04/09/2017

Angela, seule au monde

XVM6101daaa-90ee-11e7-81e0-00b287ddb3af.jpg 

Sur le vif - Lundi 04.09.17 - 06.12h

 

J'éprouve, depuis l'adolescence, la plus grande admiration pour la sociale-démocratie allemande. Elle a donné a ce pays ceux que je considère comme les deux plus grands chanceliers de l'après-guerre : Willy Brandt (1969-1974), et Helmut Schmidt (1974-1982).

 

Un jour ou l'autre, cette grande famille politique, née des mouvements insurrectionnels de 1848 dans les Allemagnes (un certain Richard Wagner, 35 ans, y était signalé sur les barricades de Dresde), reviendra aux affaires.

 

Hélas pour le SPD, il lui manque aujourd'hui l'essentiel : l'homme, ou la femme, qui sera un jour capable de l'emporter. Pour l'heure, personne. Le désert. Le néant. Le débat d'hier soir l'a clairement montré.

 

Aucune figure pour affronter l'arrogance de la chancelière d'Empire, qui parle en suzeraine d'Europe, considère les autres chefs d'Etat comme des Grands Électeurs, décrète seule si la Turquie doit ou non rejoindre l'Union, multiplie les erreurs en politique migratoire, n'a pour Ostpolitik que l'accomplissement servile des desseins américains sur les Marches orientales de l'Europe.

 

Oui, l'Allemagne a besoin qu'émerge une contre-figure. Pour l'heure, il n'y en a pas. La prochaine législature de Mme Merkel sera pourtant celle de trop.

 

Ce pays passionnant a besoin d'une nouvelle donne. Ce ne sera pas pour cette fois.

 

Angela, seule au monde.

 

Von der Mass bis an der Memel,
Von der Etsch bis an der Belt.

 

 

Pascal Décaillet

 

11:12 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Angela Merkel apporte aux Allemands la stabilité politique. Nous savons bien nous Suisses quels sont les avantages de la stabilité, nous le savons trop bien au point de vouloir l'oublier, en tout cas certains d'entre nous.
Angela Merkel a connu un très mauvais passage avec son "Wir schaffen das", c'est certain. Mais avec les sociaux-démocrates, nul doute que cela aurait été encore bien pire...

Écrit par : Géo | 04/09/2017

Angela est prête à tout pour se faire réélire et après rebelote avec les migrants et la Turquie.
Les allemands aiment bien se faire rouler dans la farine de kouglof.

Écrit par : NORBERT | 04/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.