02/05/2018

Autorité

souffleur_de_theatre.jpg 

Sur le vif - Mercredi 02.05.18 - 10.04h

 

Homme ou femme, jeune ou vieux, gauche ou droite, rien de cela ne m'importe. J'ai besoin qu'un candidat au Conseil d'Etat ait autorité sur sa propre prise de parole.

 

Autorité, au sens d'auteur. Ce qu'il dit ne doit pas donner l'impression de lui avoir été soufflé par un autre. Car, s'il est élu, le souffleur, parmi ses pairs, demeurera.

 

Autorité, au sens d'augmentation du champ du possible. Un ministre doit se projeter en avant, nous ouvrir un avenir.

 

Autorité, au sens de courage. Pierre Mendès France, à peine investi par la Chambre le 18 juin 1954, se donne un mois, pas un jour de plus, pour trouver une issue à la question indochinoise. Faute de quoi, il annonce qu'il partira. Un mois après, il signe les Accords de Genève.

 

Autorité, au sens de solitude. Celui qui a besoin d'un souffleur n'est jamais seul sur scène. Dans l'intensité du monologue, il ne saura puiser en lui-même la justesse du ton.

 

Nous devons élire des auteurs. Des inventeurs. Des défricheurs.

 

Le reste n'est que politique politicienne, propagande des officines et des états-majors de partis, intérêts corporatistes.

 

La République a besoin d'autorité. Elle a besoin d'auteurs.

 

Pour les duplicateurs, il existe des machines a photocopier.

 

Pascal Décaillet

 

15:29 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.