26/09/2018

Johann, sors de ce coooooorps !

 

Sur le vif - Mercredi 26.09.18 - 07.43h

 

Hallucinant ! Simonetta Sommaruga, tirant sur la RSR les premières orgues de Staline contre l'initiative d'autodétermination du 25 novembre, avance en priorité le fait que la Suisse est un "pays d'exportations". Imaginez la complexité, dit-elle, si chaque Accord de libre-échange est attaqué en votation populaire.

 

En écoutant cela, je me suis dit : "Johann, sors de ce coooooorps !".

 

Qu'une socialiste, pour combattre le texte de l'UDC, en soit réduite à mimer la rhétorique du grand patronat, des libéraux et des exportateurs de machines-outils (dont le ministre PLR sortant a fait tous les caprices pendant huit ans, tout en négligeant la paysannerie suisse), au nom du sacro-saint "franc sur deux gagné à l'étranger", est tout de même sacrément révélateur.

 

On aurait pu s'attendre à ce que Mme Sommaruga nous parle droits de l'homme. Par exemple, ultime recours à la CEDH, qui peut être salvatrice pour le justiciable victime d'une erreur judiciaire, mais ayant eu sa condamnation confirmée par le TF. Là, il y a un vrai problème, et on peut s'attendre à ce qu'une socialiste pétrie d'humanisme l'évoque.

 

Mais les Accords de libre-échange ! Si c'est cela, l'axe de campagne des opposants, au nom du "pragmatisme" du peuple suisse, et en laissant tomber la question fondamentale de Strasbourg, alors ils ont du souci à se faire.

 

Si même les socialistes deviennent, pour les besoins de la cause, les avocats du lobby des exportateurs (pour lesquels on dirait que toutes les priorités économiques suisses sont construites, y compris celles de la Banque Nationale, au détriment du marché intérieur), alors c'est à désespérer d'avoir, dans notre pays, un débat de fond sur la souveraineté, les relations internationales, les droits ultimes des justiciables.

 

Oui, Johann, sors de ce coooooorps !

 

Pascal Décaillet

 

09:20 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Eh oui, Monsieur Décaillet ! l'Internationale socialiste est devenue l'Internationale ultracapitaliste et c'est pour cela que l'Europe a le même fonctionnement et les mêmes tics de l'ancienne URSS.
A ma connaissance, après la chute du Mur de Berlin, au milieu des louanges, seulement Claude Monnier exprimait des doutes et nous mettait en garde. Peut-être il y en avait d'autres, mais étant abonnée à Le Temps Stratégique, c'est lui que je suivais régulierèment et que j'appréciais beaucoup.

Écrit par : Vita Bruno | 26/09/2018

Rassurez-vous M. Décaillet: il y a des exportations suisses dont la clique à Mme Sommaruga et son homonyme cousin du CN ne veut pas. Celle des armes par exemple. Et là ils sont prêts à faire appel à la CEDH. Tout n'est pas perdu donc...

Écrit par : Frank Lebirdie | 27/09/2018

Les commentaires sont fermés.