18/10/2016

En Pologne, les missiles

 

Sur le vif - Mardi 18.10.16 - 17.00h

 

En politique, et surtout en stratégie, il ne faut surtout pas écouter ce que les gens racontent. La première arme de la guerre, c'est la propagande. Observons donc les faits. Et considérons le réel : il y a, implantés en Pologne, qui fait maintenant partie de l'OTAN, des missiles américains directement pointés sur la Russie. Une situation encore inimaginable, il y a quelques années.

 

Cela, c'est le legs des années Obama. Ce délicieux Président sortant aura passé huit années à ne rien faire de très précis sur le plan géostratégique, ne rien conduire jusqu'au bout. Mais sur ce terrain-là, celui de l'Europe orientale, celui de ces Marches intermédiaires entre l'Allemagne et la Russie, il a mené une action très précise : l'installation de ces missiles en Pologne, pointés vers la Russie. Cela, ça n'est pas du rêve, ni de l'interprétation, c'est du factuel, vérifiable.

 

A partir de là, une question : qui, en Europe, ces dernières années, se conduit comme potentiel fauteur de guerre ? Les Russes ? Je ne le pense pas.

 

Qui, pour la première fois depuis le 8 mai 1945, a bombardé, du ciel, une capitale européenne, qui s'appelle Belgrade ? C'était en avril 1999, j'étais dans le bureau de l'ancien Chancelier allemand Helmut Schmidt, à Hambourg, pour l'interviewer, au moment où les bombardements commençaient. Qui, ce jour-là, a bombardé Belgrade ? Les Russes ? Je ne pense pas.

 

Le Président sortant, M. Obama, donne l'impression de soigner son image devant l'Histoire. Il ne veut pas associer ses huit ans au pouvoir au déclenchement d'une guerre majeure. Il s'est montré, à cet égard, un Président prudent, cherchant l'équilibre, ce qui est à la fois une grande qualité, et une sérieuse limite.

 

En attendant, en Pologne, les missiles sont là. Pointés vers la Russie. Si j'étais Russe, je n'apprécierais que moyennement cette situation. Les missiles sont là, Obama n'en aura pas fait usage. Mais la personne qui lui succédera, à la Maison Blanche ? Imaginez qu'elle entretienne depuis longtemps, cette personne, des liens avec le lobby de l'armement aux États-Unis, le clan belliciste, le clan des faucons.

 

A partir de là, oui, en partant du réel, donc des missiles, et non des grands discours, pourra commencer l'analyse d'une situation stratégique sur l'état des forces à l'Est de l'Europe.

 

Pascal Décaillet

 

17:00 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Très intéressant rappel.

Écrit par : Mère-Grand | 19/10/2016

Eh oui !
Et dire qu'il y a encore une grande majorité des gens et de la presse qui hurlent à l'infamie contre l'annexion de la Crimée et l'intervention Russe en Ukraine, des gens qui oublient que le sénateur Mc Cain s'était rendu en Ukraine pour soutenir les partisans du rattachement à l'OTAN.
Poutine ne fait que réagir à la tentative d'encerclement pilotée par les USA. L'OTAN et ses missiles ne devaient pas être installés en Pologne. Et contrairement aux accords ils y sont.
Et l'occident bien pensant (Hollande le moralisateur en premier) a décrété des sanctions. Et ça coute la peau des fesses à l'UE vassale des USA qui ne peut plus exporter ses produits en Russie.
Et tous les béni-oui-oui qui hurlent aux crimes de guerre face à l'intervention russe en Syrie alors que l'occident a laissé Daech s'installer et répandre la terreur et que Fabius disait que tous ces fanatiques faisaient du bon boulot.
On croit rêver et l'on est en droit de se demander si les hommes politiques sont encore sains d'esprit.

Écrit par : Lambert | 19/10/2016

Lorsque vous m'aurez montré un pays européens qui annexe une partie du pays voisins pour "protéger" une minorité, alors je vous suivrai dans votre béatitude.
Les propos de Poutine sont clairs concernant les minorités russes à "protéger".
J'ai confiance sur le fait qu'il ne va pas aller "protéger" les anciens colons russes des pays Baltes, mais ce n'est peut-être pas l'avis des habitants de l'Europe de l'Est.

Concernant les missiles, je suis entièrement d'accord avec vous.

A un journaliste suisse loin de la Russie, qui comme tout conservateur embrasse la grandeur de Poutine, je préfère entendre l'avis des journalistes de l'Est qui ont une meilleures compréhension de la mentalité russe et donc celle de Poutine.

J'ai toujours voulu voir la Russie et l'Europe main dans la main, d'égal à égal (et pas sous sa domination comme espère une certaine droite qui scande le mot "liberté").
Espérons que son successeur sera moins nationaliste, parce qu'il faudra bien un pôle Russie-Europe pour contrebalancer le pôle économique asiatique.

Écrit par : motus | 19/10/2016

Effectivement, merci du rappel.

Sur le même sujet, Jacques Baud:

https://youtu.be/qhEnVrGCHxw

Evidemment, on n'entendra jamais ce son de cloche, ni sur nos médias d'état ni par les canaux médiatiques de masse privés, où les journalistes copient simplement les dépêches AFP, elles-même copies des services de presse de l'OTAN et du Pentagone.
Quand on sait à qui appartiennent ces médias...

Et quand par hasard, un vrai journaliste arrive à approcher un micro (Guy Mettan, récemment convié à Forum au sujet de la Russie), le journaliste de masse (Mehmet Gultaz) fait tout ce qu'il peut pour que son propos reste inaudible (techniques de la "théorie du complot" et du "manque de coeur").

