Foutez la paix à Philippe Morel !

Imprimer

 

Commentaire publié dans GHI - Mercredi 15.08.18

 

Il ne s’agit pas ici de nous prononcer sur le litige juridique entre Philippe Morel, l’un de nos plus grands chirurgiens, et l’un de ses patients, c’est une affaire qui les concerne l’un et l’autre. Il arrive souvent que des patients attaquent leur médecin, la justice tranche.

 

Mais il y a, il faut le dire haut et fort, un problème entre Philippe Morel, cet homme brillant, généreux, infatigable, et une armada de gros jaloux sur la place genevoise. Ils passent leur vie couchés, comme au sommet d’une tranchée, en position de tir. Et, dès que l’éminent professeur de médecine, spécialiste des transplantations, et admirable militant pour cette cause en Suisse, pointe un millimètre du haut de sa tête, ils tirent à vue. Ça dure depuis des années. Et franchement, ça commence à bien faire.

 

Qui veut la peau de Philippe Morel ? Pourquoi tant d’animosité envers un tel homme de bien, de dévouement ? D’où viennent les salves ? Perfides rancœurs dans son monde professionnel ? Inimitiés à l’intérieur de son propre camp politique ? En tout cas, une chose est sûre : cet homme mérite mieux que la lie des amertumes humaines. Il mérite notre respect et notre admiration. Laissons-le travailler. Et foutons la paix à Philippe Morel.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 4 commentaires

Commentaires

  • Vous avez raison Monsieur Décaillet ,ces chasses aux sorcières sont d'un lassant et découragent les vrais lecteurs
    C'est à dire ceux qui veulent une presse constructive et non genre tribunaux populaires comme après la guerre de 39-45

  • Cette attaque contre le Professeur Morel, de renommé mondial est certainement d une part politique et de l autre professionnelle du moment où il a décidé de "s exiler" et à sa retraite, loin des HUG...suivez mon regard...

    Vous avez parfaitement raison M. Pascal Décaillet de dire: "Foutez lui la paix" et m....

    Souvenez vous de l affaire "politique" et minable il y a quelques petites années en arrière et contre l excellent ex-chef de service de Chirurgie cardio vasculaire aux HUG, de nationalité suisse et hélénique et qui a déposé illico sa démission. L actuel, qui est excellent aussi n est nullement responsable du départ de son prédécesseur du moment où le poste a été mis au dépôt de candidatures.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • La lie des amertumes et des jalousies humaines:

    Lorsque Françoise Dolto alors médecin interne découvrit que le corps malade d'un nourrisson dit parfois la peine tue ou gardée pour elle de sa maman les médecins travaillant dans le même hôpital qu'elle la traitèrent de folle.
    Lorsqu'il se confirma la justesse de sa découverte les mêmes médecins hors d'eux s'en prirent aux kilos excessifs de la même Françoise Dolto.

  • C'est probablement l'ambition politique qu'il paie.

Les commentaires sont fermés.