30/10/2017

La Lumière, les damnés

 

Sur le vif - Lundi 30.10.17 - 09.25h

 

Apocalyptique édito de la RSR, ce matin, qui nous présente les Jeux Olympiques 2026 comme la voie du progrès et de la Lumière (on se serait cru dans la Flûte enchantée), et les sceptiques ou opposants comme d'obscurs ronchons du repli. Des croûteux, noircis d'archaïsmes. D'un côté, la Suisse d'Ogi, de l'autre celle de Blocher. La Suisse de l'Ange, celle de la Bête. Le pays des cimes, celui de l'abîme.

 

Le moment d'acmé de cette Eschatologie : celui où l'éditorialiste, toute sonore encore, sans doute, de sa transcendante conversation d'hier soir (Forum) avec Pierre Maudet, compare la bataille autour de ces Jeux avec celle... du 9 février 2014 ! Avec le traditionnel antagonisme entre la céleste géométrie de l'ouverture et le chaotique fracas de ceux qui, terrés dans leurs racines, oseraient le non. "Ich bin der Geist, der stets verneint" !

 

L'auteur de l'édito doit, toutes affaires cessantes, postuler comme cheffe des éclairages de l'Internationale PLR. Un job planétaire. Avec vue sur la Lune.

 

Les damnés de la terre voteront pour elle.

 

Pascal Décaillet

 

12:05 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bien vu! Quand on lit ça, et surtout si on le lit entre les lignes, on ne comprend vraiment pas comment monsieur Pascal Décaillet lors de périodes électorales a pu malgré tout exprimer une sorte de ralliement ou de soutien à des types comme Pierre Maudet ou Christophe Darbellay. Enfin bon, nous avons tous nos contradictions...

Écrit par : Perplexe | 01/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.