03/11/2018

Démocratie totale

 

Sur le vif - Samedi 03.11.18 - 04.36h

 

La démocratie de mes vœux est une démocratie totale, dont la pierre angulaire est le corps des citoyens.

 

Dûment formés, informés, éduqués, par un système scolaire performant, notamment en Histoire, les citoyennes et citoyens prennent en charge le destin du pays. Ils en ont conscience. Ils se sentent profondément investis de cette mission.

 

Le Parlement demeure. Il fait les lois. Certaines sont corrigées par référendum, mais c'est rare. L'immense majorité des lois parlementaires entrent en vigueur.

 

Le parlementaire fait les lois, mais c'est tout. La politique ne lui appartient pas. Le débat politique appartient à l'ensemble des citoyens. Tous peuvent s'exprimer : les nouveaux outils de communication, la mise en réseau des connaissances, le permettent.

 

J'invite mes concitoyens à cesser de pleurnicher face à des élus qui les déçoivent. Qu'en attendaient-ils ? Qu'ils fussent parfaits ?

 

Nous avons beaucoup mieux à faire que nous plaindre constamment des élus : faisons la politique nous-mêmes. En utilisant à fond la démocratie directe. En inventant, ensemble, dans les décennies qui viennent, de nouvelles formes de démocratie directe, plus puissante, plus étendue qu'aujourd'hui.

 

Le plus compliqué, dans cette invention, sera de demeurer dans l'ordre du démos, et non de sombrer dans celui de la doxa. En clair, nulle extension de la démocratie directe ne pourra s'opérer sans un approfondissement, en parallèle, du niveau de connaissances des citoyens. LES NOUVEAUX OUTILS LE PERMETTENT, et le permettront davantage encore dans les temps qui viennent. Si le réseau social, par exemple, pouvait être utilisé un peu moins pour le bavardage, et davantage pour le partage de connaissances et d'arguments, la Cité serait gagnante. Le démos, c'est le vote comme institution, la doxa c'est le clic d'opinion.

 

Parlons moins des partis politiques, aussi. Il ne sont en aucun cas l'alpha et l'oméga. On peut parfaitement être une excellente citoyenne, un excellent citoyen, sans adhérer à ces paroisses où il faudrait rester à vie.

 

Privilégions les thèmes sur les personnes. Parlons moins des élections, et beaucoup plus des votations. Partageons nos connaissances, les nouveaux outils le permettent. Informons-nous mutuellement. Misons sur l'intelligence collective, au service du bien commun. Construisons ensemble le pays. C'est infiniment plus intéressant que de geindre et gémir, comportement infantile et aveu de dépendance, à la moindre incartade des élus.

 

Pascal Décaillet

 

 

10:37 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

"Le plus compliqué, dans cette invention, sera de demeurer dans l'ordre du démos, et non de sombrer dans celui de la doxa."


Eh oui. Sincèrement, j'admire le fruit de l'analyse et le style pour décrire la distinction entre les deux.

Mais comment tracer entre "démos" et "doxa" les cinq lignes rouges:

- celle de la norme,

- celle de la tolérance,

- celle de la résistance,

- celle de la sanction,

- celle de la guerre ?

Écrit par : Chuck Jones | 03/11/2018

Il ne sert à rien de pleurnicher.
Une femme de radio, l'inoubliable Marie-Claude Leburgue à la "voix soleil" disait que nos dirigeants nous correspondent.

L'enfant?
déteste être mal pris dans la main

déteste les poignées de mains molles…

En France, le Parlement ne compte plus pour rien
n'est même plus entendu

A propos des commentaires quid de l'usage des ordinateurs: il ne serait pas de trop de s'informer à propos des méfaits de la lumière bleue des écrans qui nous arrive tout droit contre:

problèmes des yeux rétine

Cancer de la prostate, pour les uns
cancer du sein pour les autres…

Etudiants, professionnels?

Tablettes et petits enfants?

Une fois de plus la signature simple de nos commentaires… également concernant le domaine de la santé serait salutaire…

Chez notre cher Mario Jelmmini une pétition à signer concernant plumage et cornes des animaux concernés.

Bon dimanche à tous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/11/2018

La Démocratie totale est un terme grec et elle doit s appliquer comme les grecs avaient dit il y a des milliers d année avec la citation à 3x du terme Peuple.

Le pouvoir est au Peuple(les citoyens). Pouvoir exécuté par le Peuple et dans l intérêt de ce même Peuple. Malheureusement on se rend compte que le peuple vote et élit ses représentants mais qui oublient leurs promesses le lendemain de leurs élections et ne travaillent pas pour l intérêt du peuple. C est vrai que les promesses des politiciens n engagent que ceux qui les croient et qui les reçoivent donc les paumés...

Dans la mondialisation qui envahit toute la planète surtout nordiste, est ce que la politique respecte la souveraineté du Pays, la notion de la Patrie qui est devenue, hélas, désuète, les principes, la foi et la Religion ainsi que les lois nationales qui sont jetés à la poubelle et l intérêt des citoyens est oublié. Seul l intérêt des big commerçants de la mondialisation qui priment et le Citoyen n est qu un con-sommateur qui se croit moderne, civilisé et branché...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 03/11/2018

"Démocratie Totale": Allez dire ça à Mme Manon Schick, une bonne mondialiste antidémocrate, qui durant l'émission Infrarouge consacrée aux "juges étrangers" à oser dire que la démocratie n'était pas que la volonté du peuple. Ce à quoi j'aurais répondu, en prenant tous les téléspectateurs à témoin, que dans ce cas ce n'était plus de la démocratie, mais personne dans le camp opposé n'a pensé à le faire, ce qui est bien dommage, car elle tendait la verge pour se faire battre et montrant à ce point les vraies intentions du camp des opposants à cette initiative.

Écrit par : Arthur V. | 04/11/2018

Le plus difficile sera d'expliquer aux socialos ce qu'est la démocratie puisque ce parti la combat depuis toujours. Il n'y a pas si longtemps que le PS suisse soutenait, encourageait, justifiait l'intervention de l'armée rouge de l'URSS en Hongrie, 1956 ou en Tchécoslovaquie, 1962. Chez nous aussi le PS et la gauche en général combattent ce qui ne leur convient pas, les manifs contre l'OMC et contre le G8 le prouve. Je vous rappelle que les responsables de ces manifs sont Pagani, De Marcellus, Ducommun, Deccaro, Beer qui a interdit la fouille des manifestants sur le pont du Mt.-Blanc leur permettant de balancer dans le Rhône toutes leurs diverses armes, et le Khmer Vert Hodgers qui était le chef de la sécurité du cortège des manifestants-casseurs-voleurs et qui, grâce à son efficacité légendaire, a réussi de laisser faire pour plus de 20 millions de dégâts dans notre ville. Il est formidable notre grand entrepreneur (livreur de CD en vélo) !!!

Écrit par : Octave Vairgebel | 04/11/2018

Donc "Démos" et "Doxa" sont dans un bâââââteau.

"Démos" tombe à l'eau. Que reste-t-il dans le bâââââteau ?

L'autre scénario ...

"Doxa" tombe à l'eau. Que reste-t-il dans le bâââââteau ?

Écrit par : Chuck Jones | 04/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.