06/11/2018

Il ira son destin

 

Sur le vif - Mardi 06.11.18 - 10.54h

 

Ce qui monte, un peu partout en Europe, ça n'est pas un nouveau système intellectuel. Non. C'est une part d'instinct et d'émotion, dans l'ordre de l'appartenance nationale.

 

Le sentiment, très fort, d'une communauté de destin, non à l'échelle mondiale, mais dans un périmètre géographique et une continuité historique bien précis. Ce que les mondialistes ont voulu abolir.

 

Ce retour de l'idée nationale, telle que les Français l'ont découverte au moment des guerres de la Révolution (1792), ou les Prussiens sous l'Occupation napoléonienne (1806-1813), ou les peuples d'Europe en 1848, est un courant puissant. Il ira son destin, quoi qu'il advienne.

 

Pascal Décaillet

 

 

14:11 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Voilà ce que je souhaitais illustrer dans mon message qui n'est pas passé, peut-être était-il trop direct ?

http://www.fdesouche.com/1103649-italie-matteo-salvini-acclame-et-accueilli-comme-un-rock-star-par-des-centaines-de-jeunes-italiens

Réveil des peuples, des peuples qui sont encore des vrais peuples.

Écrit par : UnOurs | 11/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.