06/08/2018

Gauche suisse : le Grand Sommeil

 

Sur le vif - Lundi 06.08.18 - 05.42h

 

Dans notre commentaire "Le sédentaire admirable", nous avons plaidé ici, vendredi dernier, pour un effort de solidarité nationale envers les paysans suisses victimes de sécheresse.

 

Dans cette affaire, nous n'avons pas entendu la gauche.

 

La solidarité, c'est pourtant sa marque de fabrique. La réserve-t-elle exclusivement à l'Autre, au point d'oublier les nôtres ? N'a-t-elle d'yeux que pour le nomade, jusqu'à délaisser le sédentaire ? Ne vit-elle plus que dans le jeu de miroirs de l'univers urbain ?

 

Cette même gauche, qui au début des années 2000 s'est laissé enfiler la libre circulation, en croyant avec tant de candide piété aux "mesures d'accompagnement".

 

Avec une telle gauche, riche d'un sommeil si tranquille, l'ultra-libéralisme, casseur de cohésion sociale, a de belles heures devant lui.

 

Si la gauche suisse ne défend plus le travailleur suisse, le paysan suisse, la famille suisse, les délaissés de notre pays, ceux que la vie a oubliés, alors d'autres s'en occuperont. Dans une radicalité plus affirmée. À gauche. Ou à droite.

 

Pascal Décaillet

 

09:39 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La gauche ne défend plus que l'immigré, le musulman et le transgenre. A croire que pour ces intellos aux mains molles la Suisse de nos ancêtres dont nous sommes tellement bénéficiaires n'a plus qu'a mourir. C'est le "suicide suisse".

Écrit par : norbert maendly | 06/08/2018

Vrai ... hélas!

Écrit par : Mère-Grand | 06/08/2018

Mais bien sûr, le credo de la gauche, voire d'une certaine droite complètement gauchisée et paralysée par crainte d'être traitée de raciste, est la fameuse formule de Jean Raspail dans la la préface de la dernière édition de sa magistrale oeuvre "Le camp des saints":

THE BIG OTHER

http://campdessaints.forumprod.com/big-other-preface-au-camp-des-saints-jean-raspail-t3.html

"Si la gauche suisse ne défend plus le travailleur suisse, le paysan suisse, la famille suisse, les délaissés de notre pays, ceux que la vie a oubliés, alors d'autres s'en occuperont. Dans une radicalité plus affirmée. À gauche. Ou à droite."

ou au centre! Par exemple l'UDC, Union démocratique du centre.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 06/08/2018

En France, la gauche scintillante issue de l'ENA ne veut plus connaître, ne veut plus entendre le peuple, la rue.

Les fils des propriétaires préférèrent la ville.

Les fils des propriétaires abandonnèrent la terre.

Ces ex campagnards méprisèrent la rue qui méprisa la terre.

Terre-mère Gaïa progressivement ensevelie sous le béton.

A ce sujet, M. Weber lanceur d'alerte.

Lanceur d'alerte danger public numéro un.

Question de gauche, pas de gauche
ou question de mentalité

"Tout est vanité":

quoi de plus dangereux et "caduques"
que les évangiles…

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/08/2018

La gauche défend les femmes voilées et va plonger toute l'Europe dans l'obscurantisme. Elle n'a que faire des libertés de la femme. Ce qu'elle désire c'est attirer l'électorat musulman. Peu leur importe les excisions, les mariages forcés, l'asservissement de la femme. C'est être le premier parti Suisse quitte à vendre son âme.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 07/08/2018

Ce n'est plus un grand sommeil, c'est carrément un coma profond. A près avoir laissé tomber les ouvriers, les gens simples et la classe moyenne, Le PS n'a d'yeux que pour les fonctionnaires, les Etrangers et la défense des délinquants.

Écrit par : alladin | 08/08/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.