24/10/2014

Ecopop : mon débat face à Sylvain Besson

1899974_10152421010547135_8627297629822226540_n.jpg?oh=fec9172d634815e6fa4c2f72aa174cd1&oe=54E93813
 

Vendredi 24.10.14 - 15.43h

 

Ce vendredi 24 octobre, 12.45h, ma consœur de la RTS Jennifer Covo m'a invité, dans son "Rendez-vous de la presse", à débattre d'Ecopop face à mon confrère Sylvain Besson, rédacteur en chef adjoint du Temps. Voici le lien permettant de visionner ce débat.


http://www.rts.ch/video/info/journal-12h45/6248534-le-ren...



Pascal Décaillet


15:43 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Vous avez parfaitement bien parlé M. Décaillet! Mais ces "Roquets" n'en n'ont plus rien à foutre de la populass....il l'a presque dit clairement! Ce qui les intéresse c'est le fric que tous les manageurs et autres manipulateurs peuvent se faire sur le dos des -Travailleurs-.

Un nouvel exemple pour les céréales 2014. Les Agriculteurs ont été informé qu'il y avait surproduction suisse et pourtant "ils" importent à tour de bras. (Swiss granum)
En plus de la quantité de blé germé dont le prix va diminuer on va encore baisser le prix de la "bonne production", sous prétexte de surproduction indigène et pourtant on importe du blé étranger. Sachez encore que bizarrement les biscuitiers préfèrent un blé germé pour leurs productions industrielles, mais on baisse les prix aux producteurs...!?!?!? (la même histoire que le lait)

Bon..... la bonne nouvelle; oups! C'est que le plus grand nombre d'Agriculteurs n'ont pas semé de blé et laissent en jachère.....on va bien rigoler l'année prochaine! (D'autant plus qu'elle s'annonce comme celle de tous les dangers)

Comme informe l'article que je vous ai mis en référence plus haut, les Suisses vont se retrouver dans l'UE, avec une PAC dont on sait parfaitement
tous les dégâts qu'elle à causé en Europe. Sans compter maintenant les conséquences qui arrivent sur les producteurs agricoles européens en raison
des fameuses sanctions contre la Russie!

Que complote les négociateurs suisse à Bruxelles?

Pour les émotions nous allons être servis dans les mois à venir!

Écrit par : Corélande | 24/10/2014

Les traîtres envoyés à Bruxelles n'ont pas de soucis à se faire pour leur avenir, comme Deiss qui après s'être fait élire à l'ONU en récompense d'avoir fait entrer la Suisse dans le machin, n'a rien trouvé de mieux que de faire fabriquer du gruyère en Amérique. À j'oubliait il est aussi président d'Alstom suisse. C'est ça l'amour du peuple.

Écrit par : norbert maendly | 24/10/2014

Bon débat entre 2 intervenants qui s'écoutent l'un l'autre et répondent avec intelligence, ce qui nous change des débats entre politiciens...
J'ai trouvé M. Besson plutôt honnête ; il a reconnu que les fruits de la croissance ont été inégalement partagés et même si sa vision angélique ne lui permet pas de voir les inconvénients de l'arrivée massive d'une immigration légale ou souterraine (pénurie de logements, infrastructures insuffisantes, système scolaire, insécurité...) il n'a pas été trop dogmatique.
Quant à M. Décaillet, on guette son entrée en politique, même s'il s'en défend.
Cela nous changerait agréablement d'une erreur de casting : M. Fathi Derder qui, avec son niveau de raisonnement, ferait mieux de se rabattre sur la page people ou sports du quotidien orange...

Écrit par : A. Piller | 24/10/2014

De toutes les manières possibles, l'état de Genève et le DIP sont en faveur de l'initiative ECOPOP.

Voici mon travail.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d9/WP_20141023_10_20_07_Pro_%282%29.jpg?uselang=fr

C'est donc dans la poche, peu importe les sondages.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 24/10/2014

Il faut savoir que le syndicat UNIA, vous savez cette officine qui devrait défendre les travailleurs, est contre cette initiative.

Ils ont envoyé à leurs cotisants une lettre les appelant à voter contre, leur message pouvant se lire sur l'enveloppe même.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 25/10/2014

La droite vit depuis les années 1980 avec 1 idée.

Oui 1 idée : plus les riches gagnent, plus les pauvres en bénéficient.

Faites des rabais d'impôts pour les multinationales, n'enquiquinez pas les patrons avec les droits des salariés, etc.

Tout le monde y a adhéré. Moi la première.

Et bien, nous nous sommes plantés.

Écrit par : graham | 27/10/2014

Les commentaires sont fermés.