22/05/2017

Le tram 12 a bon dos !

 

Sur le vif - Lundi 22.05.17 - 08.01h

 

Supprimer un tram 12 sur deux, en direction de Carouge, entre 9h et 16h, en lui faisant faire demi-tour aux Augustins, est une décision calamiteuse. Le type même de punition, de petite revanche parfumée de mesquinerie, du Conseil d'Etat, face à un peuple qui aurait "mal voté". En visant certaines communes qui ne sont pas allées dans le "bon sens". On gouverne par les représailles, maintenant ?

 

L'entêtement du Conseil d'Etat à vouloir, contre l'avis trois fois exprimé par le peuple, sanctionner l'usager, confine à l'arrogance et à la cécité. S'il faut reprendre le budget du Canton pour lui indiquer où des économies sont possibles, nous l'aiderons volontiers dans cette aventure intellectuelle. Car il n'est évidemment pas question de faire passer le contribuable à la caisse, davantage que maintenant, pour le financement des TPG. À cet égard, l'idée de "faire payer les entreprises", providentielles vaches à lait, est aussi saugrenue qu'irrecevable. Je parle ici comme petit entrepreneur, et comme citoyen.

 

Pistes d'économies à l'Etat ? On va vous les montrer, Madame et Messieurs les conseillers d'Etat ! Pas question, tant que vous n'aurez pas fait le ménage, d'accepter ni hausses de tarifs TPG (trois fois, le peuple a dit non), ni hausses d'impôts. Les solutions, c'est à vous de les aménager, à l'interne de la masse monétaire largement suffisante, et même éreintante pour la classe moyenne, que vous allouent les contribuables.

 

En attendant, pas question d'accepter comme cela la mesquine rétorsion annoncée hier sur le tram 12. Elle suinte le réflexe de mauvais perdant. Au plus haut niveau du Conseil d'Etat. Celui qui fleure un parfum de chrysanthèmes. À force de les inaugurer, on finit par s'en imprégner.

 

Pascal Décaillet

 

12:19 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Pardonnez ce hors-sujet, Monsieur Décaillet, je comprends l'importance des histoires de trams pour Genève, mais là...

http://www.krone.at/welt/britischer-autor-warnt-europa-bringt-sich-um-masseneinwanderung-story-570303

... on parle de la disparition physique des Européens et, par extension, de la disparition de la civilisation européenne. Ce qui serait historiquement l'événement le plus important de toute l'histoire de l'humanité (oui, j'assume mon ethnocentrisme).

Votre avis ?
Que peut-on encore faire ?

Écrit par : Paul Bär | 22/05/2017

"petite revanche parfumée de mesquinerie, du Conseil d'Etat, face à un peuple qui aurait "mal voté""
On ne peut s'empêcher de penser qu'il a surtout "mal élu"!

Écrit par : Mère-Grand | 23/05/2017

Les commentaires sont fermés.