L'énergie, trésor commun

Imprimer

 

Sur le vif - Dimanche 30.09.18 - 09.16h

 

J'ai toujours été contre la libéralisation du marché de l'électricité.

 

J'étais contre il y a vingt ans, en parfait accord avec Pierre-Yves Maillard, bien seul à l'époque face aux blairiens. Dans ces années-là, toute la presse nous poussait la chansonnette de la libéralisation.

 

Je le suis toujours. J'estime que les grandes forces de production du pays, d'intérêt public, vitales pour tous les habitants, doivent être du ressort de l’État.

 

 

C'est un point de vue étatiste. Je l'assume parfaitement. Pour moi, la maîtrise de l'énergie par les collectivités publiques, avec contrôle démocratique, fait partie des missions régaliennes. Et ne saurait être livrée au monde du profit et de la spéculation.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 1 commentaire

Commentaires

  • Il faut dire ça à M. Macron!

Les commentaires sont fermés.