28/06/2018

Malheur aux Gueux sédentaires !

 

Sur le vif - Jeudi 28.06.18 - 07.53h

 

Les propos d'Ignazio Cassis sur les mesures d'accompagnement auront pour conséquence d'entraîner une partie de la gauche suisse dans le camp des opposants à la libre circulation.

 

Pour ma part, je n'ai JAMAIS compris comment la gauche pouvait être favorable à ce grand bazar échangiste, destructeur de cohésion sociale à l'intérieur des nations constituées par l'Histoire, ayant construit patiemment leurs réseaux de solidarité interne, leurs services publics, leurs appareils législatifs de protection des plus faibles. Et tout à coup, en laissant déferler des masses externes, on saccage ces équilibres, déjà si fragiles !

 

Prenez un magasin de philatélie, par un jour de bise noire. Ouvrez les fenêtres, juste pour voir. L'effet sera le même.

 

Pour une partie de la gauche, la grande illusion d'une fraternité mondialisée existe encore. On y sublime l'altérité. Plus vous venez d'ailleurs, plus vous aurez grâce à leurs yeux. Malheur aux Gueux sédentaires, dont les ancêtres, pendant des siècles, ont fait vivre nos cantons et notre pays. Les vertus suprêmes de "mixité" et de "métissage" n'auront ni l'heur, ni la grâce, d'illuminer leur blason.

 

Un grand merci à M. Cassis, s'il peut, à son corps défendant, ouvrir les yeux de cette gauche, et l'exorciser de son extase mondialiste. La ramener sur le seul terrain qui vaille : celui du combat pour la solidarité, non dans une béatitude planétaire, mais nation par nation.

 

Pascal Décaillet

 

12:36 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Mais comme c'est bien dit !

Écrit par : Pierre Jenni | 28/06/2018

Souvent dans l'histoire nous passons d'un extrême à un autre. Dans le passé l'occident se considérait supérieur aux autres civilisations et ne s'est pas gêné pour aller coloniser les autres pays. Maintenant la gauche et les verts sont passés à l'autre extrême avec un racisme à l'envers : l'homme blanc occidental est considéré comme l'incarnation du mal absolu et les étrangers sont tous considérés avec angélisme. Je pense que c'est pour cela que la gauche s'intéresse surtout aux droits des étrangers. De toute façon elle considère que les pauvres dans nos pays sont tous des privilégiés.

Écrit par : Philippe | 28/06/2018

Solidarité "nation par nation":

après quartiers par quartiers… commencer par balayer devant sa ou notre propre porte.

Pour exemple... avoir fait de ce qui pouvait être des pensions de famille conviviales d'attention et de tendresse pour personnes âgées des entreprises commerciales donc par force surmédicalisées.

Nous autres responsables non plus des nôtres et mis au monde d'ici mais responsables des autres venus non de nous mais d'ailleurs conçus par d'autres que nous.

Que les bonnes âmes pleurant sur des migrants qui ne sont pas, "contrairement à ceux qui n'ont pas la force et/ou les moyens de quitter leurs pénates" les plus malheureux la bouclent tout en dénonçant comme il va de soi la maffia scandaleuse des dits "passeurs"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/06/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.