14/07/2018

On ne signe pas avec des fantômes

 

Sur le vif - Samedi 14.07.18 - 08.57h

 

La Suisse, en l'état, ne doit plus rien signer du tout avec l'entité en liquéfaction nommée "Union européenne". Le Conseil fédéral doit jeter au panier ses projets délirants "d'Accord institutionnel", dont personne ne veut. On ne signe pas avec des fantômes.

 

À Bruxelles, le château de cartes s'effondre. Depuis trente ans, on a procédé à l'envers. On a voulu construire d'en haut, juste avec la tête, avec des concepts abstraits de philosophes. On a fait passer les nations pour ringardes, dépassées. On a méprisé la voix des peuples.

 

On a secrété des galaxies de directives. On a grillé des millions de tonnes de kérosène pour balader des dizaines de milliers de ministres, de chefs d’État et de gouvernement, de fonctionnaires, d'un "Sommet" à l'autre. Jamais l'un de ces "Sommets" n'a accouché d'autre chose que du plus chétif des souriceaux.

 

Le château de cartes, pendant la guerre des Balkans, n'a jamais rien réussi. Il s'est juste aligné sur les positions historiques d'une Allemagne en pleine renaissance politique, diabolisant tout ce qui venait d'un camp, pour mieux sanctifier l'autre.

 

Il faudra, un jour, construire l'Europe. C'est notre continent, nous l'aimons. Mais pas comme cela. Pas comme depuis trente ans. Pas avec cette monnaie, qui n'est qu'un nouveau nom du Deutschmark.

 

Non. La nouvelle Europe devra se construire d'en bas. De nos racines à tous. De nos terreaux, nos terroirs. En respectant chaque peuple, chaque nation qui la composeront. Il faudra pour cela du temps, de l'écoute, du respect. Tout ce qui a si cruellement manqué à l'édifice actuel. Celui qui s'écroule.

 

Pascal Décaillet

 

10:12 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bravo! Bravo! Bravo! Bravo! Bravo!

Continuez!

Si vous n'étiez pas là pour dire ces choses,qui les dirait?

C'est seulement dommage que la diffusion de vos articles soit, de fait, limitée. Pas par votre faute, mais le pouvoir tient les grands medias et s'arrange pour que ce soient ses toutous qui à la SSR, dans les grands quotidiens, etc., tentent d'endoctriner le public. Ca ne marche absolument pas car les gens très majoritairement, pensent comme vous. (D'où le naufrage de L'Hebdo, du Matin et bientôt du Temps). Mais cela assomme tout le monde et cela vous relégue de fait dans votre niche de journaliste indépendant et talentueux, avec son public fidèle, auquel le système met des bâtons dans les roues.

Je termine par une suggestion qui ne vous demandera pas beaucoup d'effort et pourra vous rapporter pas mal d'argent et beaucoup d'applaudissements: pourquoi ne feriez-vous pas un recueil de vos articles percutants contre l'Union Europeenne et ne publieriez-vous pas ce recueil chez un bon éditeur? Il faudrait juste trouver un titre choc et vous pourriez faire un tabac comparable à "Lettres à ces Messieurs de Berne" d'un certain ....

Écrit par : Populiste ? non populaire.... | 14/07/2018

En fait c'était les "Billets" à ces Messieurs de Berne et non les "Lettres". Un gros succès de librairie en 1938, recueil d'articles parus dans La Gazette au temps de Georges Rigassi. Ce livre à marqué son époque en Suisse. Il a aussi lancé les éditions de La Baconnière. Il a été réédité plusieurs fois avant et pendant la. Guerre, sous le titre "Conscience de la Suisse". C'est curieux mais depuis quelques temps, de plus en plus, il me semble que peut-être sans le vouloir, sans le savoir vous vous retrouvez dans le sillage de ce vieux monstre sacré, dont la pensée tellement crainte par les nains qui nous gouvernent, et même si elle subit une conspiration du silence massive (malgré le regrette Vladimir Dimitrijevic qui ne jurait que par lui) reste très présente au profond des consciences...

Écrit par : Populiste, non populaire | 14/07/2018

Il faut absolument faire ce livre, cher monsieur Décaillet,et il faut le faire tout de suite. C'est le moment car c'est le sujet central, la Schicksalsfrage pour notre pays. Dans quelques mois on ne parlera plus que de ça. Et votre livre sera au entre de tous les débats qui bientôt feront rage.

