22/08/2017

L'extase de la Messe basse

 

Sur le vif - Mardi 22.08.17 - 13.13h

 

L'élection du Conseil fédéral n'étant pas opérée par les quelque cinq millions de citoyennes et citoyens de notre pays, mais par les seuls 246 de l'Assemblée fédérale, tout ce qui concerne ce scrutin fermé, digne du choix d'un nouvel Académicien par le cercle des Immortels, ne devrait pas être diffusé ailleurs que sur une chaîne parlementaire. Un canal interne aux 246. Un circuit fermé. Nous irions ainsi au bout de la logique circulaire, le réseau de miroirs de notre démocratie parlementaire. Ce labyrinthe des vanités intestines au périmètre d'une arène.

 

Ils se diffusent entre eux, pour eux, des débats qui les concernent eux, dans le sérail et la molasse de la Berne fédérale. Le jour venu, soit le mercredi 20 septembre en fin de matinée, le Conclave ayant produit son œuvre, ils nous annoncent qui ils ont choisi. Nous en prenons acte, froidement, c'est leur affaire. Nous leur aurions signifié, pendant toute leur campagne, que le cirque de séduction de Mme Moret, MM Maudet et Cassis ne relevait en aucun cas du débat national, puisque le citoyen n'y est pas électeur, mais d'un lobbying interne. Soit la pure vérité. Comme lorsqu'on aspire à diriger un théâtre, et qu'on doit convaincre un à un, en les travaillant au corps, les membres du Conseil de Fondation. C'est exactement le même principe. Pour les trois intéressés, c'est sans doute captivant. Pour le grand public, une fois qu'on a saisi le principe, aucun intérêt.

 

Pendant ce temps, nous, les citoyennes et citoyens, déployons notre énergie et notre passion politique sur l'essentiel : non pas un choix de personnes qui ne dépend pas de nous, mais, infiniment plus passionnant : les thèmes qui, en profondeur, mettent en action notre vie en commun. Par exemple, à l'horizon du 24 septembre, l'avenir de nos retraites. C'est une lame de fond, autrement plus essentielle, dans la construction du destin suisse depuis 1848, que le choix, semi-théâtral, d'un septième de l'exécutif fédéral.

 

Je réaffirme ici la nette supériorité des thèmes sur les personnes. Dans notre pays, le corps des citoyens bénéficie, pour actionner lui-même, d'en bas, la politique, d'un instrument exceptionnel : la démocratie directe. Qu'il en fasse usage, plus que jamais ! Qu'il s'en saisisse ! Qu'il s'approprie le débat politique !

 

Le choix des thèmes politiques, en Suisse, est l'affaire de tous. Il n'appartient en aucun cas au seul cénacle des élus.

 

Le choix des conseillers fédéraux, en revanche, est l'affaire du Parlement. Fort bien. Laissons les 246 vivre entre eux, dans la jouissance retenue - ou expulsée - de leur qualité de Grands Électeurs, cette liturgie fermée de la vie fédérale. Comme une Messe basse.

 

Laissons-les ourdir. Tramer. Aiguiser leurs couteaux. Le jour venu, laissons-les élire, c'est leur prérogative. Laissons-les faire tout cela. En silence. Rideaux fermés. Et avec la seule quittance de notre indifférence.

 

Le dimanche 24 septembre, pour la Suisse, sera bien plus important que le mercredi 20.

 

Pascal Décaillet

 

14:36 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Cette élection pose problème à plusieurs titres.

Le premier, est que les parlementaires qui vont élire le nouveau Conseiller fédéral sont tous des parjures qui ont violé notre Constitution en décembre 2016, exceptés l'UDC et quelques souverainistes comme le député Roger Golay à Genève.

Alors en matière de démocratie on repassera.

Le second problème est que la RTS nous en a fait un feuilleton d'été dans son 19h30, le PLR ceci le PLR cela alors que du point de vue du citoyen c'est un parfait non évènement.

La question qui se pose est ainsi la suivante. Sachant que la RTS est financée par les deniers forcés des citoyens, que le spot publicitaire de 40 sec. diffusé 634 fois durant 1 mois à la RTS coûte environ 385'000.-, que des TJ ont parfois été consacré pour près d'un quart du temps à la nomination du nouveau PLR, ce sont probablement des millions de francs suisses qui ont ainsi été offerts gratuitement au PLR pour améliorer sa visibilité dans l'espace public.

Des millions payés par la redevance des citoyens...

C'est le PLR qui est content !

Si vous pensez que c'est un problème. Si ces manières de faire par la connivence entre grands médias et partis politiques en Suisse vous interpelle et vous pensez que des règles sur la communication politique doivent être introduites en Suisse, alors les projets du MOUVEMENT DU 9 FEVRIER devraient vous intéresser, notamment celui visant à introduire une loi sur la communication politique, auquel vous pouvez librement et sans engagement participer ne serait-ce qu'en y laissant vos commentaires et vos propositions pour le réaliser.

Bien à vous.

Pour le MOUVEMENT DU 9 FEVRIER / Michel Piccand

https://mouvement-9fevrier.org/projets/loi-sur-la-communication-politique/

Écrit par : mouvement-9fevrier.org | 22/08/2017

Excellent article en ce 22 août.



Et merci Michel Piccand pour votre lien, que je "re-tweete" ;-)

https://mouvement-9fevrier.org/projets/loi-sur-la-communication-politique/

Écrit par : Simon | 22/08/2017

L'élection du Conseil Fédéral par le peuple serait seulement une utopie ?

Écrit par : Fornara Giorgio | 23/08/2017

Cher Monsieur Décaillet,

Ce message est hors sujet, nous en sommes bien conscients, mais nous nous permettons de vous l'adresser en espérant que grâce à votre blog et/ou vos relations vous pourrez contribuer à informer la population genevoise pour qu'elle signe la pétition et nous aide à sauver de la destruction ce petit bijou architectural qu'est le Jeu de l'Arc.

Ce superbe bâtiment fait partie de notre patrimoine, de notre culture et de nos racines et il faut absolument le sauvegarder pour nos descendants.

Merci par avance de faire tout ce que vous pouvez, car il est bien difficile de lutter seul contre le rouleau compresseur de la pensée unique qui s'en prend désormais à notre patrimoine architectural:

https://www.change.org/p/antonio-hodgers-sauvons-le-jeu-de-l-arc-des-d%C3%A9molisseurs?source_location=minibar

et aussi:

https://www.facebook.com/contrelenlaidissement

Avec nos plus chaleureuses salutations!

Écrit par : Arthur | 26/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.