06/11/2018

Instinct et survie

 

Sur le vif - Mardi 06.11.18 - 08.51h

 

L'enjeu de la votation du 25 novembre est celui de la souveraineté de la nation. Nos lois doivent-elles être ultimes, ou non ?

 

C'est à ce niveau-là, à cette hauteur de vue, à la dimension de cette querelle, qu'il convient d'appréhender la question. Cette dernière interpelle à la fois le temps et l'Histoire, la nature même, depuis la Révolution française, de l'idée nationale.

 

Elle n'est pas sectorielle (les patrons, les syndicats, les "milieux académiques"), ni corporatiste. Elle est totale, indivisible, immédiate.

 

Elle met en jeu le sentiment profond, avec sa part d'instinct et de survie, que chacun d'entre nous, dans l'intimité de son for, entretient avec le pays.

 

Face au vote, chacun d'entre nous, jeté là comme fragment et poussière, assume la totalité de sa solitude, face au destin commun. Il est libre. Il n'a de comptes à rendre à personne. Surtout pas aux partis politiques, ces paroisses d'éternité confisquée.

 

Au regard de cette solitude vertigineuse et sacrée, les "mots d'ordre" des centaines de féodalités d'intérêts, associations, corporations, sont vaines comètes, depuis des millénaires éteintes.

 

Le reste, ce sont des mots, des dérivatifs, des récupérations, des gesticulations, du remplissage.

 

Pascal Décaillet

 

 

09:40 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

C'est exactement cela. C'est une initiative de la dernière chance. La Suisse, c'est une Confédération de micro-états de langue et de culture différentes. Sans démocratie directe, la Suisse n'existe plus. la CEDH va sabrer tout ça pour la plus grande satisfaction de l'alliance radicale-socialiste qui nous gouverne.
Si le nom l'emporte, la Suisse va se dissoudre dans l'UE comme le corps mort de Kashoggi dans un tonneau d'acide, pour le plus grand bonheur des mânes de Hitler, Mussolini et Khadafi...

Écrit par : Géo | 06/11/2018

Une raison de plus de voter OUI à l'initiative est la décision de la cedh de valider le délit de blasphème et par ce fait de condamner la liberté d'expression. La cedh se soumet à la charia.
https://www.forumfr.com/sujet821973-autriche-la-cedh-confirme-que-le-droit-autrichien-anti-blasph%C3%A8me-ne-viole-pas-l%E2%80%99article-10.html

Écrit par : Daniel | 06/11/2018

En effet, on n'a plus le droit de trouver bizarre qu'un quadragénaire épouse une fille de 6 ans. Et a ses premières relations sexuelles lorsqu'elle a 9 ans...
Au nom du respect de la culture des Autres, qui eux ne sont en rien tenus de respecter la nôtre. Pas un mot des Européens sur la situation de Asia Bibi au Pakistan, le pire pays du monde peuplé des pires gens...

Écrit par : Géo | 06/11/2018

Ca me fait plaisir quand je lis des réflexions comme celle de Géo. Il a compris l'enjeu. Malheureusement je crains que nos concitoyens sont trop ramollis. Ils se laissent avoir par ce mensonge ridicule comme quoi les droits de l'homme (ou "droits humains") seraient menacés par cette initiative. C'est absolument faux. Il s'agit de sauvegarder la démocratie directe. C'est ça la discussion. Mais depuis qu'on est dans l'ONU on s'est laussé bourrer le crâne par une idéologie ridicule et les Suisses ne sont plus eux-mêmes. C'est triste.

Écrit par : John Longeole | 07/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.