14/03/2017

Inculpé ? Et alors !

6755067_000-mh6vh_1000x625.jpg 

Sur le vif - Mardi 14.03.17 - 16.06h

 

Inculpé ? Et alors ! Inculpé pour cette histoire d’emploi fictif, avec laquelle on nous pourrit la campagne depuis des semaines. Une certaine presse nous sort ça, personne ne n’interroge sur les sources, personne ne se demande à qui tout cela profite.

 

Inculpé ? Et alors ! Que les juges fassent leur boulot, nous verrons bien.

 

Inculpé ? Et alors ! Là, nous sommes dans une campagne pour la Présidence de la République française. Le peuple de France, consulté par référendum par Charles de Gaulle en 1962, a décidé que cette élection aurait lieu, dès lors, au suffrage universel. Ce fut le cas, dès décembre 1965. Puis, en 1969, 1974, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007, 2012. Je les ai toutes suivies, à fond.

 

Inculpé ? Et alors ! Une élection par le peuple n’exonérerait certes pas l’élu de répondre de l’affaire de l’emploi fictif. La loi stipule qu’il aurait à le faire au terme de son mandat, ou de ses mandats.

 

Inculpé ? Et alors ? A part quelques moralistes, principalement issus du camp politique adverse, les gens sont lucides, et font parfaitement la part des choses. Il y a la question de l’emploi fictif, très bien. Et puis, il y a la question de savoir si François Fillon ferait un bon Président. Aucune de ces deux questions n’a à annuler l’autre, nous sommes dans un État de droit, nul n’est au-dessus de lois, c’est entendu. Mais elles sont PARFAITEMENT SÉPARÉES. L’une est d’ordre juridique. L’autre relève du seul ordre qui vaille dans une élection qui engage le destin du pays : l’ordre politique.

 

Inculpé ? Et alors ! Nous n’avons pas étudié l’Histoire de France, lu toutes ces centaines, ces milliers de biographies historiques, de Mazarin à Talleyrand, de Richelieu à Clemenceau, pour nous laisser impressionner par le petit jeu de la morale que cherchent à instiller, pour des raisons d’adversité politique, ceux qui veulent la peau de François Fillon.

 

Inculpé ? Et alors ? Sur l’emploi fictif, les juges jugeront. Sur le reste, qui est des millions de fois plus important, le suffrage universel tranchera. J’écris tous cela, d’autant plus volontiers, d’autant plus librement, que M. Fillon n’est pas mon candidat, pour cause de profondes divergences sur les questions économiques. Il est libéral, je ne le suis pas. Il croit encore en l'Europe, moi pas. Mais mon estime, de jour en jour, pour le courage et la ténacité de cet homme, vont assurément en s’accroissant.

 

J’aime les hommes seuls. Et les causes perdues.

 

 

Pascal Décaillet

 

16:06 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La probabilité d'un 2ème tour MLP - Macron se renforce. Bien qu'il y ait encore des rêveurs qui imaginent Hamon au 2ème. Cela paraît incroyable mais si. MLP, un bloc solide de 30% plus les gens de droite qui ne veulent pas de Hollande bis contre le PS et les bobos centristes. Et pas mal d'abstentionnistes.
Le résultat paraît inéluctable...

Écrit par : Géo | 14/03/2017

Moi aussi j'aime le courage. Toute cette affaire sent le coup de Trafalgar.
Il est possible quand même que le citoyen français refuse de se laisser berner ... et l'élise Président . What else ?

Écrit par : Dupont | 14/03/2017

En espérant que cette cause soit bel et bien perdue.

Écrit par : alladin | 15/03/2017

mais la cause n'est pas forcément encore "perdue"... non ?
et il me semble qu'il n'est pas encore "inculpé" mais "mis en examen, non ?
mp michel

Écrit par : marie-paule michel | 15/03/2017

Monsieur Fillon n'est pas encore inculpé, certes, présomption d'innocence.
Mais les classes moyennes n'allant pas s'enrichissant qui ont vécu sous la présidence de M. Sarkozy et de son Premier ministre, M. Fillon, n'ont rien oublié.
Par le fait, les ennuis de M. Fillon, pour eux, finalement... tombent pic poil!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/03/2017

Que je sache: à ce jour, Fillon n'est pas inculpé !

Écrit par : Ben Palmer | 15/03/2017

Inculpé ou pas, coupable ou innocent, M. Fillon a déjà perdu l'élection.

les gens en ont marre de ces politiciens qui profitent du système et dont la seule solution qu'ils ont à proposer au citoyen, c'est l'augmentation des impôts pour financer tout et rien. Surtout rien. Surtout le clientélisme. Surtout le capitalisme de connivence.

M. Fillon a perdu et M. Macron a gagné. Jamais les français, même s'ils le disent aujourd'hui, ne voteront à la majorité pour MLP au 2e tour. Elle fera mieux que son père, atteindra peut-être les 40 %, mais jamais elle ne sera présidente. Les politiciens, les philosophes, les merdias ont tellement bourré le chou des français que jamais elle ne gagnera le 2e tour.

Ce pays est foutu.

Écrit par : P'tit Suisse | 16/03/2017

@pascal Decaillet,

À condition que les juges soient encore libres de juger en toute conscience..... Macron pas encore mis en examen? Tiens donc!

La seule carrure actuelle pour diriger cette France qui a perdu tous ses repères est bien celle de Fillon.

Écrit par : Patoucha | 16/03/2017

le même coup de Trafalgar de Monsieur STRAUSS-KAHN...................

