24/01/2017

Suisse romande : l'autre regard

 

Sur le vif - Mardi 24.01.17 - 06.33h

 

Défense de l'indépendance et de la souveraineté de notre pays, mais aussi du corps social, de la solidarité interne, contrôle des flux migratoires, protection de notre agriculture, souveraineté alimentaire, respect de l'environnement, défense nationale forte et indépendante, combat pour des assurances sociales puissantes, solidaires, selon le principe de mutualité, en matière notamment de retraites et de maladie, priorité à l'éducation, lutte pour une économie au service de l'humain, de son épanouissement, non pour nourrir le Veau d'Or financier, priorité au suffrage universel, prise en charge du destin par le corps des citoyens, démocratie directe renforcée, avec de nouveaux outils, élus au service du peuple et non l'inverse, amour partagé du pays, désir impérieux de le construire ensemble, encore et toujours. Passion pour la connaissance, la transmission. Passion pour la culture.

 

Et nous n'aurions pas de valeurs, pas de programme ? Il nous faut juste organiser l'espace commun où ces idées, en Suisse romande, puissent être défendues.

 

Les autres, en face, les mondialistes, les européistes, les libre-échangistes, les immigrationnistes, les soixante-huitards, vous croyez qu'ils se sont gênés, depuis des décennies, pour les créer, les outils de leur idéologie ? On a vu le résultat. Il faut aujourd'hui d'autres outils, d'autres espaces, pour l'émergence d'une autre parole, d'une autre vision.

 

Non pour les remplacer, ces autres : qu'ils demeurent ! Mais pour les défier, les contrer, les combattre. C'est cela, la diversité. C'est cela, la démocratie.

 

Pascal Décaillet

 

16:30 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Excellent commentaire auquel il faudrait ajouter la prochaine déconfiture du journal Le Temps, qui est un clone de l’Hebdo et qui n'a déjà que trop duré.
Je me réjouis déjà de sa disparition!

Écrit par : simoniusus | 25/01/2017

Juste. Il est temps de lancer la Weltwoche en Romandie. Et la seule personne qui peut le faire c'est vous, Pascal Décaillet !

Écrit par : Patrick | 25/01/2017

Encore un petit effort, et vous passerez pour le parangon du repli identitaire helvétique.

A vous lire, on a l'impression que vous êtes en état de guerre permanente contre des gens qui vous veulent du mal.

Avez-vous jamais imaginé que vous pourriez être éventuellement minoritaire avec votre discours qui devient jour après jour plus nationaliste.

Écrit par : Michel Sommer | 25/01/2017

Assez d'accord avec Patrick. Monsieur Décaillet est tout désigné pour lancer un nouvel organe de presse, populaire, et rassembleur. Un anti Hebdo de Jacques Pilet, et un anti Temps.

Le rêve ce serait un nouveau Nouvelliste d'André Luisier a l'échelle romande, pour casser la baraque. Selon moi un tel journal aurait facilement 100'000 abonnés et 500´000 lecteurs quotidiens. Les gens seraient tellement heureux d'avoir enfin un journal qui pense comme eux et non contre eux.

Il faut se préparer car la chute de la maison Hebdo créé un appel d'air et Le Temps tremble sur ses bases. Il n'en a plus pour longtemps. Les cartes sont rebattues.

Écrit par : Populiste | 27/01/2017

Les commentaires sont fermés.