28/08/2018

Danse autour d'un cadavre

 

Sur le vif - Mardi 28.08.18 - 07.25h

 

La RSR continue de se torturer l'esprit avec les "négociations d'un Accord cadre avec l'Union européenne". Pas un jour, pas un journal, sans que les ondes publiques ne remuent ciel et terre autour de ce cadavre thématique.

 

À part le PLR (et encore !) et la SSR, "l'Accord cadre institutionnel" n'intéresse personne en Suisse. Fruit de l'esprit tortueux de Didier Burkhalter, laissé en héritage comme un cadeau empoisonné, ne captant ni l'intérêt du peuple suisse, ni celui de Bruxelles, c'est un thème politique mort. Mais ce mort a ceci de singulier de n'être jamais né, n'avoir jamais vécu, ailleurs que dans les imaginations d'une clique d'europhiles.

 

Il y a pire : le cadavre divise et ridiculise le Conseil fédéral. Cassis dit blanc, Schneider-Ammann dit noir, Cassis dit qu'il est en Inde et qu'il laisse Schneider-Ammann s'en occuper, Berset regarde le match et compte les points, les quatre autres font l'autruche. Gouvernement lacéré, à l'interne, par un non-sujet, un cadavre sémantique, un oripeau de sens.

 

Il est temps de tirer la prise. Le débat sur l'Europe appartient à l'ensemble du peuple suisse. Vaste débat national, oui, entre les cinq millions de citoyennes ou citoyens de ce pays. Ce débat n'appartient ni aux partis, ni aux élus. Il doit être la chose du peuple. C'est de lui, de sa légitimité par le nombre et par les profondeurs, que surgira naturellement, un jour, la clarté qui, aujourd'hui, fait tant défaut.

 

Pascal Décaillet

 

 

08:51 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bravo M. Pascal Décaillet quand vous dites "(...)Il est temps de tirer la prise. Le débat sur l'Europe appartient à l'ensemble du peuple suisse. Vaste débat national, oui, entre les cinq millions de citoyennes ou citoyens de ce pays. Ce débat n'appartient ni aux partis, ni aux élus. Il doit être la chose du peuple(...)"

La Clef? Il nyaka lire (et appliquer?!) ce que dit votre précédent article-chapeau du Dimanche 26.08.18 - 13.39h:Les votations sont supérieures aux élections.

Et un nouveau référendum, n est il pas nécessaire voire vital au lieu de laisser le volant tout le temps à ces politiciens et leur prouver que nous sommes, les citoyens donc, encore là et un éveillés et que nous ne leur donnons pas notre cou à un prix bradé et en soldes (Sales)?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 28/08/2018

La Grèce, en sa dette, au bon coeur de Mutti Merkel, chacun a savouré.

La rentrée 2018 de Macron…

Qui, en bonne santé mentale, aurait envie de rejoindre l'UE?


En revanche, refonder l'UE non sur un mensonge (paix entre les peuples en réalité affaires de charbon et d'acier) mais sur notre modèle helvétique

dès que nos élites, le POUVOIR... quitte, dans l'urgence, à changer constitutionnellement l'habituel ordre des choses… nos élites, donc, nous considérant humains non tirelires à disposition… (chalets suisses, "poires" (!) à casser!) auront réglé, pourquoi pas en regardant du côté des pays nordiques concernés satisfaits... les problèmes de l'assurance maladie en Suisse (chacun balayant devant sa propre porte, d'abord.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/08/2018

@Myriam,
Le scandale est que la Banque centrale européenne (BCE) n a pas le droit de prêter l argent à un pays européen, le cas échéant à la Grèce. Par contre, cette salope de BCE a l obligation de prêter cet argent à un taux d intérêt à 1% à des salauds de grandes banques privées. Ces dernières prêtent cet argent à la Grèce à un taux d intérêt annuel à 10%, seulement! Donc la Grèce doit payer cette dette doublée d ici 10 ans et les banques gagnent 99% de la somme globale qu elles rendraient à cette salope de BCE. Dans la poche ni vue ni connue.

Et c est comme ça qu ils ont "sauvé" l ECONOMIE grecque mais ils ont tué aussi les Grecs!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 28/08/2018

Sauf erreur de ma part, la dette grecque à l égard de ses "créanciers" s élève à 273 milliards représentant 180% de son PIB.
A vos calculettes pour estimer l intérêt du 10%/année sus cité à payer!

Écrit par : Charles 05 | 28/08/2018

SOS! Sauve qui peut...... Il est superflu de commenter après le passage de ces commentateurs..... C’est ce qui m’a été répondu par quelqu’un à qui j’ai vanté et recommandé vos billets......

Écrit par : Patoucha | 28/08/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.