25/07/2018

Macron et la vertigineuse moraine de l'éternité

 

Sur le vif - Mercredi 25.07.18 - 21.45h

 

L'affaire Benalla ne sonne pas la fin de la Macronie. Le temps de cinq ans, ce répit de l'Ancien Monde avant de passer aux choses sérieuses, s'accomplira, sauf événement majeur ou imprévu.

 

Mais cette affaire sonne la fin de ce que l'orléaniste de l’Élysée a cru bon de considérer comme son état de grâce prolongé. Il ne lui aurait pas déplu que cette prolongation durât jusqu'à la vertigineuse moraine de l'éternité.

 

Seulement voilà, l'Histoire n'est pas un conte de fées. Les Français ne sont pas insensibles aux monarques, mais ils ont, de tout temps, détesté les favoris. Mignons du Roi Henri III, dépenses de la Pompadour, arrogance de la Du Barry. Ils ne répugnent pas, loin de là, à l'exercice solitaire du pouvoir (Philippe le Bel, Louis XI, Louis XIV, Napoléon, de Gaulle), mais à condition que l'homme seul soit un homme grand. Tutoyant le destin.

 

Nous ne sommes pas exactement dans ce cas de figure.

 

Pascal Décaillet

 

22:02 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Effectivement, ce n'est pas un grand homme. Ce n'est d'ailleurs même pas un président. Un chef d'état ne surait être un blanc bec que l'oligarchie sort d'un chapeau, après avoir instrumentalisé la justice pour éliminer un François Fillon pas assez antifrançais pour plaire à Jacques Attali. Sachant que la marionnette serait opposee à Marine Le Pen, candidate inéligible à cause de 40 ans de diabolisation de sa famille, on savait que n'importe quel mannequin aurait été élu du moment qu'il aurait été au 2ème tour contre quelqu'un qui s'appelle Le Pen. Un Jacques Chirac était un mauvais président, mais il avait des états de service: maire de Paris, ancien premier ministre, ancien ministre, fondateur du RPR. Rien de tout ça chez Macron qui n'est qu'un responsable de la communication recruté par un chasseur de têtes, rien de plus. Les gens sentent très bien qu'ils n'ont pas de président. Ils ont un fondé de pouvoirs. Et médiocre en plus. On a déjà eu un fondé de pouvoirs avec signature individuelle de la banque Rothschild. C'était Pompidou. Mais Pompidou avait une autre envergure et une autre culture que le petit Macron. Macron n'existe pas. C'est un laquais. C'est lui faire beaucoup trop d'honneur que de le qualifier d'orléaniste. Si orléaniste veut dire représentant de la bourgeoisie d'affaires alors il est orléaniste. Mais on ne peut pas le comparer à Louis-Philippe, qui était tout de même un grand homme et dont au moins Talleyrand pouvait dire quand il était encore duc d'Orleans: "le duc d'Orléans ce n'est peut-être pas quelqu'un, mais c'est quelque chose". Comme un laquais qu'il est Macron aime à dire : "il y a des gens qui réussissent et il y en a qui ne sont rien". Précisément, lui non plus n'est rien. On ne peut pas dire de lui: ce n'est peut-être pas quelqu'un, mais c'est quelque chose. Macron ce n'est rien. Il n'a aucun poids. Et puis quand on dit orléaniste il faut se rappeler Guizot. Guizot, protestant, formé en partie à Genève, homme de grande culture, était un personnage antipathique à la sensibilité du peuple français, mais ce n'était pas un insignifiant. Macron ne lui arrive pas à la cheville.

Écrit par : Mallet du Pan | 26/07/2018

Si donc E. Macron n'est pas l'homme seul capable de tutoyer le destin - ce qui ne relève que de votre appréciation personnelle - qui donc dans la galaxie politique française serait en mesure de devenir la supernova de la République.

Écrit par : Michel Sommer | 26/07/2018

Mallet du Plan préfère sans doute Benoît Hamon. Blague à part, probablement de Villiers. Mais à quoi bon ces inepties ? Il se trouve que les Français ont élu Macron et donc, les alignements de noix sur les bâtons n'ont d'intérêt que pour certains aigris. Macron a des côtés insupportables : très français. En tout cas, tout ce qu'on déteste chez eux (et que les Genevois adorent...). Mais il n'en reste pas moins qu'il cherche à réformer la France. Ce qui explique ces torrents de mauvaise foi contre lui...

Écrit par : Géo | 27/07/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.