15/10/2015

Pascal aime Eveline - Voici pourquoi...

cupidon.jpg 

Commentaire publié dans GHI . Mercredi 14.10.15

 

« Eveline Widmer-Schlumpf a fait du très bon travail » : propos tenus dans la Tribune de Genève, lundi 12 octobre, par Pascal Couchepin. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’hommage du Valaisan à la Grisonne ne fera pas l’unanimité au sein du parti de l’ancien Président de la Confédération, le PLR. Dans cette formation, de nombreuses voix s’élèvent pour inviter les parlementaires fédéraux à ne pas réélire l’actuelle ministre des Finances au Conseil fédéral, en décembre prochain. On lui reproche sa gestion des conflits financiers internationaux, sa génuflexion devant ses partenaires de négociation, à Paris, à Washington ou à Bruxelles.

 

Dès lors, pourquoi ces mots de Couchepin ? Où en chercher la cause, si ce n’est dans le Péché originel du 12 décembre 2007 ? Entendez, le complot fomenté par un pronunciamiento de parlementaires fédéraux contre Christoph Blocher. Ne pas le réélire. Aller chercher, à Coire, la ministre cantonale grisonne des Finances, comme figure de remplacement. Avec son accord, bien sûr. Et ça a parfaitement marché ! Dans les conjurés, il y avait le socialiste Christian Levrat, le Vert Ueli Leuenberger, le PDC Christophe Darbellay.

 

Et Pascal Couchepin ? Était-il dans le secret des dieux ? Nous n’en saurons rien. Mais le départ de Blocher l’a bien arrangé, il y avait un coq de trop dans cette cour, un coq de combat, comme lui, gênant, rival. Alors, dans ces conditions, Mme Widmer-Schlumpf, on l’aime bien. On sait se souvenir qu’elle a rendu service. Et même si une grande partie du PLR ourdit maintenant contre elle, eh bien, de son promontoire octodurien, on lui demeurera fidèle. La politique n’est-elle pas, ainsi considérée, la chose la plus simple du monde ?

 

Pascal Décaillet

 

 

16:06 Publié dans Commentaires GHI | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

"pourquoi ces mots de Couchepin "

Il s'ennuie, et il est prêt à raconter n'importe quoi pour le bonheur d'une interview.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 15/10/2015

Ouf, j'ai cru un instant, un instant seulement que le pascal du titre était Pascal Décaillet!

Écrit par : Johann | 15/10/2015

"j'ai cru un instant [...] que le pascal du titre était Pascal Décaillet!"

Il a fait exprès.

Écrit par : Le Plouf fugace | 15/10/2015

Entre "mauvais" on se soutient.

Écrit par : norbert maendly | 15/10/2015

Couchepin, n'est-ce pas cet ancien Conseiller Fédéral, adepte de Revaz, son gourou, qui imposait la LAMAL, à son peuple, les Helvètes ?

Ne devrait-il pas fermer son clapet, le Roi de Martigny ?
N-a-t-il pas suffisamment fait de mal à ses concitoyens ?

Sous d'autres cieux, sous d'autres latitudes, il aurait eu droit à un procès pour haute trahison, pour ses agissements ...

L'adhésion de la Suisse à l'O.N.U., c'est à lui qu'on la doit ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 16/10/2015

La LAMAL ? ... c'était lui ...
L'adhésion à l'O.N.U. ? ... c'était lui ...

Des conneries faites et dites ... va-t-il un jour cesser de nous bassiner, le Roi de Martigny ???

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 18/10/2015

Les commentaires sont fermés.