20/11/2014

Pierre Maudet doit balayer devant sa porte

 

Commentaire publié dans GHI - 19.11.14


 
La grande mode, dans la presse romande, c’est de dérouler le tapis rouge à Pierre Maudet pour qu’il puisse s’exprimer, sans le moindre contradicteur et si possible sur une double page, sur tous les sujets possibles et imaginables, comme représentant du progrès, de la vision d’avenir, de la réforme. Dernier épisode en date : deux pages du Temps, vendredi 14 novembre, pour que le surdoué de la politique genevoise nous dise tout le mal qu'il pense de la classe politique suisse, incapable à ses yeux de construire un après-9-février.


 
Tout cela est très bien, et j’avoue être le premier, lorsqu’il vient sur mon plateau TV, à décocher à Maudet ces fameuses « questions subsidiaires », que nous adorons lui et moi, et où il est souvent bien meilleur, dans les réponses, que sur les sujets – parfois pesants – sur lesquels il était censé venir. Mais l’exercice commence à présenter des limites : à trop briller hors de son cercle d’autorité (la sécurité à Genève, ce qui n’est pas rien !), l’éternel jouvenceau aux mille ruses pourrait encourir le grief de botter en touche. Et se voir formuler l’invitation à balayer devant sa porte, s’occuper des sujets qui le regardent, ceux sur lesquels il a prise.
 


Justement, ces derniers ne manquent pas. Malaise dans la police, grogne dans le monde pénitentiaire, directeur de Curabilis qui démissionne, police des polices envoyée sur place, pour ne prendre que quelques exemples. Dès lors, un peu plus de parole intérieure et un peu moins de propos externes ne seraient pas nécessairement à négliger. Vous remarquerez à quel point, dans ma formulation, je demeure poli. Parce que Pierre Maudet, au fond, je l’aime bien.


 
Pascal Décaillet

 

09:49 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Vous pouvez sans autre ajouter les taxis à votre liste. Le conseil mandaté par l'ensemble de la corporation vient d'envoyer à Monsieur Maudet un courrier de 13 pages qui lui rappelle une bonne vingtaine de dispositions légales bafouées par l'éléphant californien sans aucune réaction des autorités. Le chiffre d'affaire des taxis a chuté de près de 25 % depuis que des offres clandestines et parfaitement illégales prolifèrent. Il ne faudra pas s'étonner de les voir se fâcher un de ces jours et descendre dans la rue à leur tour.

Écrit par : Pierre Jenni | 20/11/2014

Maudet s'est fait une spécialité de digresser de ses propres affaires pour donner son avis sur des sujets sur lesquels on ne le sollicite pas; il avait à l'époque commis un opuscule sur sa vision de l'armée suisse qui a d'ailleurs probablement fini à sa juste place, aux oubliettes de l'histoire.

C'est une façon de communiquer qui lui est propre. C'est rigolo un temps mais aujourd'hui, compte tenu des enjeux et problèmes auxquels il doit faire face, il serait certes mieux inspiré de faire sienne la maxime selon laquelle le silence est d'or.

Car aujourd'hui, il n'amuse plus personne.

Écrit par : Déblogueur | 20/11/2014

Monsieur Décaillet, j'aimerais ajouter que de mon point de vue, Pierre Maudet a surtout l'ambition d'accéder au Conseil Fédéral, raison pour laquelle son seul souci est de calculer toute action politique en ce sens. Certes, il est un brillant politicien, mais comme beaucoup d'autres déjà happé et influencé par les tous puissants qui eux gouvernent dans l'ombre, bien à l'abri.

Écrit par : jacques joray | 20/11/2014

Monsieur Pierre Maudet est lisse et brillant comme un lingot d'or. Il était donc prédestiné à faire une brillante carrière politique en Suisse et pour mijoter des soupes aux cailloux.

Mais je crains aussi qu'il ne soit trop entouré de Don Salluste qui le veulent dans leur poche...

http://www.youtube.com/watch?v=eAwfjBSq8zU

http://www.michelpiquemal.com/IMGS/La%20soupe%20aux%20cailloux.pdf

Écrit par : Lucignolo | 20/11/2014

Bonjour
je trouve marrant que vous taper tous sur maudet

les dernières années quand sa milice taper sur les jeunes tous le monde trouver cela normal !!!!
les jeunes font peur ...
cette situation est pas mal pour nous ,
on a pu voir que les blogs de la tribune qui sont brun&vert
il y a aussi beaucoup de fliques héhéhééh

il est un brillant politicien!!!! hééhéhééh
toutes les entreprises qu'il a fait ils les a ratées,
est petit a petit il a toutes la ville sur le dos ,la il a réussi .

la ville est plein de tag de dilleurs de cameras et de porcs...et la police municipal sa petite milice des abrutis sans formation qui attendent les petits a la sortie de la maternelle pour faire leur éducation héhéhééh

Non Non juste un escrocs qui fait payer aux victimes la casse

on pourrait faire une demande a berne pour qu'il parte plus vites
est si il peut prendre le procureur avec la paix reviendrai a Genève
l'année n'est pas fini d'autre manif vont venir est nous on demande jamais d'autorisation a des fascistes ....

le 4 octobre ni oubli ni pardon

M.Pascal Décaillet pour une personne qui porte la cravate ,je vous aimes bien ......
9 novembre 1932

Écrit par : 9 novembre 1932 | 20/11/2014

Je signale à Lucignolo et aux lecteurs que "la Soupe aux cailloux" est un conte populaire qui permet de parler de peur, de différence et d’accueil de l’autre…

Wikipédia dit qu'il illustre le principe d'entraide.

La version désabusée, présentée ici en pdf à la fin de votre intervention, est donc strictement réservée aux grands enfants désenchantés.

Écrit par : Zufferey de Cratogne | 21/11/2014

Les commentaires sont fermés.