Écrit par : seris | 16/03/2017

Juste de passage pour ces dernières infos:

18 h 41 - La déclaration de François Fillon aux juges

"Oui, j'ai employé mon épouse et la réalité de son travail est indéniable. Cette réalité a été confirmée dans le détail par plusieurs personnes qui ont travaillé à ses côtés durant de nombreuses années. (...) Il est tout aussi faux de prétendre que son emploi à la Revue des deux mondes n'avait aucune réalité. La seule personne qui l'affirmait a été contredite. En définitive, depuis l'origine, la charge de la preuve a été renversée, me mettant dans l'obligation, contrairement à la règle, de démontrer mon innocence", a affirmé François Fillon devant les juges.
"Vous avez décidé de me convoquer de façon précipitée pour des faits remontant pour certains à près de vingt ans. (...) J'attends d'être traité comme tous les citoyens de notre pays, sans précipitation et avec le seul souci que la justice soit rendue en toute impartialité. Le Code de procédure m'offrait le choix de répondre à vos questions, de me taire ou de faire une déclaration. C'est le calendrier de cette procédure, en plein cœur de la campagne présidentielle, qui m'impose le choix de cette déclaration", termine François Fillon.

19 h 05 - Emmanuel Macron : le parquet de Paris ouvre une enquête pour Las Vegas

Une enquête préliminaire a été ouverte ce lundi 13 mars pour favoritisme, complicité et recel sur la soirée de la French Tech Night du 6 janvier 2016 à Las Vegas. L'ouverture de l'enquête fait suite aux révélations du Canard enchaîné du 8 mars dernier. L'hebdomadaire indiquait que cette soirée à près de 380 000 euros
Lire l'article

http://www.lepoint.fr/presidentielle/en-direct-mise-en-examen-de-fillon-ce-qu-il-a-declare-aux-juges
14-03-2017-2111775_3121.php

Pour Le Point.fr il n'est pas utile de donner le montant exact... alors il arrondit!?

La justice ouvre une enquête préliminaire sur la soirée à 389.759€ de Las Vegas de Macron

Posted: 15 Mar 2017 03:09 AM PDT
France Inter rapporte que la justice vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel dans l’affaire de Las Vegas impliquant Macron....

http://www.dreuz.info/2017/03/15/la-justice-ouvre-une-enquete-preliminaire-sur-la-soiree-a-389-759e-a-las-vegas-de-macron-payee-par-les-contribuables/

http://www.dreuz.info/2017/03/14/anomalies-dans-la-declaration-de-patrimoine-demmanuel-macron-anticor-saisit-enfin-la-hatvp/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Écrit par : Patoucha | 16/03/2017

Mais encore:
1/ Nous redoublons les deux poids deux mesures

2/ Le MacRon... dépense sans compter l'argent des autres.....!

Flash Dreuz.info:
Costumes de François Fillon: 2 perquisitions chez Arnys. Tenues haute couture offertes à Mme Macron: pas de perquisition

Patrimoine de Macron : des élus s’adressent au Parquet National Financier
Publié par Alain Leger le 7 mars 2017

Le 14 février 2017, Paul Mumbach (1), Jean-Philippe Allenbach (2) et Serge Grass (3) signalaient à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) que les revenus de 3 010 996€ d’Emmanuel Macron ne lui ont pas été déclarés (voir notre article du 27 février).

N’ayant pas reçu de réponse, les trois élus viennent de saisir le Parquet National Financier :

Suite: http://www.dreuz.info/2017/03/07/patrimoine-de-macron-des-elus-sadressent-au-parquet-national-financier/

Jusqu’à 7500 euros pour un repas avec Emmanuel Macron à Londres
Publié par Dreuz Info le 16 mars 2017

En cette période électorale où les Français prennent leur décision, il est important de faire un travail d’investigation pour sortir les dossiers. C’est ce que font les journalistes sur Fillon, et il est étrange qu’ils ne le fassent pas pour Macron. Nous sommes là pour corriger ce manque.

Le 10 septembre 2016, L’Express annonçait que « les participants au dîner, déjeuner ou petit déjeuner organisés avec l’ex-ministre de l’Economie jeudi et vendredi dans la capitale anglaise ont été incités à apporter leur contribution. »

« Dans la capitale anglaise se trouve en effet une grosse communauté française et surtout plusieurs individus susceptibles de financer une future campagne électorale. De quoi lui permettre d’effectuer une levée de fonds importante en vue de 2017.

Selon Le Monde, Emmanuel Macron a … organisé un dîner jeudi soir, ainsi qu’un petit-déjeuner et un déjeuner vendredi. L’occasion de solliciter les -si possible généreuses- contributions des participants, comme l’avait déjà évoqué Le Figaro. Si ces derniers apportent une contribution du montant de leur choix, ils peuvent donner jusqu’à 7500 euros, soit le plafond légal pour aider financièrement un mouvement politique, note le quotidien.

« Moi, je n’ai pas les moyens de me payer un dîner à 7500 euros avec Emmanuel Macron », s’est agacé Michael Vincent, le premier secrétaire de la section du PS de Londres, cité par Le Monde.

Olivier Besancenot s’est quant à lui fendu d’un message acerbe sur Twitter, comparant le prix de la rencontre avec Emmanuel Macron aux 4 euros d’un « merguez/frites avec Philippe Poutou à la fête de l’Huma ».

Comme l’a révélé l’Express vendredi, lors du petit-déjeuner tenu à Londres avec une trentaine d’entrepreneurs français, Emmanuel Macron n’a pas caché son ambition présidentielle. Bien au contraire.

Écrit par : Patoucha | 17/03/2017

Les commentaires sont fermés.