09/10/2017

Tous copains ? - Non, merci !

 

Sur le vif - Lundi 09.10.17 - 11.29h

 

Après avoir profondément méprisé les radios et TV privées, se rendant du coup aveugle au remarquable travail de proximité de ces dernières, voilà que la SSR ne jure plus que par la collaboration, la synergie. Tous copains !

 

Face au danger suprême, tous seraient, tout à coup, dans le même bateau. Face à No Billag, il faudrait impérativement, sous peine de mort pour tous, faire front commun. Ne surtout rien laisser perler qui puisse indiquer une divergence, une concurrence (dans l'ancrage sur un terrain, par exemple, la proximité avec les gens). Désormais, tous copains !

 

Pendant ses longues décennies de vaches grasses, où l'argent coulait comme le lait et le miel, la SSR prenait d'incroyablement haut les radios et TV privées de notre pays. Que Léman Bleu à Genève, Canal 9 en Valais, la Télé pour Vaud-Fribourg, etc. pour les autres cantons, au prix d'efforts inimaginables en comparaison des moyens, aient réussi à se hisser à un niveau local d'information estimable, et d'animation citoyenne vivante, la SSR, toute à soi, omettait d'en prendre acte. Et aujourd'hui, alors qu'elle est en danger, elle va quémander des alliés que, hier encore, elle piétinait d'indifférence.

 

Face à l'incroyable vulgarité de ces appels du pied, face à cette fraternité de la 25ème heure, chaque entreprise de médias, chaque chaîne, est parfaitement libre de réagir comme elle l'entend. Je ne juge personne, surtout pas un entrepreneur qui doit prendre des responsabilités de survie. Je puis comprendre qu'on dise oui, et espérer que certains disent non.

 

Quant à moi, petit entrepreneur totalement indépendant depuis bientôt douze ans, entretenant les meilleures relations, de respect et d'amitié, avec les entreprises qui veulent bien me confier des mandats, j'ai simplement l'habitude, en homme libre, de dire ce que je pense.

 

C'est, ici, chose faite.

 

Pascal Décaillet

 

11:51 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Plusieurs petits évènements m'ont fait pester contre Billag.
Des facturations abusives, un suivi laxiste des diverses personnes dans notre foyer, un insistance lourde à remettre en question mes réponses au questionnaire, etc.
Récemment ils sont revenus à la charge auprès de ma fille qui les a appelés pour mieux comprendre. Ils ont perdu la trace de mon dossier...
Bref, ce gros machin dysfonctionne et mérite sanction.
Mais surtout, je ne trouve pas à la RTS les contenus que je cherche. Tout au plus une certaine forme de distraction passive dont le niveau baisse régulièrement.

Dernièrement, j'ai dû subir les avis parfaitement arbitraires de Mme Coline de Senarclens, véritablement incompétente sur le sujet lorsqu'elle s'est exprimée aux "Beaux parleurs" sur Uber et les taxis.

Je voterai donc pour la suppression de la redevance sur la base des principes défendus de manière systématique par le CF, soit la concurrence loyale entre tous les acteurs sans distorsion et sans équilibrage artificiel. Et je suis clément, car Uber viole impunément toutes ces règles sans que nos autorités semblent le moins du monde émues.

Écrit par : Pierre Jenni | 09/10/2017

" L'enjeu est d'être en phase programmatique avec le public " affirmait le nouveau directeur de la SSR dans l'émission Forum du 6 octobre 2017.
Lui qui nous a servi la même soupe réchauffée pendant 15 ans sur la RTS ?

Malgré la profusion des moyens la SSR à tiré toute la couverture à elle, n'a pas su faire preuve de créativité, même contenu offert depuis Mathusalem, donc moi aussi Je voterais pour la suppression de la redevance.

Écrit par : Téléspectateur | 09/10/2017

Bravo!

Écrit par : John Longeole | 10/10/2017

Cela fait exactement quarante ans que nous ne possédons pas de poste de télévision et bientôt vingt ans que nous ne rendons plus la politesse d'accepter les invitations de nos voisins à regarder des émissions politiques chez eux quand il y en a. De vraiment intéressantes, elles sont plutôt rares et elles sont souvent achetées à leurs confrères de l'étranger. Autrement dit, le super personnel de la SSR est hyper paresseux. Il n'y a qu'à constater les 90% du temps du bocal, aux heures de grande écoute, ils sont squattés par des publicités et des divertissements débilitants, des séries indigentes et de fort mauvais goût qu'il vient jusqu'au plus simplet des téléspectateurs abêti de s'indigner. On nous prend tous pour des courges. On nous fait perdre notre temps précieux à la lecture et à la recherche de la vraie information des faits non cuisinée ou simplement à la rêverie.

Personnellement, je vais voter No Bilag, je trouve exagéré qu'on nous fasse payer une concession d'antenne en plus de la connexion internet dont le coût est déjà surfait. Tout cela n'est pas justifié.

Si la Trojan-surveillance massive de la toile était accessible à Bilag, celui-ci suffoquerait de la surprise qu'elle lui réserve: moins de 30% de la population affectionne encore le petit icône ménager. Ces 30% ne s'y prosternent plus que pour quelques quarts d'heures au lieu de plusieurs heures par jour.

NO BILAG Pour notre santé mentale.
NO BILAG pour redonner du muscle et de la matière grise à nos agents SSR de la communication imbus de leur personnage. NO BILAG les re-éduquera au travail de l'artisan écrivain.

Les productions devraient être mises en libre service payant ou gratuit sur youtube. Il y a beaucoup d'autres modes de diffusion et de vente à la découpe sans agresser le citoyen que celui de s'imposer chez lui et de se faire payer en se servant directement dans son porte-monnaies.

Écrit par : Beatrix | 11/10/2017

Chacun aura plaisir à s'abonner et à contribuer financièrement si...

Citoyens! Nous sommes le Media...
Rappelez-vous Pascal, je suggérais suite à l'un de vos billets sur le journalisme, que les journalistes à l'esprit indépendant et exigeants se regroupent et créent eux-même un média alternatif, à l'image de Médiapart, de Fakir, de Les Crises, de Pièces détachées et Services Compris... A l'image de Moon of Alabam, de Zero Hedge, de The Saker ou du britannique Media Lens...
Eh bien c'est fait!
Toutes les bonnes volontés feront ensemble leur média. Ce MediaTV est et sera entièrement produit et financé par les volontaires actifs, activistes ou/et contributeurs ou simples donateurs. Ce MediaTV vient d'être lancé il y a, tout juste, quelques heures!
Plus d'informations ici:
https://www.youtube.com/watch?v=OStP2B7xxR0

Écrit par : Beatrix | 12/10/2017

Merci pour ce lien intéressant Beatrix. Je vais me faire l'intégrale.
Cette première en France est vraiment enthousiasmante. D'autres s'en inspireront à coup sûr. Reste juste à ne pas oublier la proximité et mettre en balance les impératifs de masse critique avec ceux d'une information locale.
Blocher semble avoir eu le flair de conjuguer ces deux contraintes. J'espère juste qu'il ne va pas pervertir, corrompre, l'essence de ces médias pour en faire des vitrines de sa doctrine. L'avenir nous dira quelles furent ses véritables intentions et s'il a vraiment saisit le potentiel de ces acquisitions.

Écrit par : Pierre Jenni | 12/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.