Écrit par : Paul Bär | 19/10/2016

PS: et avez-vous noté à quel point la presse de masse est discrète sur le carnage au Yémen ?

Écrit par : Paul Bär | 19/10/2016

Aujourd'hui, ce sont les USA qui font peur, pour la paix dans le monde:

http://hoplite.hautetfort.com/archive/2016/10/19/destinee-manifeste-5862931.html

On peut très bien imaginer que ces gens (je ne parle évidemment pas du peuple américain, mais de "l'état profond") choisissent de déclencher une guerre mondiale, pour masquer une faillite systémique totale des USA.

Et ce qui est terrible, c'est que nos bons politicards nationaux (même à gauche) continuent de suivre leur Amérique chérie sans voir ce qui se prépare.

Écrit par : Paul Bär | 19/10/2016

Il y a tellement à dire. Voici quelques points.

Nous nous réveillons et constatons que les USA sont les pires ennemis du Monde. A force de propagande on nous avait fait croire le contraire. Il est clair que Hollywood n'est pas en Russie. On nous a fait bouffer de l'Amérique toute notre vie. Les sauveurs du Monde. Tous ces films sur la seconde guerre mondiale où le soldat américain, cigarette au bec, vainc le méchant allemand ou le japonais sournois. Chaque année, le 6 juin, vous aviez droit au "Jour le plus long" avec une pléthore de grands acteurs. Désormais, c'est le célèbre: "Il faut sauver le soldat Ryan". Et combien de centaines d'autres films de guerre avec John Wayne avons nous vus.

Or, quand je regarde le lien wikipedia suivant, je découvre que le premier pays en perte humaine est l'Union Soviétique avec 26.9 millions de tués militaires et civils. La Chine est deuxième avec des estimations entre 10 et 20 millions. Les USA sont très loin derrière avec 418'500 mais ils ont hérité de toute la gloire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Combien de films sur l'Union Soviétique? Il y a bien le "Stalingrad" de Jean Jacques Annaud...

Les USA croient à leur mensonge, leur propagande. Défenseurs du Monde alors qu'ils en sont les causeurs de guerre.
Il y a plus de 800 bases US en dehors des Etats-Unis dans environ 80 pays...
https://www.thenation.com/article/the-united-states-probably-has-more-foreign-military-bases-than-any-other-people-nation-or-empire-in-history/

La Russie en a seulement une douzaine hors de ses frontières.
https://www.franceculture.fr/geopolitique/russie-la-carte-des-bases-militaires-l-etranger#

Je ne dis pas que la Russie est blanc comme neige mais elle est l'artisan face à l'usine entièrement robotisée.

Et Hillary Clinton c'est cela: rire de la mort d'un homme.
https://www.youtube.com/watch?v=PizIaLyadZw

C'est le même genre de femme que Madeline Albright qui peut vous regarder droit dans les yeux et justifier la mort de 500'000 enfants dans la célèbre émission "60 minutes".
https://www.youtube.com/watch?v=4iFYaeoE3n4

D'ailleurs, elles font la paire.
https://www.theguardian.com/us-news/video/2016/feb/08/madeleine-albright-campaigns-for-hillary-clinton-video

Écrit par : La censure règne en Suisse | 20/10/2016

Il y a tellement à dire. Voici quelques points.

Nous nous réveillons et constatons que les USA sont les pires ennemis du Monde. A force de propagande on nous avait fait croire le contraire. Il est clair que Hollywood n'est pas en Russie. On nous a fait bouffer de l'Amérique toute notre vie. Les sauveurs du Monde. Tous ces films sur la seconde guerre mondiale où le soldat américain, cigarette au bec, vainc le méchant allemand ou le japonais sournois. Chaque année, le 6 juin, vous aviez droit au "Jour le plus long" avec une pléthore de grands acteurs. Désormais, c'est le célèbre: "Il faut sauver le soldat Ryan". Et combien de centaines d'autres films de guerre avec John Wayne avons nous vus.

Or, quand je regarde le lien wikipedia suivant, je découvre que le premier pays en perte humaine est l'Union Soviétique avec 26.9 millions de tués militaires et civils. La Chine est deuxième avec des estimations entre 10 et 20 millions. Les USA sont très loin derrière avec 418'500 mais ils ont hérité de toute la gloire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Combien de films sur l'Union Soviétique? Il y a bien le "Stalingrad" de Jean Jacques Annaud...

Les USA croient à leur mensonge, leur propagande. Défenseurs du Monde alors qu'ils en sont les causeurs de guerre.
Il y a plus de 800 bases US en dehors des Etats-Unis dans environ 80 pays...
https://www.thenation.com/article/the-united-states-probably-has-more-foreign-military-bases-than-any-other-people-nation-or-empire-in-history/

La Russie en a seulement une douzaine hors de ses frontières.
https://www.franceculture.fr/geopolitique/russie-la-carte-des-bases-militaires-l-etranger#

Je ne dis pas que la Russie est blanc comme neige mais elle est l'artisan face à l'usine entièrement robotisée.

Et Hillary Clinton c'est cela: rire de la mort d'un homme.
https://www.youtube.com/watch?v=PizIaLyadZw

C'est le même genre de femme que Madeline Albright qui peut vous regarder droit dans les yeux et justifier la mort de 500'000 enfants dans la célèbre émission "60 minutes".
https://www.youtube.com/watch?v=4iFYaeoE3n4

D'ailleurs, elles font la paire.
https://www.theguardian.com/us-news/video/2016/feb/08/madeleine-albright-campaigns-for-hillary-clinton-video

Écrit par : La censure règne | 26/10/2016

Les commentaires sont fermés.