12/06/2015

"Associations" : inverser le fardeau de la preuve

 

Sur le vif - Vendredi 12.06.15 - 09.55h

 

Pléthore d'associations automatiquement subventionnées en Ville de Genève, entendez que leurs subventions, suite à un intensif lobbying en décembre, sont systématiquement renouvelées. Il faut inverser désormais le fardeau de la preuve. Ça ne doit pas être à la Ville de se justifier, si par aventure elle a l'audace de ne pas renouveler sa petite enveloppe. Non, c'est le contraire qui doit dorénavant se faire. Il faudrait tout remettre à zéro, tous les compteurs, partir de l'idée que la Ville ne doit, au départ, strictement rien à personne. Et ça doit être à chacune de ces "associations" de prouver, de façon publique et transparente, et non par lobbying éhonté de conciliabule, arrangé en amont avec les courtisans du magistrat concerné, pourquoi l'autorité municipale, représentante par délégation des citoyens et contribuables que nous sommes, devrait avec tant d'urgence lui verser de l'argent.

 

Pascal Décaillet

 

 

09:55 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Je vous pose une question avec un exemple pour comprendre: L'Union Accordéoniste Mixte qui était sur votre plateau l'autre soir touche une subvention de 16.500 frs par année. Faut-il la lui supprimer ?
Je vous souhaite un bon week-end.
P.Losio

Écrit par : Losio Pierre | 13/06/2015

Les commentaires sont fermés.