10/11/2018

Erreurs en escadrilles

 

Sur le vif - Samedi 10.11.18 - 13.08h

 

D'où vient, mais de quelle étrange erreur de dépêche, ou de source première, cette hallucinante répétition en boucle, ce matin sur les radios francophones, de la phrase : "C'est la première fois depuis 1945 que les chefs d’État allemand et français se retrouvent en Forêt de Compiègne, dans le wagon de Rethondes" ?

 

Les plénipotentiaires français et allemands se sont retrouvés deux fois, face à face, dans le wagon de Rethondes :

 

1) Le 11 novembre 1918, pour la signature de l'Armistice, mettant fin à la Grande Guerre. Il n'y avait ni chef d’État allemand (le Kaiser avait été déposé l'avant-veille par la Révolution du 9 novembre), ni français (M. Poincaré), dans le wagon.

 

2) Le 22 juin 1940, pour la signature de l'Armistice, suite aux six semaines de Blitzkrieg de l'Allemagne contre la France. Le chef d’État français n'était pas là. Ni Lebrun, sortant. Ni Pétain, entrant. Le chef d’État allemand, lui, était bien là. Il s'appelait Adolf Hitler. Et il a esquissé, devant le wagon, une danse de victoire.

 

J'en viens au fait : en 1945, date avancée par toutes les radios ce matin, il ne s'est RIEN PASSE à Rethondes !

 

Comment une telle erreur factuelle peut-elle se reproduire en boucle, sans que personne ne réagisse ?

 

Pascal Décaillet

 

18:11 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ah c'est très simple. Plus personne ne connait rien de rien. Tout le monde a été décérébré. Alors on peut dire n'importe quoi, n'importe quelle bourde, personne ne remarque rien. Sauf vous heureusement. C'est effrayant. C'est le résultat d'une volonté politique d'effacement du passé. Ne dit-on pas: "du passé faisons table rase". La seule chose que les jeunes connaissent, en sortant de l'école, c'est Dark Vador & Cie.

Écrit par : Mallet du Pan | 11/11/2018

Le niveau, le niveau qui baisse, partout et sous tous les modes possibles.

Écrit par : UnOurs | 11/11/2018

On entend et lit tellement de conneries et de contrevérités qu'il devient très vite fastidieux pour les gens qui savent de corriger le tir, carrément une occupation à plein temps. Mieux à faire.

Écrit par : Gislebert | 11/11/2018

En fait, cette affirmation est factuellement strictement exacte, il ne s’est effectivement rien passé dans le wagon de l'armistice depuis 1945.

Il ne s’y passe d’ailleurs rien aujourd’hui. Et il ne s’y passera plus jamais rien, en fait. Car le wagon en question a été incendié sur ordre du Führer, en 1945.

Le wagon exposé aujourd’hui est un wagon semblable. Mais ce n’est pas le vrai.

Écrit par : olivier levasseur | 12/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.