16/10/2018

Ce sont souvent les pires

 

Sur le vif - Mardi 16.10.18 - 09.24h

 

Vous allez voir : les Verts vont nous exploiter le rapport du GIEC, à pures fins électorales, comme ils avaient exploité Fukushima, pour les élections fédérales de 2011.

 

Les Verts ne sont pas des purs, sous le seul prétexte qu'ils défendraient une cause universelle. Une cause tellement vitale qu'elle devrait échapper à tout débat citoyen, toute dialectique d'arguments antagonistes, donc se dérober aux fondements mêmes de la démocratie.

 

Qu'un enseignant, à Genève, pétri de Raison dialectique, ayant quelque référence à l'exercer, se permette d'interroger le lien de cause à effet entre action humaine et réchauffement, et voilà qu'un député Vert demande publiquement, en interpellant le Parlement, "où en est l'enquête" à son sujet. On croit rêver, ou cauchemarder, dans l'ordre de la délation. Et de la chasse aux sorcières.

 

Les Verts sont des politiciens comme les autres. Nourris des mêmes ambitions. Traversés par les mêmes querelles. Ils ne sont pas meilleurs, sous le seul prétexte qu'ils défendraient une cause inattaquable. Pour se faire élire, gagner des voix, ils utilisent les mêmes stratagèmes que tous les autres.

 

Ils sont comme tous les autres, fonctionnent exactement sur les mêmes ressorts. Dans l'archaïque noirceur du pouvoir, méfions-nous comme de la peste de ceux - et celles - qui prétendent "faire de la politique autrement". Ce sont souvent les pires ambitieux. Et, allez cette fois soyons épicènes, les pires ambitieuses.

 

Pascal Décaillet

 

 

09:48 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Surtout une certaine verte genevoise, invitée plus souvent qu'à son tour à la RTSR…
Plus sérieusement, la cause environnementale est bel est bien vitale, en notre temps ayant perdu la raison par l'adoration du veau d'or de la croissance sans limites !
Les Verts, roses/verts ou rouges verts, sont des néo-marxistes habillés d'écologie tandis que les Verts libéraux, centristes, sont beaucoup trop à gauche, voir libertaires, sur le plan sociétal.
À quand un grand parti vert conservateur, sur le modèle d'Ecopop ?

Écrit par : Pierre-Alain Tissot | 16/10/2018

L'écologie est avant tout une discipline scientifique, je devrais même écrire une multidiscipline, par conséquent elle ne saurait être "parti politique" et encore moins "doctrine politique". Un peu comme si on avait un parti de la mécanique quantique, de la géométrie euclydienne ou que sais-je encore!
L'opportunisme des verts est navrant tout comme le refus d'admettre le débat dans des sujets qui mériteraient mieux que des invectives et des affirmations marquées du signe de l'infaillibilité propre aux dogmes absolus.
La cause de l'environnement est avant tout une affaire de gestion (pour l'anticipation c'est bien trop tard) et de choix clairs peu en accord avec une campagne électorale où fleuriront les yaca faukon. Dommage.

Écrit par : uranus2011 | 16/10/2018

Vous souvenez-vous comment ils avaient été surnommés?

Les verts pastėque: vert dehors, rouge dedans!

Écrit par : G. Vuilliomenet | 16/10/2018

"Ils sont comme tous les autres, fonctionnent exactement sur les mêmes ressorts. Dans l'archaïque noirceur du pouvoir“.... comme vous avez raison...et je suppose que vous appliquez ceci également aux gentils PLR, voyageurs ou pas, aux amusants UDC, aux dogmatiques socialistes, aux opportunistes PDC, aux rigolos d'extrême gauche... tous pourris ? Il me semble parfois que votre plume, si agréable et fleurie, dépasse parfois votre pensée. En tous les cas vous tapez toujours plus fort avec la plume qu'avec votre agréable voix ironique de Genève à chaud. Mais l'on vous pardonne, vous êtes un rebelle et c'est bien ainsi.

Écrit par : alladin | 16/10/2018

Ah les Khmers Verts c'est quelque chose ! Toujours donner des leçons aux autres alors qu'eux-mêmes ne respectent rien ! Souvenez-vous de Cramer qui se rendait à Berne en voiture avec chauffeur alors qu'il reçoit un AG CFF gratuit !, souvenez-vous de ce député Khmer Vert du Grand Conseil, visiteur de prison qui, devant les caméras de la RTS, balançait son mégot dans l'herbe au bord de la route ! Souvenez-vous de Hodgers qui se déclare "entrepreneur" alors que le seul job qu'il a exercé est de livrer des DVD et CD en vélo !!

Écrit par : Yvan Descloux-Rouiller | 16/10/2018

G. Vuilliomenet actuellement c'est aussi vert dehors et rouge de dents !! Ou les "ciboulettes" vert dehors et creux à l'intérieur ! Les Khmers verts sont impayables !!!

Écrit par : Gedeon Teusmany | 16/10/2018

L'écologie est une préoccupation légitime mais les "khmers verts" refusent le débat et cherchent à imposer leurs croyances. Ils donnent dans le religieux.

Écrit par : Malentraide | 16/10/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.