unité de la matière vérifiée, de s'exprimer.

Le Peuple a rempli son devoir, collecter les signatures, il convient de soumettre sa demande à l'ensemble du corps électoral.

Dans l'affaire ECOPOP le crainte vient du fait que la gauche qui hurle contre le 9 février redoute que sa frange verdoyante (ou ondulante?)ne fasse passer le texte. Du coup les vilain canard ne serait plus l'UDC seul mais une nouvelle alliance inédite UDC/Verts et du même coup, cela ferait tomber le vocable jusqu'ici bien commode de "populistes".

D'ailleurs hier le débat montrait bien l'embarras des dits Verts puisqu'ils ont scindé le discours en rondelles de salami afin de ne pas avoir à trancher dans le vif!

Écrit par : geopolis | 11/06/2014

"De grâce, laissons le peuple de ce pays lancer des initiatives. Le corps électoral tout entier, près de quatre millions de personnes, est largement assez mûr pour juger s'il faut les accepter ou les refuser."

La maturité a ceci de pratique qu'elle est toujours du côté des vainqueurs.

Gagner une votation ne signifie pas encore que la décision prise est une bonne décision. La seule vertu de la démocratie directe consiste à l'accepter et en accepter les conséquences - quelles qu'elles soient - sans rechigner ni contester.

Écrit par : Michel Sommer | 11/06/2014

Une chose est déjà certaine :

Ni la majorité des parlementaires, ni la majorité des journalistes ont les capacités intellectuelles pour comprendre cette initiative visionnaires.

Les thématiques que posent cette initiative, sont des problèmes bien trop lointain, pour les esprits des politiciens qui voient à court termes, car ils ne voient souvent pas plus loin que les prochaines élections.

C'est dramatique, car ces parlementaires sont sensés préparer l'avenir et anticiper les problèmes qui vont de toute façon survenir.

Vous pouvez retourner le problème dans tout les sens, une chose est sure, la planète terre et la Suisse ne sont pas extensible. Non seulement la terre n'est pas extensible, mais en plus avec la montée du niveau des océans et des mers, il y aura de moins en moins de terre pour cultiver de la nourriture.

Plus de population = plus de constructions (immeubles, écoles, hôpitaux, EMS, supermarché, routes d'accès, parking, etc.)

Je plains les générations à venir, qui auront à subir les conséquences de la stupidité de nos politiciens actuels, qui ne voient dans l'augmentation de la population, que des profits à courts termes. Et oui, en 13 ans, la population suisse a augmenté d'un million d'habitants. Cela veut dire plus de construction pour les promoteurs, plus de clients pour la Migros, la Coop, Manor, Denner, la Poste, les CFF, Swisscom, Cablecom, les garages et leurs voitures, les restaurants, les banques, les remontées mécaniques, les cinémas, les piscines, les stades, et toutes les petites boutiques...

Il était une fois notre terre... (dessin animé visionnaire de 1978)

http://www.youtube.com/watch?v=yEDonp5S1-E

Écrit par : Lucignolo | 11/06/2014

"les remontées mécaniques," ? Grave erreur. Tout le monde abandonne ce sport, parce qu'insupportable quand il y a trop de monde. Insupportable et excessivement dangereux...
Pour le reste, Tout-à-fait d'accord...

Écrit par : Géo | 11/06/2014

Pour moi ce sera aussi un OUI inconditionnel, derrière M. Minder!
Un bon 40-45% fera bouger Sommaruga dans les plus brefs délais!

Écrit par : Corélande | 11/06/2014

Les commentaires sont fermés.