25/08/2018

Initiatives agricoles : l'erreur majeure de l'UDC

 

Sur le vif - Samedi 25.08.18 - 18.07h

 

Le refus des initiatives agricoles du 23 septembre constitue, de la part des délégués UDC, une erreur stratégique majeure.

 

Il y avait là l'occasion de donner un signal fort, sur le thème de la souveraineté. Et un autre signal, encore plus puissant, vers un monde agricole dont l'UDC, de plus en plus, s'éloigne.

 

En cas de victoire de ces initiatives, le 23 septembre, l'UDC sera assimilée au camp libéral, voire ultra, qui croit encore au libre-échange, en matière agricole, et à tous ces accords internationaux qui dévastent notre paysannerie suisse. Alors que ce secteur a tant besoin d'Etat, de protection, de solidarités nationales, en un mot de respect et d'attention, de la part du peuple suisse.

 

Seuls, apparemment, les Vaudois se montraient ouverts à ces deux textes. Nous reconnaissons bien là la vielle, la magnifique tradition agrarienne, PAI ou PAB, bien avant que le parti national ne fût dévoyé par des Zurichois ultra-libéraux.

 

Le thème, maintenant, qu'il s'agit de traiter, et qui me brûle les lèvres et la plume depuis des mois, des années : peut-on se proclamer "conservateur", dans le très beau sens de ce mot, celui qui invoque les valeurs de proximité humaine et de cohésion sociale, en étant, dans les choix économiques, ultra-libéral et libre-échangiste à souhait ?

 

A cette question, pour ma part, passionné d'Etat et de cohésion nationale, j'ai toujours férocement répondu NON.

 

Pascal Décaillet

 

18:20 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

C'est juste affligeant de constater la prise de position de l'UDC, elle qui prétend défendre la souveraineté de notre Patrie. C'est juste une trahison.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 25/08/2018

Ah? Quand même! on peut enfin placer un mot dans un billet libre de salamalecs et de pollution ....

Cette votation passera la rampe. Tout le monde parle de ces semblants de légumes et fruits insipides qu’on nous vend. Nous en avons marre d’être empoisonnés! Nous ne voulons pas avoir toute l’année des fruits et légumes hors saison! Nous ne voulons plus des poulets de batterie et ceux malades mais soignés aux antibiotiques quand même bons à être dans nos assiettes!? Que font les usines des grandes surfaces avec les invendus sans distinction? Prolongent-ils les dates? Personne ne s’est donc posé la question?
Je pense qu’il y a bien des choses à changer en Suisse et plus spécialement à Genève. Le profit a largement devancé le mot respect! Ce changement n’est bénéfique pour personne et, sans hésitation aucune, je peux affirmer que c’etait mieux avant!

Écrit par : Patoucha | 28/08/2018

Bravo Monsieur Patoucha,
Je vous donne M. Patoucha une note 6/6. Enfin, vous êtes revenu sur le droit chemin après un long égarement inconscient, l âge joue un rôle. A votre texte du 28.08.18 ci dessus, j adhère à 100% et il est excellent. Continuez y ainsi. Je suis content qu enfin vous, vous êtes rallié à la bonne cause. Pourvu que ça dure M. Patoucha, je l espère pour vous Monsieur.

Bien à Vous, Monsieur Patoucha,
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 28/08/2018

MDR MDRRRRR

2019 ne sera pas triste avec cette rigolote quand elle sera face à Patoucha!

Écrit par : Patoucha | 29/08/2018

Don t feed the troll Patoucha!

Écrit par : Charles 05 | 29/08/2018

Les commentaires sont fermés.