15/09/2017

Election au CF : le quatrième homme

 

Sur le vif - Vendredi 15.09.17 - 18.23h

 

Manuel Tornare ayant judicieusement rappelé, il y a quelques minutes, sur la RSR, que M. Kim parlait suisse-allemand (ce qui ne doit pas être exagérément courant en Corée du Nord), il me semble que cet atout linguistique, accompagné d'une remarquable connaissance des questions de défense nationale, devraient nous amener à considérer avec attention la candidature de l'homme fort de Pyongyang, mercredi prochain, comme quatrième homme possible, devant l'Assemblée fédérale.

 

La question de la double nationalité pourrait se régler à l'amiable, avec le Général suisse, sur la ligne de démarcation entre les deux Corées. Là où se meurent les parallèles. Et où les matins, dit-on, sont si calmes.

 

 

Pascal Décaillet

 

19:27 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Trop drôle!
Puisqu'on y est, pourquoi ne pas envisager une Confédération helvético-nord coréenne, avec un Conseil fédéral à neuf membres (dans la nouvelle formule magique, deux sièges seraient réservés à la Corée du Nord)?
Cette idée devrait plaire à M. Guy Parmelin, qui plaide pour une armée forte.
Nos voisins de l'Union européenne cesseraient peut-être de nous regarder de haut...

Écrit par : Mario Jelmini | 16/09/2017

Là on voit toute l'utilité d'avoir un (tornare sous la coupole)!

Écrit par : dominique degoumois | 16/09/2017

Excellente idée! En tous cas mieux que Maudet.

Écrit par : Bünzli | 16/09/2017

Moi, je veux bien, mais à condition que Barthassat et Parmelin soit élu au comité central du PC de Corée du Nord et y résident à l'année.

Écrit par : Une idée | 17/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.