Soyez l'intellectuel leader d'opinion sur ce sujet en Suisse romande. Il ne faut pas laisser la défense de la Suisse aux Suisses allemands.

Écrit par : Populiste, non populaire | 14/07/2018

Populiste? Non populaire@

Rien n'interdit de relayer les billets de Pascal Décaillet sur vos réseaux sociaux, sur les blogs et sites qui luttent contre le mondialisme, l'invasion immigrationniste, la destruction de notre démocratie directe, etc...

Écrit par : G. Vuilliomenet | 14/07/2018

L'Europe est un continent.
A la fin de la Seconde Guerre mondiale on apprenait aux jeunes écoliers lausannois qu'ils étaient suisses et européens, ou français et européens, etc.

Pourquoi vouloir construire ce qui existe par son continent: l'Europe?

En revanche reprendre le chemin du respect, de l'écoute les uns des autres, du "vivre en bonne intelligence", de la coopération, des échanges et, last not lea de la solidarité.

L'empathie, la capacité de se mettre à la place d'une autre personne que soi.

Tout dans la vie, finalement, étant question de "priorités"!

Liberté, mot clé des diaconesses de Saint-Loup... pour nous tous, avant tout, sortir des chaînes de l'UE.

Oui, Monsieur Décaillet, bienvenue à votre prochain livre annoncé.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/07/2018

Bon ! Tout le monde a compris que l'Europe actuelle vous était insupportable et que la Suisse, modèle de démocratie, n'avait strictement rien à faire avec ces gens-là.

Soit. Mais si vous nous donniez votre vision de l'Europe "idéale", celle qui reste à construire et non pas celle qui a fait le malheur des peuples européens dans la première moitié du 20ème siècle. Cela passera-t-il par un abandon consenti d'une parcelle de souveraineté nationale au profit d'une entité - je n'ose dire gouvernement - centrale qui pourrait agir au nom de tous ?

Écrit par : Michel Sommer | 14/07/2018

Pourquoi ne pas s'inspirer de la confédération suisse aux cantons (pays européens) formant ensemble avec une présidence qui n'aurait pas plus le temps que le pouvoir de s'imposer au point de n'avoir plus qu'un Parlement chambre d'enregistrement au mépris le plus absolu du peuple?

Je n'invente rien... régulièrement nous lisons cette suggestion présentée dans nos journaux.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/07/2018

Pascal ... c'est la grande forme ?

Écrit par : norbert maendly | 14/07/2018

L'UERSS est insupportable à d'autres "lépreux" que nous.

L'Europe idéale? Une Europe fédéraliste à l'image de la Suisse, des USA ou de l'Allemagne, pas un machin à l'image de la monarchie française et des élites hors sol.

TV Liberté a rencontré Michel Geoffroy qui nous parle de son dernier essai, "La Super Classe mondiale contre les peuples"

https://www.youtube.com/watch?v=QAsRL0idx1c&t=500s


Entre la super classe mondialiste et les républiques des juges

https://www.youtube.com/watch?v=54O5GTSwanI

les peuples européens ont bien du souci à se faire.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 14/07/2018

Bravo pour votre post.

Ne signons surtout plus rien avec ce mastodonde bureaucratique et technocratique n'ayant aucune légitimité populaire


Mare de ce faire dicter par ces messieurs leur désidératas et surtout leur manque total de considération et respect de notre pays


J'irais même plus loin il est urgent de résilier les billatérales ou nous avons bien trop concédé sans réelle contrepartie.


Ils ne comprennent pas le mot négociation et respect alors parlons le même langage qu'eux


Marquons des lignes très claires a ne pas dépasser


Meilleures salutations

Écrit par : bruno | 16/07/2018

Nos idées validées dimanche 15.07. par le Pape François ! "Rien n'est possible, ni dans le présent, ni dans le futur, si tu n'es pas enraciné dans le passé, dans ton histoire, dans ta culture, dans ta famille, si tu n'as pas les racines bien plantées à l'intérieur.[...]"

Très grosse pensée pour Gonzague de Reynold, traité de tous les noms (oui oui, notamment celui-là…), lui le poète qui n'a cessé sa vie durant de chanter cela.


Lien vidéo https://www.youtube.com/watch?v=CJm-cRbLmTY

Écrit par : S. Dougoud | 16/07/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.