24/09/2017

Vive la démocratie directe !

 

Sur le vif - Dimanche 24.09.17 - 12.53h

 

Très heureux de la décision cantonale genevoise sur l'abaissement du nombre de signatures pour les initiatives et les référendums.

 

Dans notre système suisse, la pierre angulaire, c'est le peuple, entendez le corps électoral : les citoyennes et citoyens.

 

Une communauté humaine n'a rien à craindre d'une prise en charge croissante de la politique par le peuple. Non pour se substituer aux Parlements (il faudra toujours des gens pour écrire les lois et s'échiner sur les virgules). Mais pour indiquer les grandes orientations, initier des débats majeurs, et parfois (référendums) corriger les décisions législatives jugées mauvaises.

 

Les deux partis, à Genève, qui ont cru bon de s'opposer à cette réforme n'auront finalement montré que le vieux réflexe défensif d'une caste qui, au nom de la sacro-sainte "démocratie représentative", redoute comme la peste la verticalité tellurique du suffrage universel.

 

Vive la démocratie directe !

 

Pascal Décaillet

 

13:22 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

"il faudra toujours des gens pour écrire les lois et s'échiner sur les virgules."
Non, pour ça on a déjà des machines qui font le travail mieux que quiconque. Et les lois proviennent en principe de l'exécutif pour être discutées en commission parlementaire, ces cours de récré pour adultes en manque de reconnaissance.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/09/2017

Tout à fait d'accord avec vous M. Décaillet!

Vive la démocratie directe!

Écrit par : Patoucha | 25/09/2017

Bien dit!

Écrit par : tulipe | 26/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.