26/04/2017

La convergence des silences

 

Sur le vif - Mercredi 26.04.17 - 08.46h

 

Sur les plans économiques et sociaux, sur la souveraineté nationale, le rapport à l'Etat, la défense des services publics, l'attention aux plus défavorisés, le sort des paysans, des ouvriers et des chômeurs, la question européenne, l'Allemagne, de nombreux enjeux de politique internationale, la démocratie directe, et une foule d'autres sujets, les programmes de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen se rejoignent.

 

Ils sont, l'un et l'autre, à des années-lumière du programme d'Emmanuel Macron, pro-européen, pro-américain, atlantiste, inféodé à Mme Merkel et à Bruxelles, pro libre-échange, pro libre-circulation des personnes, pro finance internationale, anti-protectionniste, bref la parfaite continuation des politiques libérales et dérégulatrices, à droite comme à gauche, menées depuis tant d'années.

 

Dans ces conditions de proximité idéologique sur tant de sujets, de silence-tabou sur cette proximité, et d'ennemi commun en la personne du chouchou des médias, des banques, des places financières mondiales, de l'Allemagne et de Bruxelles, le silence de Jean-Luc Mélenchon, dimanche soir, s'explique et s'éclaire.

 

Une partie de l'électorat Mélenchon, dimanche 7 mai, ainsi qu'une partie de l'électorat Fillon, ainsi que tant d'autres silencieux d'aujourd'hui, voteront pour Marine Le Pen. Que cela plaise ou non à M. Mélenchon lui-même : les voix de ses électeurs du premier tour ne lui appartiennent pas. Aucune voix, d'ailleurs, n'appartient à personne.

 

Pascal Décaillet

 

15:00 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Du "tellurique":

https://youtu.be/RIY92q0U0jU

Écrit par : Paul Bär | 26/04/2017

Ne sera probablement pas diffusé au téléjournal de Rochebin, qui avait l'air si fier de poser à côté de Macron pour la couverture de TéléTopMatin:

https://youtu.be/5g8WQ3nBH98

Écrit par : Paul Bär | 26/04/2017

Eh oui Pascal!

Le vote de la pudeur, le vote silencieux et coupable de la censure et de la répression morale. La France d'en bas ira voter, les yeux éteints en remisant ses rêves à un autre improbable calendrier.

Le France d'en bas retournera dans le silence après le bal d'une soirée tandis que les majordomes continueront les démonstrations de leurs prouesses, contorsions et génuflexions dans l'espoir d'être remarqué par l'Enfant Roi. Dans l'espoir de recevoir une promesse de sourire.

Remarqués! Rien ne dit qu'ils seront désignés ou choisis pour côtoyer l'Enfant Roi. Toutefois, le dernier mot sera réservé à la ploutocratie de l'Hexagone et, peut-être aussi de l'Empire Européen, ses véritables régents. A eux de désigner ses gens de maison. L'innovation s'affranchira des hommes et des institutions. Son personnel doit être neuf, hardi...fanatique, aimer gagner de l'argent et maléable.

Écrit par : Beatrix | 27/04/2017

Les commentaires sont fermés.