21/03/2018

Juristes de la Couronne

 

Sur le vif - Mercredi 21.03.18 - 15.08h

 

En déclarant nulle l'initiative "Le Plaza ne doit pas mourir", le Conseil d'Etat affiche une nouvelle fois son total mépris d'un processus parfaitement régulier d'exercice de la démocratie directe, dans le Canton de Genève.

 

Cette initiative a eu les signatures (11'316). C'est aux citoyennes et citoyens de se prononcer. Pas aux juristes de la Couronne.

 

Par les temps qui courent, avec les errances de la Chancellerie, et la très laborieuse fin de législature que nous vivons, le Conseil d'Etat serait plus avisé de s'invalider lui-même.

 

Pascal Décaillet

 

16:17 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bien dit, Cher Monsieur!
Et en vertu de quoi, le Conseil d'Etat, tout Conseil d'Etat qu'il soit, s'arroge-t-il le droit de "déclarer nulle" une initiative populaire? Il s'agit là du fondement de la démocratie, à savoir une demande formulée par le peuple, qui est le patron, à ce corps qui n'est, au fond, que l'exécutant chargé de mettre en œuvre la politique du patron... Je suis cinéphile, j'ai toujours eu un grand plaisir à aller "me faire une toile", et quelle toile, au Plaza! Je ne suis pas le seul, et de loin! J'exige donc que le souverain puisse s'exprimer sur la question. Et au diable les centres commerciaux!!
Jacques Louis Davier, Genève

Écrit par : Jacques Louis Davier | 21/03/2018

Vous avez entièrement raison.

Genève, république bananière depuis la nouvelle con-
stitution.

Écrit par : Daniel | 21/03/2018

Les commentaires sont fermés.