02/09/2018

Macron, l'élégance solaire au milieu de rien

 

Sur le vif - Dimanche 02.09.18 - 16.45h

 

A la minute même de l'élection de Macron, en mai 2017, j'ai écrit ici même : "Cinq ans de répit pour l'Ancien Monde".

 

Je persiste et signe.

 

Macron s'accroche à une Union européenne qui s'évapore. Il refuse de prendre acte de la souffrance des populations d'Italie, d'Autriche, de Hongrie, d'une partie de l'Allemagne, face à la violence des flux migratoires.

 

Il n'est pas un homme du Nouveau Monde, mais de l'Ancien. Il fait tout pour contenir une Révolution conservatrice que, pour ma part, je sens monter depuis des années. Et je ne pense pas être le seul !

 

Il a parfaitement le droit d'avoir ses idées à lui. Mais il n'est pas l'homme de la situation. Dans son Palais des Glaces, il vit dans le déni du réel. Il croit opportun d'insulter MM Salvini et Orban, d'utiliser un vocabulaire comme "discours de haine", ce qui 'est que reprendre une vieille antienne immigrationniste. Monsieur le Philosophe, qui travailla naguère avec Paul Ricoeur, croit bon de nous sortir les mots de la morale, là il faut être analytique, historique et politique.

 

Emmanuel Macron est parti pour devenir un très mauvais Président. A rebours des besoins profonds de son époque, ceux des populations qui souffrent.

 

Alors, un jour ou l'autre, dans les années qui viennent, la France devra se tourner vers une autre politique. Intégrant des paramètres que, jusqu'ici, seules des franges radicales de la classe politique, à droite comme à gauche, ont le courage de mettre en avant.

 

Le centrisme européiste et MRP de Macron, cette posture d'élégance solaire au milieu de rien, ne répond en aucune manière aux besoins profonds de la France d'aujourd'hui et de demain.

 

Pascal Décaillet

 

 

16:59 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

C est vrai ce que vous dites M. Pascal Décaillet que :"Emmanuel Macron est parti pour devenir un très mauvais Président."

Mauvais? Tout dépend pour qui?

En tout état de cause, pas mauvais et bien au contraire pour lui le PDG de sa grande propre entreprise personnelle dite l Hexagone, pas mauvais pour les copains d abord, les Lobbies, les Multinationales, Washington même s il n est pas encore pire que Trump mais ça viendra, le Medef dont l avant dernier Chef M- Pierre Gattaz, Patron des Patrons avait dit: Pas de soucis avec la nouvelle élection d Emmanuel car nous lui avons d ores et déjà donné le Manuel...

Par contre, j ai oublié que cet ex-banquier, homme de L Empire est mauvais pour les citoyens gaulois réfractaires mais desquels on s en fiche royalement car ils ne sont des dépressifs, des alcooliques mais avec une nuance surtout les petites gens du Nord, des fainéants, des bons à rien...
C est la populace quoi!

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 03/09/2018

Les commentaires sont fermés.